Jean Véronis
Aix-en-Provence
(France)


Se connecter à moi sur LinkedIn Me suivre sur Twitter Facebook RSS

lundi, avril 12, 2010

Web: La mort des blogs ?

Vous avez peut-être lu début février cette étude du Pew Research Center, "Social Media & Mobile Internet Use Among Teens and Young Adults", ou en tout cas, un de ses nombreux commentaires (par exemple ici). En effet, l'étude en question jetait un pavé dans la blogosphère : par rapport à 2006, le nombre d'adolescents et jeunes adultes qui tiennent un blog a diminué de moitié. Bizarrement, cette étude n'a pas été beaucoup relayée en France (j'ai pu rater des choses, bien sûr), jusqu'à ce que le Journal du Net la commente le 30 mars, soit près de deux mois plus tard, en rajoutant des chiffres sur les plateformes françaises et des citations intéressantes de quelques acteurs clés.

Bien entendu, les chiffres sont, comme toujours, un peu fantaisistes. On peut être sceptique lorsqu'on lit dans l'article du JDN qu' "hors Skyblog, certains acteurs estiment (...) entre 15 et 20 millions le nombre de blogs en France". J'ai étudié quelque peu le sujet, comme vous l'imaginez, et j'ai même mis les mains profondément dans le cambouis en élaborant divers algorithmes de détection de sources. Je ne vois strictement pas d'où peut venir ce chiffre. D'ailleurs dans le même article, on lit que la principale plateforme de blogs en France, Overblog, "revendique 1,5 million de blogs". Or, elle représente environ 36% de l'audience hors Skyblogs (la source étant le même JDN). Audience et nombre de blogs ne sont pas nécessairement exactement proportionnelles, mais il serait bien étonnant que le total de blogs francophones (hors Skyblogs) soit supérieur à 4 ou 5 millions. Et encore, cette estimation contient-elle probablement tous les essais, ouvertures de blogs "pour voir" mais jamais alimentés, etc. Pour que de tels chiffres aient un sens, il faudrait fixer une contrainte minimale: une durée de vie d'un mois minimum, au moins cinq billets... Je doute qu'on arrive alors à 500 000. Si l'on comptait les blogs réellement actifs au cours du dernier trimestre, ce serait encore bien moins. Overblog par exemple, avoue dans le même article que seuls 30 000 blogs environ sont alimentés régulièrement. Faites le calcul.

Les disparités de chiffres les plus grandes concernent certainement Skyblog, qui revendique à cet instant précis 30 815 361 blogs sur sa page d'accueil. Y a-t-il même 30 millions d'ados en France ? Bien entendu, il s'agit là aussi, en supposant le chiffre sincère, de toutes les créations combinées depuis l'ouverture de la plateforme, y compris les ouvertures "pour voir". On sait, de plus que la pratique chez les adolescents est l'ouverture de blogs en série : on ouvre un blog, lu par un réseau d'amis, puis on s'expose trop (par exemple) ou le réseau change (on change de classe !). On le ferme, on en ouvre un autre sous un autre pseudo, etc. Je doute qu'à un instant t, il y ait plus de quelques dizaines de milliers de Skyblogs actifs. Je ne suis pas surpris des résultats de l'étude Pew : les Skyblogs étaient utilisés par les ados essentiellement comme des réseaux sociaux (mais pas complètement on y trouve aussi de belles créations de contenu, poétique ou autre -- très minoritaires, il est vrai).

Quel est l'impact exact de la désaffection des adolescents sur Skyblog et les autres plateformes françaises ? L'article est évasif... Skyblog est très probablement le plus impacté. L'impact est sans doute varié sur les autres plateformes en fonction de leur composition sociologique. Je n'ai pas de données à ce sujet, mais j'ai trouvé intéressant d'interroger Google Trends. Même s'il faut prendre les résultats avec précaution, bien entendu, on peut faire l'hypothèse que le volume de requêtes sur un nom de plateforme est corrélé à son utilisation (NB: je ne parle pas ici de l'audience).

Voici donc l'évolution de la requête Skyblog (je restreins les graphiques à la région "France"):



On voit très clairement la progression jusqu'à la mi-2007. Les vacances scolaires ont été fatales... A la rentrée scolaire, les copains ont changé, et visiblement les habitudes aussi ! Et c'est exactement le moment où Facebook a émergé en France... La fin 2007 a hésité, et la chute est constante depuis. Il est vrai que Skyblog a changé officiellement de nom pour Skyrock Blogs, comme Alphoenix me l'a fait remarquer sur Twitter, il faut donc être prudents. Cependant, il semble que tout le monde continue à parler de Skyblog, comme d'ailleurs le JDN. Au demeurant les requêtes Skyrock et Skyrock Blog sont elles-mêmes en déclin.

Les courbes de Canalblog et Overblog sont également très intéressantes: elles sont presque superposables l'une à l'autre, et très comparables à celle de Skyblog. Le problème de nom éventuel de Skyblog ne devrait pourtant pas les impacter. On voit que 2007 a été, là aussi, le tournant fatal. Le tournant a eu lieu un poil plus tôt que sur Skyblog. Je ne serais pas surpris que la cassure qu'on voit au début 2007 soit une sorte de dépression post-élection... ! (ce qui serait conforme à l'image que m'en fais, d'un public plus adulte que Skyblog).



Mais allons plus loin. Comparons maintenant avec Blogspot et Wordpress (toujours sur la région France) :



Là, les courbes sont radicalement différentes. Blogspot marque le pas, mais après une montée continue jusqu'à la mi-2009, et Wordpress continue jusqu'ici de grimper. Si l'on superpose ces courbes avec Canalblog et Overblog, on voit qu'elles se croisent de façon presque parfaite, la part des uns mangeant en quelque sorte la part des autres.

Que faut-il en conclure ? Un autre résultat, moins commenté, mais tout aussi important à mon avis, de l'étude Pew est que si la proportion d'adolescents blogueurs diminue, celle des adultes augmente (de 7 à 11% entre 2006 et 2009). Cela pourrait expliquer une partie des différences dans les courbes. Les plateformes qui auraient une composante sociologique jeune importante (Skyblog en tête) seraient donc les plus impactées. A l'inverse, Wordpress me semble être une plateforme plus adulte, souvent même utilisée par des "pros", et l'on voit qu'elle est la moins impactée. C'est la seule qui continue sa croissance, du moins si l'on croit Google Trends. D'autres facteurs peuvent bien entendu venir se superposer (l'offre des plateformes françaises est-elle compétitive en termes de fonctionnalités et de tarifs ? -- je n'ai pas d'opinion sur ce point, mais vous en avez peut-être une).

Donc pour l'instant, je ne vois pas moi non plus la mort des blogs pour demain. Mais les pratiques changent, indéniablement. Les tranches d'âge se déplacent, la fréquence de publication diminue, les backlinks se tarissent (les commentaires aussi), Twitter sert désormais de caisse de résonance imprévue... Il faudra que les plateformes de blogs soient vigilantes : la désaffection soudaine des ados peut servir de leçon. Rien n'est acquis. Le besoin d'écrire sera toujours là, et ce ne sont sans doute pas les 160 caractères de Twitter qui vont permettre de l'assouvir, mais qui sait... Nul n'avait prédit les SMS, nul n'avait prédit Wikipedia, nul n'avait prédit les blogs, nul n'avait prédit Facebook, nul n'avait prédit Twitter. Cela rend modeste. Finalement les plus gros succès sortent de nulle part, et envahissent l'espace écologique de la communication au moment où on s'y attend le moins. La technologie du blog atteint ses limites ; je le disais déjà fin 2007 -- le blog devra s'adapter, ou périr.


Lire la suite

Libellés :


59 Commentaires:

Blogger mtislav a écrit...

Merci docteur. A très bientôt donc.

12 avril, 2010 17:28  
Blogger Jean Véronis a écrit...

De rien Mtislav. Prenez bien vos pilules d'info !

12 avril, 2010 17:42  
Blogger neuromancien a écrit...

Je crois en effet que c'est simplement une stabilisation des blogs vers plus de qualité, à la fois technique (d'où le succès de wordpress) et en contenus.
Il n'est guère étonnant que les blogs de type mimétique et sans grand contenu connaissent un effondrement relatif vers d'autres modes plus opérationnels comme twitter dans certains cas mais surtout les profils facebook pour les ados.
Donc, il ne s'agit pas d'une mort mais d'une consolidation...et c'est tant mieux

12 avril, 2010 18:06  
Anonymous Benoit a écrit...

Je pense que ce pic qui marque l'apogée avant sa lente descente du skyblog doit correspondre au début de l'ascension de Facebook chez nos chères têtes blondes. Les skyblogs étant souvent utilisé pour montrer photos et humeurs, je pense que leur auteurs ont tous migré sur facebook.

12 avril, 2010 18:08  
Anonymous raph a écrit...

Il y a un peu moins de deux mois, le directeur marketing de Skyrock "web et mobile" donnait une conférence à l'ENS (dans le cadre d'une journée data mining). Le pdf avec ses slides et l'enregistrement audio de son intervention sont disponibles sur le site de l'ENS (http://diffusion.ens.fr/index.php?res=conf&idconf=2779).
La montée de FB y est évoquée, notamment dans le commentaire sur le slide 13 : le 110M de pages vues/jour est le chiffre actuel, il disait être monté à 200-220. La courbe sur la diapo 11 est aussi éloquente sur le sujet.
Je ne m'en souviens plus (ça doit être dans l'enregistrement), mais il donnait aussi je crois des chiffres quant au nombre de blogs "actifs" sur la plateforme.

12 avril, 2010 18:50  
Anonymous Luciel a écrit...

C'est la question que je me posais dès le premier paragraphe de cet article : Facebook a-t-il un lien avec tout ça ?
Sur Google Trends, la courbe pour Facebook et la 'région' France ne démarre qu'en 2007 et décolle (très légèrement) à la fin de cette année-là. Facebook a été créé en 2004 mais a mis du temps à s'imposer, reste à savoir si l'été 2007 a été charnière. Dommage, si la courbe avait été significative, nous aurions eu notre explication, Benoit !

12 avril, 2010 18:53  
Anonymous Luciel a écrit...

Ah ! Je n'avais pas vu le lien sur le "moi non plus" de l'article ;)

12 avril, 2010 19:00  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Neuromacien> Oui, je perçois tout cela comme une consolidation. A part les ados, beaucoup de gens ont dû tester, et s'apercevoir qu'écrire n'était pas simple, et être lu pas garanti ! Restent ceux qui s'accrochent... ou ont quelque chose à dire.

12 avril, 2010 19:42  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Benoit, Luciel> Facbook semble bien décoller courant 2007. En fait, en agrandissant la courbe Trends, on voit qu'il y a une augmentation franche en oct. 2007. Tiens, la rentrée scolaire, justement !

12 avril, 2010 19:45  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Raph> Merci infiniment pour ce lien. Je vais regarder ça de près !

12 avril, 2010 19:45  
Anonymous Benoist a écrit...

Pour avoir fréquenté les ados pendant des années au quotidien, j'ai remarqué que l'age influe sur la pratique web :

12 14 ans : MSN, Dolfus

14 16 ans : blogs, msn, Wow

16 18 ans : Facebook, msn, wow

plus de 18 ans : facebook, twitter, wow et retour vers des blogs plus "pros"

12 avril, 2010 20:28  
Anonymous Al-Kanz a écrit...

Je ne crois pas non plus à la mort des blogs, mais à une maturation, qui passera inévitablement par un assainissement.

12 avril, 2010 20:39  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Benoist> Oui, on a manifestement des outils par tranche d'âge. Le dénominateur commun étant MSN !

12 avril, 2010 21:10  
Anonymous hmida a écrit...

Dommage que je ne puisse (ou que je sache) pas une étude de ce genre sur les blogs dasn mon pays, le MAROC!

Mais il est certain qu'après avoir connu une période faste (toute proportion gardée), les blogs marocains écrits en français ont très nettement reculé en nombre!

Seuls quelques irréductibles tiennent encore la route!

Par contre les blogs en arabe sont très actifs...

Il semblerait aussi que Facebook et autre Twitter ont remplacé les blogs! En tous cas chez nous, cela est avéré!

12 avril, 2010 21:26  
Anonymous Yassine AÏSSAOUI | Référencement a écrit...

Je vous rejoins dans votre réflexion qui est beaucoup plus poussée que la mienne. Je nuance la "fin" des blogs, je dirais plutôt la fin de certains blogs et d'une certaine tranche d'âge 12-17 ans (pardonnez mes certitudes).

Voici le lien (sans graphiques): http://www.ya-graphic.com/2010/04/la-fin-des-blogs/

12 avril, 2010 21:34  
Anonymous ogo a écrit...

Le blog de Jean Véronis a même changé à peu près à la même période (mi 2007... après les élections). Les billets sont devenus moins fréquents et moins réguliers. (Et ce constat n'est en rien une critique !) Après l'enthousiasme du début, beaucoup se sont rendus compte que pour alimenter un blog régulièrement, type 3 posts par semaine, c'était une activité quasiment de journaliste professionnelle....

12 avril, 2010 21:38  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Hmida> Je n'ai pas de données sur le Maroc, malheureusement. Mais ce que vous dites est intéressant (recul du français et maintien de l'arable). Je ne sais pas si ça peut s'expliquer par la question des tranches d'âge, ou s'il y a une autre composante sociologique qui entre en jeu...

12 avril, 2010 22:16  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Yassine> Merci pour le lien. Votre dessin est évocateur...

12 avril, 2010 22:17  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Ogo> Oui, bien vu. En ce qui me concerne ce n'était pas une cannibalisation par Facebook. J'ai beaucoup écrit pendant la présidentielle, sur le blog, mais aussi plusieurs livres, sans compter les interviews, les invitations en radio et télé... J'en ai ressenti comme une saturation. A parler trop, on se perd dans le bavardage, et j'avais besoin de silence.

En citation du jour, j'ai détourné Euripide "Parle si tu as des mots plus forts que le silence, ou garde le silence" (Fragments). J'ai hésité avec Alfred de Vigny (La Mort du Loup) : "Seul le silence est grand, tout le reste est faiblesse"...

12 avril, 2010 22:26  
Anonymous Frédéric Montagnon a écrit...

Je vais apporter quelques chiffres supplémentaires:
En effet OverBlog héberge 1,5M de blogs. Pour nous, les blogs constituent un média. Le nombre de blogs n'est donc pas la métrique qui nous interesse, c'est l'audience sur laquelle on se concentre. De ce point de vue, les chiffres sont chez nous en croissance depuis la création, et les meilleures journées historiques ont été réalisées le mois dernier. Si c'est ça la mort des blogs, je veux bien qu'on l'annonce plus souvent :)

Il n'y a pas plus de nouveaux blogs chaque jour aujourd'hui par rapport à il y a 2 ans. Mais les gens qui créent un blog aujourd'hui savent ce qu'ils vont en faire, et on a de ce fait globalement un taux d'activité qui augmente avec le temps.

Le chiffre des 30 000 blogs alimentés/trimestre n'est pas juste. Ce sont 30 000 articles qui sont publiés chaque jour, A l'échelle d'un trimestre, on dépasse très largement les 300 000 blogs actifs.

En terme d'audience encore, nous avons dépassé Skyrock il y a bien longtemps en terme de couverture (10M de visiteurs uniques en France sontre 7,5M pour Skyrock selon Nielsen). Il n'y a pas de vraie concurrence entre notre audience et la leur puisque 92% de nos visiteurs ont plus de 18 ans!

En revanche, 2% des blogs que l'on héberge font plus de 80% de l'audience. On est loin de la regle des 80/20 :)

Enfin, je ne pense pas que la demande du mot clé "Overblog" d'après Google Trends soit une métrique interessante. Finalement, nous ne sommes qu'une plateforme, et la recherche de notre marque n'est pas représentative de l'activité de notre plateforme. La couverture médiatique est pour les plateformes bien moins importante aujourd'hui qu'il y a 3 ans car l'effet nouveauté est passé. C'est surtout ça qui explique cette baisse. L'usage des blogs, quant à lui, est devenu tout simplement un réflexe de base lorsqu'on souhaite mettre en ligne du contenu.
enfin, il 'est normal que le mot clé Wordpress soit en croissance, car les utilisateurs de Worpdress passent un temps important à chercher des plugins et des templates.

Bref, de mon point de vue l'important est l'audience car un blog est fait pour être lu. De ce point de vue là, tous les indicateurs sont au vert, et pour un bon moment encore :)

12 avril, 2010 23:02  
Anonymous Marc JESTIN Networkers in the City a écrit...

Bonjour et félicitations pour votre analyse.

Je précise tout de suite qu'il ne faut pas négliger d'autres pistes et formes d'expression que les "gros".

À vouloir trop parler des grands acteurs :
1. vous leur faîtes de la pub gratuitement ;
2. vous masquez une autre réalité, plus intéressante d'ailleurs, et qui nous sauvera peut être (surement) un jour...

Félicitations en tous cas pour votre contribution.

Pour ma part, je suis convaincu que les blogs ne sont pas terminés, tout comme la LIBRE expression et la richesse.
Il y a un autre monde dans lequel on se complait de légèreté et superficialité et de gros défauts abus ou bogues...
Que je dénonce parfois (pas tous, pour ne pas trop "exposer" les faibles qui sont, bien sûr, toujours les premières victimes de ces plate formes "Internet pour les pauvres").

Au plaisir,

Marc JESTIN
Consultant formateur coach convaincu

12 avril, 2010 23:36  
Anonymous Marc JESTIN axelere a écrit...

Bonjour,

Merci à Frédéric pour ces compléments et remarques très pertinentes comme d'habitude.

Au plaisir,

Marc

12 avril, 2010 23:39  
Anonymous Oncle Tom a écrit...

Les outils de blogs sont à mon avis en train de muter.

Le succès de WordPress tient d'ailleurs peut-être à ça : c'est très certainement la plateforme ayant le plus changé ces 2 dernières années.
WordPress (ainsi que Movable Type − moins grand public à cause de sa technicité d'installation) introduit le typage de contenu ... ce qui le rapproche indéniablement des CMS, logiciels bien plus flexibles et adaptables à tout un tas de contexte, du perso au pro.

Je vois Blogspot dans le sillon du succès de Google (y'a 2 ans y'avait peut-être pas cette barre de services Google présentant les différents services).

Canalblog est une plateforme en train de mourir. Elle n'a pas bougé d'un iota depuis plusieurs années.
Y'a qu'à voir la joie à peine dissimulée des personnes ayant utilisé l'outil d'import Canalblog vers WordPress ...

13 avril, 2010 09:47  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Merci Frédéric pour ce témoignage de première main -- qui montre au passage que les "discussions" sur les blogs existent toujours et que ceux-ci constituent toujours un lieu où l'information se crée. Votre témoignage montre que les chiffres du JDN sont encore plus douteux que je ne pensais, puisque votre citation sur le "nombre de blogs régulièrement alimentés" a été mal transcrite...

Vos chiffres sont très intéressants en tout cas. Je ne sais pas s'ils avaient été publiés ailleurs, mais je suis sûr que de nombreux blogueurs vont apprécier ces éléments d'information. La comparaison du volume d'audience (et de son âge) avec Skyrock ne m'étonne pas (il serait intéressant de déduire la part des moteurs, étant donné la politique SEO assez différente des deux plateformes).

Nous sommes bien d'accord sur Google Trends : j'ai d'ailleurs été très prudent dans ma présentation. Ce n'est qu'un éclairage, et il est partiel. Il n'est certainement pas un reflet de l'audience en tout cas, qui pour sa majeure partie est probablement apportée par les moteurs (et tient à différents paramètres comme le volume global du site, et sa bonne capacité de référencement).

Votre remarque sur l'audience est bien entendu indiscutable : un blog est fait pour être lu. Mais nous savons qu'il y a audience et audience. La part apportée par Google (et autres moteurs) n'est pas toujours d'un grand intérêt (sauf pour ceux qui monétisent leur blog, évidemment). Il faudrait se pencher sur d'autres métriques, comme le trafic spontané, le taux de rebond, etc. Personnellement, à chaque fois que j'ai eu de gros pics de visites (billet bien "ranké" dans Google), je n'ai eu quasiment que des visites sans intérêt (pas de commentaires, ou bien commentaires du type "kikou lol", rebond immédiat...).

En tout cas, merci de cet échange. Et longue vie à Overblog. Je ne suis pas sûr que toutes les plateformes françaises se portent aussi bien ;-)

13 avril, 2010 09:56  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Oncle Tom> Vous allez exactement dans le même sens que ma conclusion. Les outils de blogging doivent muter -- ou disparaître. Effectivement Canalblog a l'air d'avoir pris un peu de plomb dans l'aile, faute de se renouveler suffisamment. Wordpress a su pour l'instant s'adapter : très certainement son modèle "ouvert" y est pour beaucoup ! Tout cela est darwinien. Surviront les meilleurs...

13 avril, 2010 10:02  
Anonymous Audiofeeline a écrit...

Le cas Skyrock est différent, selon moi certains blogs n'ont pas de réelle légitimités mais bref... Je crois aussi que pour beaucoup le blog était un moyen de partager des photos, aujourd'hui les réseaux sociaux permettent ça de manière plus confidentielle. Et la mort des blogs est annoncée depuis une bonne dizaine d'années... xD

13 avril, 2010 10:32  
Anonymous Fil a écrit...

Merci pour cet article très intéressant ! Et les commentaires qui suivent (à part peut-être le mien du coup) sont au niveau ! :)
Jean, je t'invite à lire un petit billet que j'avais écrit en Septembre 2008, sentant le vent tourné : http://filviplic.canalblog.com/archives/2008/09/24/10697820.html

Je ne pensais pas avoir autant raison et si tôt !

13 avril, 2010 10:39  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Audiofeeline> Je ne m'engage pas sur le terrain de la légitimité : je suis très libéral, voir libertaire... Après tout, tant qu'ils ne dérangent personne, les gens ont bien le droit de bloguer comme ils veulent !

Mais sinon, nous sommes d'accord : les ados ont basculé massivement vers Facebook parce que la techno leur permettait de façon plus simple et plus efficace de faire ce qu'ils étaient en train de faire sur Skyrock.

C'est souvent les avancées technologiques (souvent imprévues) qui provoquent des changements sociaux majeurs... Ca rend modeste.

13 avril, 2010 10:43  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Fil> Commentaire ô combien intéressant, puisqu'il nous donne un témoignage vécu, daté de septembre 2008, et qui montre bien les raisons de la "bascule" Skyrock -> Facebook. Je remets le lien cliquable pour les autres lecteurs : ici.

Tiens au passage, voici un exemple de fonctionnalité totalement nulle chez Blogger: le système de commentaires ! On tape dans un timbre poste, on ne peut même pas mettre un lien sans taper du code HTML... Ca explique peut-être le déclin observé, et s'il n'y avait pas la puissance de Google derrière, je me demande si la plateforme aurait survécu longtemps !

13 avril, 2010 10:47  
Anonymous Cochonfucius a écrit...

Un blog qui débute ces jours-ci: Invasions Poétiques, dédié à la verification et à toutes les formes d'expression poétique.

13 avril, 2010 11:08  
Anonymous Fil a écrit...

> Jean : Merci pour le lien. Pour info, tu as mis l'URL racine, moi-même j'ai eu du mal à retrouver mon billet donc si tu veux que tes lecteurs arrivent à cet article, le permalien serait plus utile je pense.

Je confirme pour Blogger, pas mal de monde m'a conseillé de passé sur cette plate-forme mais je trouve l'ergonomie vraiment médiocre !
Et je confirme aussi ce qui s'est dit pour Canalblog, la plate-forme est en train de crever corps et biens, le forum a le dynamsime d'un panda malade et les nouveautés sont inutiles ou inadaptées aux besoins. Comme pour confirmer la tendance que tu as vu, je m'oriente vers... Wordpress. ;)

13 avril, 2010 11:10  
Anonymous Cochonfucius a écrit...

"Versification" et pas "verification", pardon.

13 avril, 2010 11:11  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Fil> Voici le lien complet, désolé ! Encore une autre limitation de Blogger : impossible d'édtier un commentaire... :-(

13 avril, 2010 11:42  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Cochonfucius> Merci pour le lien, je le mets dans mon lecteur ! Je ne te connaissais pas ce talent de poète (et je te confirme : "on n'est pas sérieux quand on a cinquante ans", ni même cinquante-cinq ;-)

13 avril, 2010 12:14  
Anonymous Fade Out a écrit...

Et s'il fallait compter Facebook comme une plateforme de blog, avec une limitation supplémentaire de diffusion ?
Après tout la finalité est quasiment la même : partager ses découvertes, ses photos, ses humeurs, ses réflexions.
Je crois utiliser FB comme j'utiliserais un blog personnel, qui de toute façon aurait eu une audience limitée à mon réseau social.
Quant à la qualité du contenu, elle dépend surtout du producteur (et du retour des lecteurs). Mettez un ado immature sur un blog, vous obtenez un skyblog. Mettez le même ado sur Facebook vous obtenez Faceplouc. Mais on trouve aussi des choses très intéressantes sur Facebook (en tout cas pour ceux qui les lisent).
Entre les pages perso, les blogs et les réseaux sociaux, la différence de contenu n'est pas si énorme, c'est juste le public qui est plus large grâce à la facilité d'accès de l'outil.
En conclusion : à quand l'indexation des pages de fan de Facebook dans Wikio ? ;-)

13 avril, 2010 12:22  
Anonymous Marie-Christine a écrit...

140 caractères dans Twitter, espaces compris, même pour les messages privés (un bon exercice pour les profs de français). Je ne l'utilise pas pour écrire (au sens noble du terme, mais pour communiquer. Mais les gens que je suis ont quasiment tous un blog, c'est complémentaire.

13 avril, 2010 12:54  
Anonymous lulu21 a écrit...

Excellent post. Preuve s'il en est que les blogs ont encore de beaux jours devant eux :-)

13 avril, 2010 14:06  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Fade Out> Finalement la clé du succès de Facebook est peut-être d'avoir su reprendre plusieurs idées dans l'air et de les avoir mixées de façon pratique et intelligente. C'est un peu comme le couteau suisse: son couteau n'est pas fantastique, son tire-bouchon non plus et sa lame de scie est médiocre, mais le tout ensemble c'est génial...

En ce qui concerne l'intégration de Facebook dans Wikio, je ne suis qu'un gentil consultant et ce n'est pas moi qui décide, mais je peux vous dire que celle de Twitter est dans l'air, et que j'y travaille d'arrache-pied (vous aurez des nouvelles avant la fin du mois !).

13 avril, 2010 14:19  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Marie-Christine> Faire de la littérature sur Twitter ce serait en effet un peu pervers. Ou alors ce serait un joli exercice de style Oulipiste...

En ce qui me concerne j'utilise Twitter à 90% comme outil de recommandation des choses que j'ai lues et qui m'ont intéressé. C'est pour moi le remplaçant de Delicious (d'ailleurs mon c'est mon fil Delicious qui part automatiquement sur Twitter) et des backlinks.

13 avril, 2010 14:22  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Lulu21> Merci, c'est gentil. Vous êtes juges de la qualité de mes posts, mais ce qui me rassure, c'est qu'il y ait toujours des commentaires. Je peux rester un mois sans poster, et voilà que vous surgissez tous pour commenter, comme de vieux amis qui se retrouvent pour une soirée pizza... Et de temps à autre il y a des nouveaux, que les copains ont amenés. C'est un côté que j'adore, et j'espère au moins pour ça que les blogs ne vont pas mourir. J'ai une petite expérience de l'écriture de livre, mais c'est un exercice bien solitaire. Il n'y a quasiment pas de retour et de discussion.

13 avril, 2010 14:27  
Blogger h16 a écrit...

Article très très intéressant. Merci pour cette étude :)

13 avril, 2010 23:03  
Blogger Lautreje a écrit...

Très intéressant, le billet et les commentaires. Je me retrouve dans l'analyse de l'utilisation des outils. J'ai bientôt 50 ans et je suis bloggeuse depuis 6 mois, j'ai choisi Blogspot, plus facile, plus convivial, et un accès simple avec google même si les possibilités de mise en page étaient réduites. je poste tous les jours mais je ne suis pas sur FB et autres twitter.

14 avril, 2010 07:50  
Blogger pièce détachée a écrit...

Je suis à peu près aussi nulle en tout cela que pour faire fonctionner un lave-vaisselle, mais ce que décrit ce billet, c'est bien ce que je devine intuitivement.

J'espère bien que les blogs ne vont pas disparaître, et celui-ci en particulier. Ses thèmes sont si stratosphériques que je ne vois pas — à part un Casimir ici ou là — ce que je pourrais y ajouter en commentaire. Ça ne m'empêche pas d'aimer le lire.

Certains blogs sont irremplaçables. Et de même qu'en tenir un est sans aucun doute un exercice particulier, concevoir et rédiger un commentaire ne ressemble à aucune autre pratique d'écriture.

Longue vie !

14 avril, 2010 18:28  
Blogger JacquesBolo a écrit...

Il suffit de taper "mort des blogs" dans Google pour trouver de nombreux articles sur le sujet:

22/12/2006 - http://www.pcinpact.com/actu/news/33593-blogs-mort-2007.htm
13/11/2008 - http://www.kelblog.com/2008/11/les-blogs-ne-so.html
20/01/2009 - http://audiofeeline.ziik.fr/4135-le-jour-de-la-mort-des-blogs.html
17/02/2010 - http://www.liberation.fr/medias/0101619848-blogs-le-tweet-au-top-le-post-peste
.............................................
Les blogs avaient remplacé les sites personnels parce qu'ils n'exigeaient pas de connaissance HTML et offraient des outils (commentaires, index, etc.) sans avoir à maitriser les compétences pour les programmer. Facebook intègre le tout dans un cadre qui se présente (un peu artificiellement) comme un réseau social. Mais c'est un peu le fouillis et on voit bien des velléités de marchandisation des données qui posent un pb.

Il me semble quant à moi que le pb est plutôt la pérennité des contenus. Que se passe-t-il si un de ces services fait faillite et qu'il est supprimé (sans parler de la censure)? Est-ce que tout ce travail disparait? Ne serait-il pas possible de conserver le blog en local? Il me semble que c'est aussi lié à la viabilité du modèle économique (dont la marchandisation de FB est un indice). D'où la question de la professionnalisation des blogs.

15 avril, 2010 10:59  
Anonymous Hugues a écrit...

Je serais plus précis, sur la base de mon ressenti de vieux routier du web:
- les blogs se sont un peu essouflés sous l'influence pour les adultes de la fin de la campagne présidentielle et d'un phénomène d'epuisement dû à l'exigence de l'exercice. Pour les ados et étudiants, Facebook a en partie remplacé le blog, dont la vocation première était de faire du réseau social
- wordpress croit car ça devient la plateforme de blog de reference pour ses qualités intrinsèques, flexibilité et gratuité
- twitter a prosperé en surfant sur les pulsions égocentriques de ceux qui ne souhaitaient pas vraiment des conversations mais une diffusion sans réel contenu
- Facebook a muté pour accueillir lui aussi ces usages
- depuis peu, on assiste à un retour des articles de fond, en réaction à la vacuité de twitter (et à la vague de storytelling dans les médias ?), que l'on peut aussi déceler ds le succès d'un titre comme XXI, ou dans la dernière maquette du Monde qui fait la part belle aux enquêtes
- au total, on a un écrémage: les blogs sont moins nombreux mais meilleurs, et ne vont pas disparaitre comme ont pu le faire les podcasts

16 avril, 2010 01:58  
Blogger Pierre a écrit...

Chapeau pour cette analyse très détaillée et pertinente (ainsi qu'aux commentaires à forte valeur ajoutée).

A mon sens, les blogs ne sont pas morts, ils se sont simplement dissous dans le reste du web (Facebook n'en étant qu'une partie).

Aujourd'hui le moindre site est organisé comme un blog. Que ce soit la presse en ligne, les sites de partages de vidéos, les sites de rencontres, rares sont les sites qui échappent au phénomène.

Le web ne s'organise plus autour de la page web mais du post.

Wordpress est lui même de plus en plus utilisé comme un CMS classique plutot qu'un outil de blogging...

Très probablement dans quelques temps on ne parlera plus de blogs, mais de site web tout simplement.

16 avril, 2010 12:20  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Pièce détachée> C'est gentil ! En ce qui me concerne, je continuerai à bloguer (ou à écrire sur le Web sous une forme ou une autre) tant que j'aurai des choses à dire -- et des gens pour venir commenter ! Je ne crois pas que ça m'amuserait d'écrire dans le vide. Pour moi la plus grosse différence entre les blogs et les sites Web "à l'ancienne", c'est cette possibilité de tisser des conversation. Cet article en est la preuve : beaucoup de personnes ici ou sur d'autres billets qui le citent, ont dit que les commentaires étaient aussi intéressant que le post. C'est cette chose-là je crois qu'il faudra préserver à tout prix. Twitter a fait un peu de mal aux commentaires, et c'est dommage !

16 avril, 2010 13:28  
Blogger Jean Véronis a écrit...

JacquesBolo> Vous pouvez une question fondamentale : quid de la pérennité des contenus ? J'ai vu aujourd'hui que la Library of Congress va archiver la totalité de Tweets ad vitam aeternam. Grande initiative qui va ravir les historiens !

Et du côté des blogs ? Que restera-t-il de tout cela quand les plateformes disparaîtront, feront faillite sans crier gare ?

16 avril, 2010 13:31  
Anonymous See Mee a écrit...

Jean, j'apprécie vraiment votre approche, et surtout ce que vous pointez du doigt : difficile de faire de la prospective quand on manque de données.
J'ai commencé par écrire un commentaire, mais celui-ci est vite devenu trop long ! J'ai donc publié un billet, (que je mets en lien sur mon pseudo) : à quand un observatoire des média sociaux ?

16 avril, 2010 19:21  
Blogger sroche6 a écrit...

Jean, voici un article interessant. D'un cote je ne suis pas mecontent de la reduction du nombre de blogs car cele permet une epuration naturelle de la communite des bloggeurs...

L'evolution des outils comme wordpress montre une certaine volonte d'independance, d'avoir un caractere unique et un veillisement des auteurs de blog. Quand on ecrit un blog "professionnel" on n'a pas forcement envie d'etre associe a skyblog ou skyrock qui pour moi sont sinonyme d'adolescence.

Sebastien

17 avril, 2010 14:24  
Anonymous Anonyme a écrit...

Il y a ~3 millions de blogs mis à jour dans les 30 derniers jours sur Skyrock.com (qui a changé de nom en 2007, expliquant ton graphique qui ne reflète pas la rentrée mais bien le moment ou le site a changé de nom et d'adresse).

19 avril, 2010 14:18  
Anonymous Anonyme a écrit...

Pour comparer, en avril 2007, sur 8 millions de blogs il y en avait ~3,5 millions mis à jour dans les 30 derniers jours. (toujours sur skyrock.com)

Il y a donc une légère baisse sur les nombres de blogs actifs, mais pas tant que ça si tu regarde la baisse d'audience conséquente sur Alexa : http://traffic.alexa.com/graph?&w=400&h=220&o=f&c=1&y=p&b=ffffff&n=666666&r=2y&u=skyrock.com&

19 avril, 2010 14:24  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Anonyme> Merci, mais d'où proviennent ces chiffres ?

19 avril, 2010 18:07  
Blogger Taliashka a écrit...

Bonjour monsieur Veronis,
je vous ai écris un mail il y a peu car je suis actuellement en train de traiter l'évolution des médias et plus particulièment du blog. Dans mon cas, je me concentre sur le rôle social de ce dernier concernant l'univers des pratiques culinaires et leur transmission.
Accepteriez-vous d'en discuter? Votre approche des médias informatiques m'intéresse énormément et je serais sincèrement enchantée de pouvoir échange quelques idées avec vous.
Merci d'avance et encore bonne continuations !

Julie

19 avril, 2010 18:47  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Taliashka> Oui, j'ai eu votre mail, Julier ! Je suis juste totalement noyé sous la masse, mille excuses. Je vous réponds sans tarder. Votre projet est intéressant.

19 avril, 2010 19:05  
Anonymous Pensez BiBi a écrit...

Si... si... BiBi avait relayé cette enquête de 2006 ( avec Falcon Hill).

La mort du blog ? BiBi et son blog sont bien vivants.

La mort du blog ? Qui peut lire l'Avenir ? Tendanciellement les ados americains et jeunes adultes désertent ? Bah... si le blog et le bloggeur ( BiBi n'est ni jeune, ni ado, ni ado américain) meurent, il y aura toujours une seconde vie ailleurs, autrement.

La Vie est pleine de surprises.



http://www.pensezbibi.com/revue-de-presse/bibi-voyage-sur-les-blogs-2576

19 avril, 2010 19:23  
Anonymous Skalp a écrit...

Il y a une variable que je ne vois jamais affichée sur ce type de statistiques : les hébergements + CMS. Je sais qu'ils sont difficilement chiffrables vu le nombre de CMS pouvant servir de blogs mais ils sont bien là et j'ai l'impression de voir leur nombre croître progressivement, les gens étant tentés par la personnalisation et la création d'une identité numérique plus à leur image.

Je comprends également qu'ils ne forment encore qu'un petit pourcentage, mais pourtant ils sont bien là et de nombreux hébergeurs proposent d'ailleurs une installation gratuite et automatisée (iweb, godaddy, ovh aussi je pense).

Pourtant, très souvent ces blogs ont la peau plus dure que ceux des plates-formes gratuites dans la mesure où il y a une volonté de faire quelque chose plus forte caractérisée par le paiement même de son hébergement. Je ne vois pas un ado skyblog se payer un hébergement ovh pour montrer sa passion de Bieber :P

Quant aux tranches d'âge, fort à parier que les CMS+hébergement sont composés de gens ayant 20 ans au minimum en moyenne.

D'ailleurs un comparatif de durée de vie CMS+hébergement (ou dédié pour les plus gros) VS les différentes solutions gratuites pourrait être intéressant.

20 avril, 2010 00:26  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Voir la réaction de Skyrock, qui apporte des éléments très intéressants au débat.

28 avril, 2010 18:36  
Anonymous calepin a écrit...

Bonjour, je me suis un peu amusé avec Google Trends moi aussi : et si tout n'allait pas si mal ? ;)

10 mai, 2010 09:19  

Enregistrer un commentaire