Jean Véronis
Aix-en-Provence
(France)


Se connecter à moi sur LinkedIn Me suivre sur Twitter Facebook RSS

mercredi, octobre 12, 2011

Primaire: Aubry dépasse Hollande dans l'actu

Le fait mérite d'être noté. Sur les dernières 24 heures, Martine Aubry dépasse François Hollande dans l'actu (parmi les 3000 sources, médias et blogs, que je suis quotidiennement grâce à mes outils d'analyse de buzz).

Voici le classement des personnalités politiques aujourd'hui :




RangPersonneNews
1Martine Aubry579
2François Hollande506
3Arnaud Montebourg490
4Nicolas Sarkozy274
5Ségolène Royal189
6Marine Le Pen110
7Manuel Valls70
8Jean-Michel Baylet52
9François Fillon40
10Jean-François Copé39
11Jean-Luc Mélenchon31
12DSK26


Autre fait remarquable, Nicolas Sarkozy, qui était inexorablement premier en 2006-2007 et même après (à part le très bref instant de l'élection de Ségolène Royal au sein du PS), n'occupe plus, depuis des semaines, la pôle position — malgré une actualité internationale lourde et plutôt propice. Le Web s'est lassé.

On voit également qu'à droite ce sont François Fillon et Jean-François Copé qui font parler d'eux, sans doute grâce à leurs prises de positions sur la primaire. Ca chauffe pour 2017 ?

Enfin, on peut peut-être se demander pourquoi, mais l'ombre du commandeur, DSK, plane toujours sur le paysage politique français...



3 Commentaires:

Anonymous Cochonfucius a écrit...

DSK occupe une place au firmament car il est devenu pitance d'amuseurs.

Nous espérons que cela n'aura qu'un temps.

12 octobre, 2011 11:37  
Anonymous René a écrit...

Le classement est complètement différent sur le twittoscope de Métro :
http://www.metrofrance.com/info/twittoscope-un-twitter-tres-rose-en-septembre/mkbh!E6sSCL4jmcqtY/

twitter ne fait pas partie du buzz?

12 octobre, 2011 15:23  
Blogger Jean Véronis a écrit...

René> Il y a plusieurs explications :

1. La période est totalement différente. Pour métro il s'agissait de septembre. Or les choses évoluent extrêmement vite, comme le montre mon billet d'hier.

2. J'utilise les médias et les blogs, pas Twitter. Il est probable qu'il y ait des sociologies extrêmement différentes sur Twitter.

3. Pour avoir travaillé pas mal moi-même avec Twitter, j'en connais bien les difficultés d'analyse, et je ne peux m'empêcher d'avoir quelques doutes sur la façon dont l'analyse en question est faite et sur ses biais éventuels...

12 octobre, 2011 19:04  

Publier un commentaire