Jean Véronis
Aix-en-Provence
(France)


Se connecter à moi sur LinkedIn Me suivre sur Twitter Facebook RSS

mardi, novembre 16, 2010

Lexique: Rom ou Français ?

Je parlais il y a quelques semaines de l'amalgame insidieux que l'on a senti monter depuis cet été en France (et auparavant en Italie) entre Roms et Roumains... Grande a été ma stupéfaction d'entendre cette opposition dans la bouche du chef de l'Etat ce soir :

"Qu'on soit Rom ou Français, il faut respecter les lois de la République".

Et si l'on est Rom et Français, ce qui est le cas de nombreux compatriotes ?

 

Comment un président de la République Française peut-il mélanger ainsi ethnies et nationalités, et afficher une telle méconnaissance des fondamentaux d'un des dossiers les plus médiatisés de l'année, y compris sur la scène internationale ?

Le candidat Nicolas Sarkozy disait pourtant :

Je veux être le Président qui réconcilie les Français entre eux, quelles que soient leurs origines, leur couleur de peau, leur religion... (discours du 11/02/2007 à la Mutualité).

Belle promesse.

J'ai également été consterné de ne voir aucun commentaire sur les différents sites d'information, qui sont pourtant prompts à transcrire les fragments du débat. Nul n'a relevé.

Et si l'on s'amusait à remplacer ?

"Qu'on soit Juif ou Français..."
"Qu'on soit Musulman ou Français..."

etc.

18 Commentaires:

Anonymous JR a écrit...

"Noir ou européen
homosexuel ou italien
con ou français..."

16 novembre, 2010 23:29  
Anonymous grugru a écrit...

a-t-on vraiment les politiques qu'on mérite ?

17 novembre, 2010 02:10  
Anonymous michaël a écrit...

@grugu : forcément, sinon que signifierait l'expression «démocratie représentative» ?

@jean : merci ! s'il en reste un tu seras celui-là... j'apprécie tout particulièrement la proximité de ton billet et du livre co-écrit avec Calvet ; bel écho.

17 novembre, 2010 03:33  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Grugru> Probablement... C'est bien là le problème.

17 novembre, 2010 07:43  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Michaël> Merci de la remarque ! Du coup j'ai retrouvé une phrase particulièrement pertinente du candidat : "Je veux être le Président qui réconcilie les Français entre eux, quelles que soient leurs origines, leur couleur de peau, leur religion..."

Elle est tellement belle que je l'ai ajoutée dans le texte.

17 novembre, 2010 07:44  
Anonymous antoine a écrit...

J'ai connu un africain blanc très bien aussi.

17 novembre, 2010 09:56  
Anonymous Laurent a écrit...

Il y a aussi des Roms non français et des Français non roms.

Il me semble acceptable de faire l'union (ou) de deux ensembles, même s'ils ne sont pas entièrement disjoints.

17 novembre, 2010 11:11  
Anonymous EtienneB a écrit...

Le problème, c'est auto-reconnaissance.

Un juif français se reconnait dans la nation française. Idem pour un musulman.

Alors que la fierté nomade des roms leur fait refuser la nation, et toutes ces contraintes...

De plus, c'est ne pas voir que les français ont changé le vocabulaire et qu'ils n'utilisent plus roms pour des français, mais plutôt gens du voyage, gitans ou encore manouches, terme d'ailleurs plus ou moins péjoratif.

Fonder la critique sur "roms ou français" et à mon avis une erreur.

Surtout quand, à coté, on a une phrase magnifique : "la nationalité française doit pouvoir être retirée à toute personne d’origine étrangère".

Là, pas même d'implicite, la phrase est directement en rupture avec la Constitution

17 novembre, 2010 13:54  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Laurent> Malheureusement le "ou" de la langue n'est pas celui de la logique. Sinon, expliquez à votre resto favori que "fromage ou dessert" est un "ou" inclusif...

17 novembre, 2010 14:42  
Blogger Jean Véronis a écrit...

EtienneB> Je crois que vous allez peut-être un peu vite en besogne en affirmant que les roms (en général) refusent d'être français... Il y a des roms parfaitement intégrés.

Mais quoi qu'il en soit, cela n'autorise pas le président de la République à faire cet amalgamme, dont le contexte était extrêmement clair. Ce n'était pas un simple lapsus, tout le contexte le prouve (comme la phrase que vous citez). Je partage complètement votre analyse sur le dernier point.

17 novembre, 2010 14:46  
Anonymous Laurent a écrit...

Jean> Et quand, dans ce même restaurant, après le plat, on me demande "Souhaitez-vous un dessert ou un café ?", le serveur sera ravi si je désire les deux.

De même si un recruteur recherche quelqu'un qui parle anglais ou allemand, les chances d'être embauché devraient augmenter si l'on parle ces deux langues à la fois.

Le "ou" du français est tantôt exclusif, tantôt inclusif selon le contexte. D'ailleurs, selon le sens que l'on donne, on accorde le groupe au singulier ou au pluriel.

"Que l'on soit juif, français, riche, grand ou noir, on a les mêmes droits." Cette phrase ne me choquerait pas.

Je suis d'accord que la phrase de Nicolas Sarkozy n'est pas adroite, mais je la trouve acceptable.

17 novembre, 2010 15:39  
Anonymous Thierry a écrit...

J'avais lu quelque part que le "ou" français était inclusif au contraire de l'anglais où c'est exclusif, d'où l'anglicisme pas très heureux du "et/ou".

Pourriez-vous confirmez 'ou' infirmer ? :-)

Merci.

17 novembre, 2010 17:59  
Anonymous Laurent a écrit...

Thierry, c'est une bonne remarque. J'ai toujours lu que le "et/ou" était une aberration et qu'un simple "ou" suffisait.

Je viens de trouver une argumentation plus détaillée : http://www.druide.com/points_de_langue_22.html

17 novembre, 2010 18:58  
Anonymous Sarah a écrit...

Bonjour je viens de découvrir votre blog.
Ce sujet est très intéressant.
La problème de roms est lié au sans papier et de la reconduction à la Frontière mais ça vous l'aurez compris je n'apprends rien !
Nicolas Sarkozy a voulu faire un coup d'éclat par rapport aux différentes manifestations et dégradations de gens du voyage.
Et pour faire un amalgame il n'y a qu'un pas.
Les roms font parti de l'union européene et donc sont soumis aux accords de shengen.
Ce qui fait qu'ils ont le droit de circuler librement dans l'espace Européen.
Sarkozy a voulu donc faire de l'esbrouffe et récolter quelques voix en pronant que les sans papiers n'avaient pas à rester en France il aurait peut-être dû signaler...non Européen !
De plus comme vous signalez il n'arrive pas à faire la différence ente Ethnie et nationalité.
Ainsi être juif est une religion et non une nationalité.
Un juif peut-être français, allemand, portugais, anglais..c'est sa nationalité.
Faire une différenciation négative d'un tel aspect est caractéristique de dérive et peut-être considéré comme fachisant.

17 novembre, 2010 20:08  
Anonymous Anonyme a écrit...

Oh, c'est la bonne vieille stratégie de «diviser pour régner».

Allez : «qu'on soit Corse ou Français», «qu'on soit Breton ou Français», etc. (je ne vous fais pas un dessin, chacun aura compris)

À chaque fois, ça marche... Trouver ce qui peut diviser les gens. Faire attention à ce qu'il soit clair, pour ceux à qui on s'adresse, qu'ils font bien partie de ceux qui ne sont pas (ou qui ne doivent pas être) exclus. Et flatter en justifiant qu'ils sont majoritaires, qu'ils sont les seuls à être légitimes, qu'ils ont l'argent alors c'est eux qui décident, ou ce que vous voulez d'autre (bref, ce ne sont pas les flatteries qui peuvent manquer).

19 novembre, 2010 00:33  
Anonymous FrédéricLN a écrit...

@ Laurent et Thierry : tout à fait d'accord avec vous. Le "ou" est, dans le cas présent, manifestement inclusif. On peut donc y aller de bon coeur sans vexer personne.

"Que l'on soit neuilléen ou Français",

"Que l'on soit d'origine hongroise ou Français",

"Que l'on soit Président de la République ou Français",

"Que l'on soit marié à Carla Bruni ou Français",

"Que l'on soit pompidolio-balladurien ou Français",

... "il faut respecter les lois de la République", y compris celles qui interdisent la discrimination ethnique.

20 novembre, 2010 16:12  
Anonymous Alexandre a écrit...

Salut a tous, felicitations pour votre blog, c'est vraiment tres interessant.
J'ai un petite question, car je suis depuis peu de temps en visite dans l'espace francophon, qu'est ce je peux faire,moi, etant roumain, pour que les gens arretent faire la confusion entre roumains et roms?
Si on fais un recherche sur search.twitter.com on met les motsclefs "roumain" , "roumains", etc vous allez voir que la majorite des gens ne connaisent pas la difference, le meme chose sur facebook ou on peut y retrouver des groupes comme "Excite comme un roumain au salon de la caravane", "pour que quelquen dite au roumains que chez nous on a des essuiesglaces" ,etc.
Je pense qu'on demant pas un haute niveau de culture pour que chacun connait le fait qu'entre les deux peuples il existe une difference enorme.
Excusez mes erreurs de langue francais. A bientot!
ps: http://www.webcafe.be/sarkozy-yo-dawg/

20 novembre, 2010 18:43  
Anonymous Laurent LB a écrit...

Propos d'Arnaud Montebourg : "Lorsqu'il y a eu la polémique sur les Roms, on a utilisé une catégorie de citoyens, d'ailleurs français ou européens, comme moyen de démontrer que la délinquance et l'immigration c'était la même chose"

C'est odieux ! Insinuerait-il que la France n'est plus en Europe ?
Ou peut-être, le "ou" a plusieurs sens comme je l'expliquais. :)

13 décembre, 2010 02:34  

Publier un commentaire