Jean Véronis
Aix-en-Provence
(France)


Se connecter à moi sur LinkedIn Me suivre sur Twitter Facebook RSS

jeudi, décembre 06, 2012

Expertises vocales: Lettre à Jérôme Cahuzac

Monsieur le Ministre,

Je me permets de vous faire parvenir cette information qui peut vous être utile dans les circonstances actuelles.

La plupart des chercheurs en technologies du langage considèrent que les expertises vocales manquent totalement de fiabilité en l'état actuel de la technique, et qu'elles peuvent difficilement aboutir à l'identification des individus — a fortiori quand les enregistrements sont de mauvaise qualité.

Une pétition a même circulé il y a quelques années, lancée par la Société Française d'Acoustique et le Groupe Francophone de la Communication Parlée :
Vous trouverez un exposé grand public de ce point de vue ici:
et un article par mes collègues Louis-Jean Boë et Jean-François Bonastre dans le Journal du Syndicat de la Magistrature :
Ce sont, à mon sens, les meilleurs spécialistes français sur la question.

Bien cordialement,

Jean Véronis, Professeur (Aix-Marseille Université)
Ex-président de l'association pour le Traitement Automatique des LAngues (ATALA)

6 Commentaires:

Anonymous Anonyme a écrit...

Vous laissez "bien cordialement" si les faits sont avérés ? (et probablement sous la forme d'un compte numéroté anonyme, faudrait il qu'il soit aussi débile, surtout pour cacher si peu - 400k ?)

06 décembre, 2012 19:52  
Anonymous Cochonfucius a écrit...

Quoiqu'il en soit, une telle mise au point est bienvenue.

08 décembre, 2012 15:55  
Anonymous fran6t a écrit...

Y-a-t-il pas confusion entre reconnaissance vocale (pour faire reconnaitre un ordre ou une dictée) et empreinte vocale ? Dans le cas qui nous interesse il y aurait tout de même des éléments à comparer soit nous sommes avec une empreinte vocale proche auquel cas on ne peut rien en déduire soit nous sommes dans une empreinte vocale complètement éloigné dudit ministre et auquel cas c'est un usurpateur (je vois mal le ministre avoir changé son timbre non ?).

12 décembre, 2012 21:36  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Non, non, il s'agit bien d'identification, pas de reconnaissance. Ce que les articles ci-dessus disent, et avec eux toute la communauté scientifique, c'est que les "empreintes" vocales n'existent pas, contrairement aux empreintes digitales.

13 décembre, 2012 21:21  
Anonymous Luc a écrit...

S'il y a une pétition contre les méfaits de la graphologie dans les services RH des entreprises qui ont la pensée magiques, je suis aussi preneur...

30 décembre, 2012 15:19  
Anonymous RH a écrit...

Puisque c'est l'actu du week-end, pensez vous traiter du fameux "mariage pour tous", débat riche en sens et contresens divers et multiples.

C'est à ma connaissance la première fois qu'un gouvernement veut changer le sens d'un mot. Quelles sont les conséquences prévisibles et imprévisibles de ce fait inédit ? Peut-on envisager que ce fait se reproduise jusqu'à devenir courant ? L'Etat pourrait-il devenir l'éditeur officiel du dictionnaire français (un peu comme dans le roman d'Orwell) ? Pourquoi personne n'en parle ? Bref, quantité de questions là dessus...

11 janvier, 2013 17:33  

Publier un commentaire