Jean Véronis
Aix-en-Provence
(France)


Se connecter à moi sur LinkedIn Me suivre sur Twitter Facebook RSS

mercredi, novembre 02, 2011

Twitter: Coup d'état militaire évité en Grèce ?

Les médias français ne s'en sont pas à ma connaissance fait l'écho pour l'instant mais un événement majeur vient de se produire en Grèce, en dehors de la question du référendum. Le pays a peut-être échappé à un coup d'état miliaire. En tout cas, le ministre de la Défense, Panos Beglitis, a limogé les chefs d'état major des différentes armes, ce qui n'est pas exactement banal. La nouvelle était annoncée hier soir (voir en anglais sur AthensNews ou en grec sur Eleftherotypia).

Twitter (en grec) commence à se faire largement l'écho de cet événement (suivre ici par exemple). On voit le bond qu'a fait l'expression coup d'état (πραξικόπημα) depuis hier (et ça continue à grimper très fort).


En France, il y a bien eu une petite détection par quelques twitteurs hier soir, mais la chose est retombée aussitôt :


Etonnant... Pourquoi cette information n'est-elle pas reprise par les médias ? Sont-ils passés à côté ? (ils n'ont pas de correspondant en Grèce ?)

La nouvelle est d'autant plus notable que des rumeurs font état d'un rapport de la CIA craignant depuis plusieurs mois un coup d'état en Grèce (la chose a été révélée par le journal allemand Bild en mai dernier), et que le très sérieux magazine Forbes sortait un article incroyable il y a quelques jours, selon lequel un coup d'état serait la seule solution qui reste à la Grèce.

Alors, la presse fait mal son travail ? On ne veut pas affoler les foules ? Je vous laisse analyser... En ce qui me concerne, je ne peux m'empêcher de trouver un parfum de 1967 dans ce drame grec. J'ai connu la Grèce de près immédiatement après la chute, et je me souviens du soulagement et de la liesse qui ont suivi. Ce serait dommage qu'on entende encore de sinistres bruits de bottes dans ce qui est encore (et pour toujours, quoi qu'on dise) l'Europe...

11 Commentaires:

Anonymous fransouwap a écrit...

mouais enfin des tweets pas une info, tout au plus une rumeur ! Quant au rapport de la CIA, il évoque un possible scénario, et Forbes a publié un billet (qui aurait aussi bien pu dire que la seule solution était de céder des îles à l'Allemagne). #waitandsee #tooexcited

02 novembre, 2011 13:20  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Le limogeage des chefs d'état major n'est pas une rumeur. Il suffit d'aller sur les journaux grecs, la nouvelle est partout. Qu'il y ait eu crainte de coup d'état, bien sûr nous ne pouvons rien en savoir, mais ce qui me surprend c'est le mutisme des médias. Une info de cette ampleur me semble mériter au moins une dépêche...

02 novembre, 2011 13:23  
Blogger Yannis Haralambous a écrit...

J'ai parcouru quelques centaines de tweets contenant πραξικόπημα, il y a ceux qui disent que c'est Daily Mail ou "les médias étrangers" qui en parlent, ceux qui se posent simplement la question si le limogeage a été fait dans cette optique, et ceux qui font de l'humour soit en disant que l'armée grecque serait de toute façon incapable de le faire, soit en affirmant que seul un coup d'état pourrait sauver le pays… Le degré d'alarmisme est très bas.

02 novembre, 2011 13:39  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Yannis> Oui, espérons ! Mais il ne faudrait peut-être pas que ça dégénère plus, là-bas...

02 novembre, 2011 13:42  
Anonymous alain marc deluy / LeGlaneur.info a écrit...

La lecture de l’AFP :

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2011/11/01/97001-20111101FILWWW00476-la-grece-change-l-etat-major-de-l-armee.php

permet de relativiser et replacer dans son contexte de politique intérieure, ce changement d’état major qui semble être une pratique courante à la veille d’échéance électorales.

Il n’en demeure pas moins qu'il n’y a pas beaucoup d’écho en français sur le net ce soir et que j’ai eu la même réaction: coup de tonnerre démocratique contre coup d’état militaire ? !

LeGlaneur.info

02 novembre, 2011 16:34  
Anonymous Noms H a écrit...

C'est vraiment credible comme soupcon, les militaires etaient encore au pouvoir la-bas dans les annees 70.

03 novembre, 2011 16:06  
Anonymous Cochonfucius a écrit...

Sur le mot "πραξικόπημα", un intéressant développement de chez Paralingua (recharger la page si ça paraît peu clair).

04 novembre, 2011 10:56  
Anonymous Cochonfucius a écrit...

... et si ça ne marche pas avec les caractères grecs, utiliser une transcription.

06 novembre, 2011 10:02  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Effectivement, le grec ne s'affiche pas pour moi, pourtant j'ai essayé plusieurs navigateurs.

06 novembre, 2011 10:09  
Anonymous laurent a écrit...

Très intéressant ce billet. Je trouve que l'on a ici l'expression des limites de la technologie de l'information actuelle. La technologie c'est très bien mais avec le traitement automatique de l'info et le WOUEB 2.0 ou 3.0 je ne sis plus très bien. Voilà comment un robot à partir d'une rumeur et la démultiplication de l'info va créer un Buzz qui peut arriver à déclarer que la guerre est déclarée. Dans quelques temps avec un peu de chance on va pouvoir relier ces moteurs d'analyse au lancement des missiles nucléaires.

On a bien relier les systèmes d'analyse dans la finance à des fonctions de traitements automatiques qui ont si ce n'est déclencher aggraver les dernières crises financières.

La question c'est comment on peut arrêter ça. Pour ma part j'ai désactiver mon compte Twitter à la lecture de votre billet.

Salutations,
Laurent

08 décembre, 2011 22:58  
Anonymous Vivien a écrit...

Est-ce que 160 dans les graphes est suffisamment significatif?
Ou dit autrement qu'est-ce qu'on doit considerer comme une rumeur ou une désinformation?

16 mai, 2012 07:47  

Publier un commentaire