Jean Véronis
Aix-en-Provence
(France)


Se connecter à moi sur LinkedIn Me suivre sur Twitter Facebook RSS

vendredi, novembre 06, 2009

Blogs: Déclin de la High-Tech ?

Vous avez sans doute remarqué que je me sers de ces colonnes pour vous parler de temps à autre de l'évolution des blogs, de leurs relations, de la structure du réseau qu'ils forment. Que voulez-vous ? certains s'intéressent aux papillons, moi c'est plutôt à la recherche d'informations, aux réseaux sociaux et tutti quanti, et j'ai trouvé avec Wikio un terrain de jeu assez fantastique -- et surtout une mine inépuisable de données. Je me permets donc de vous faire partager mes réflexions du matin.

Il y a un an, le top 100 des blogs Wikio (donc les plus liés par les autres) ressemblait à ceci (Mr. Xhark de Blogmotion avait eu la gentillesse de publier ce camembert -- voir son billet -- mais je vous le redonne ici par commodité).

Voici l'allure qu'il a ce mois-ci :

Le plus frappant, en un an, c'est la diminution importante de la high-tech. Le déclin avait commencé avant, d'ailleurs. La high-tech représentait 40% du top 100 début novembre 2008, mais vous verrez sur le billet de Mr. Xhark qu'elle était à 52% le mois précédent (classement publié début octobre 2008).

Comme vous le voyez sur le diagramme du bas, la high-tech n'est plus qu'à 11% du top 100. Autre élément : l'indéboulonnable premier du classement High-Tech, notre ami Eric Dupin de Presse Citron (que je salue au passage), était aussi premier au classement général, mais il n'est plus que 8e ces temps-ci.

L'évolution s'est surtout faite à la faveur des blogs de loisirs (essentiellement féminins), ce qui n'a pas forcément été du goût des blogogeeks (plutôt masculins dans l'ensemble !), vous vous souvenez sans doute des réactions houleuses à ce sujet. Mais j'ai vu monter au fil des derniers mois une autre catégorie, celle des blogs politiques, dont la présence a plus que doublé en un an, et qui représentent désormais près du tiers du top 100. Partageons mon avis a même pris la tête du classement général depuis le mois dernier. Comme le fait remarquer Olympe, il n'y a quatre femmes (Hypos, Olympe, Bah, Trublyonne) dans le top 20 politique. C'est bien peu ! (Alors, Mesdames, on reste sur le cliché "Maman tricote pendant que papa se tripote l'iPhone ?")

Pourquoi ce déclin relatif de la blogosphère high-tech ? Les blogueurs high-tech étaient les "early adopters" des blogs, et on peut imaginer que plusieurs années après une certain fatigue se soit installée. Quand on a fait le tour de l'outil, on passe à autre chose (les points d'attraction ne manquent pas: on Twitte peut-être plus qu'on ne blogue ces temps-ci ?). Et l'intérêt des lecteurs s'émousse peut-être à force de voir les mêmes news sur l'iPhone, Chrome ou Android sur des dizaines de blogs. C'est dur de garder la même fraîcheur, la même originalité dans la durée. Le copier-coller guette, et fait du mal. Sans parler bien sûr des essais plus ou moins heureux de monétisation qui pourraient finir de tuer la poule aux oeufs d'or (voir le débat chez Gonzague).

Un certain nombre de blogueurs de la première génération ont jeté l'éponge ; de véritables institutions, comme Techcrunch, sont même tombées aux oubliettes...

Alors, y aura-t-il un sursaut ? Une nouvelle génération de blogueurs high-tech va-t-elle émerger ?

Libellés :


44 Commentaires:

Anonymous Anonyme a écrit...

il y a bien sûr bien d'autres hypothèses :

- le modèle de wikio modélise-t-il encore pertinemment la situation ?

- les algos employés ont-ils eux mêmes évolués ? Leurs paramètres ?

- l'importance prise par d'autres réseaux sociaux (twitter pour ne citer que lui) a-t-elle été prise en compte ?

- la nouvelle géographie et répartition de la blogosphère ne sont elles dû vraiment qu'à l'essoufflement d'une catégorie ?

- le fait d'avoir plus de 100 000 blogs (était-ce le cas il y a un an ?) n'a-t-elle pas tout simplement profondément changé la structure pré existante ?

- l'état de la structure de la blogosphère il y a un an était-elle révélatrice de la structure telle qu'on la connaissait ou vraiment telle qu'elle était ?

- ...

06 novembre, 2009 09:52  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Ces questions sont très pertinentes (et très difficiles). je n'ai pas la prétention de leur apporter des réponses définitives ! Je réponds peut-être plus par des questions...

- le modèle de wikio modélise-t-il encore pertinemment la situation ?

on peut évidemment se poser la question - mais les deux photos sont prises avec le même appareil : quelque chose a donc bougé

- les algos employés ont-ils eux mêmes évolués ? Leurs paramètres ?

Non - strictement pas depuis octobre 2008 - le changement a eu lieu avant

- l'importance prise par d'autres réseaux sociaux (twitter pour ne citer que lui) a-t-elle été prise en compte ?

Ah, non, justement. Sinon, on changerait l'instrument de mesure. Mias comme je le dis dans le texte, il est bien possible qu'il y ait eu un déplacement des blogueurs high tech vers d'autres réseaux.

- la nouvelle géographie et répartition de la blogosphère ne sont elles dû vraiment qu'à l'essoufflement d'une catégorie ?

difficile à dire - mais d'autres signes semble corroborer l'essouflement : la fermeture ou la mise en sommeil de blogs importants (cf Techcrunch), le nombre moins important de backlinks (plus le temps? plus l'intérêt), le nombre plus faible de commentaires, etc.

- le fait d'avoir plus de 100 000 blogs (était-ce le cas il y a un an ?) n'a-t-elle pas tout simplement profondément changé la structure pré existante ?

La base de blogs a en effet augmenté au printemps - mais la diminution de la part high-tech a commencé avant (été 2008) et s'est poursuivie après. Je crois simplement qu'elle a permis un "rattrapage" par rapport à la réalité.

- l'état de la structure de la blogosphère il y a un an était-elle révélatrice de la structure telle qu'on la connaissait ou vraiment telle qu'elle était ?

Ah diable -- bonne question : on ne sait jamais si le thermomètre donne la bonne température. C'est pour ça qu'il faut être modeste (vous avez vu le point d'interrogation dans mon titre), avoir d'autres éléments d'appréciation, comparer les choses si on peut...

Ceci n'est qu'une petit grain de lumière dans la nuit...

06 novembre, 2009 10:05  
OpenID ecosphere a écrit...

Analyse intéressante, je partage assez l'idée d'une dilution de la thématique et l'émergence de nouveaux centres d'intérêt. Toutefois je me pose une petite question sur le périmètre de l'étude: on parle ici de répartition, est-ce que l'index de Wikio n'aurait pas lui aussi évolué entre les deux périodes par l'intégration de de nouvelles sources dans les autres thematiques. Une intégration qui modifierait le périmètre et l'équilibre entre les rubriques.

Pour le reste il faut aussi noter que depuis 1 an la plupart des sites medias généralistes ont lancé leurs propres blogs high tech et parfois recruté certains blogueurs indépendants ce qui peut participer à la dilution du secteur mais échappe aussi au calcul de Wikio qui ne prend pas en compte les blogs hébergés.

Je signale également (mais ça ne remet pas en cause le raisonnement global) que sur ZDNet.fr l'audience des blogs d'expert a triplé sur la même période. Beaucoup de ces blogs sont tenus par des blogueurs qui ont également des blogs personnels figurant au classement wikio.

06 novembre, 2009 10:27  
Anonymous Tim a écrit...

Avec tous les blogs high tech qui ont vanté la facilité et les tutorials sur les moteurs de blog de type wordpress, voilà le résultat, même les filles arrivent à s'en servir!

;)

06 novembre, 2009 10:29  
Anonymous Steph (Technofeliz) a écrit...

Excellent article... qui résume bien la tendance actuelle : arrivée en force des blogs politiques (conjoncturel ?) et loisirs... et surtout féminisation de tout ça.

Perso, je trouve que c'est plutôt une bonne évolution... :)

06 novembre, 2009 10:30  
Blogger Clement a écrit...

Très intéressant ! Cependant, il manque un élément essentiel : la valeur !
Enfin, j'ai peut être pas vu, mais les pourcentages ne représentent qu'une évolution, mais certainement pas le fait que la blogosphère High Tech soit moins active.
Peut être que les blogs sur les loisirs et politiques ont explosés (surement).
C'est une bonne chose, mais cela n'indique en rien une diminution des blogs high tech.

06 novembre, 2009 10:31  
Anonymous Ferocias, blogueur littéraire a écrit...

Le blogage ne s'est-il pas tout simplement démocratisé? Les blogueurs devaient maîtriser certaines compétences techniques (ou du moins les autres le croyaient-ils) que semblaient réserver l'exercice aux Geeks. Puis les mamans, les fans de Surf, les amateur de bonne chère, les lecteurs,... se sont saisis de l'instrument alors que les High Tech sont partis vers d'autres horizons (Twitter & Co mais pas seulement: ils ont été aussi noyés dans la masse des nouveaux blogs (il serait intéressant de savoir combien de blogs HT - en volume - existaient aux deux dates pour comparer).
C'est en tout cas l'impression que j'ai.
Autre impression: la dictature du classement a amené certains à réduire le nombre de liens afin de ne pas se retrouver doublés par les autres.
Il me semble que par exemple les blogueurs politiques ou loisirs ne se posent pas genre de questions et s'amusent plus qu'autre chose avec le classement (même si un bon classement est pourvoyeur de visites).

06 novembre, 2009 10:39  
Anonymous Clément a écrit...

Je ne sais pas si c'est lié, mais je trouve de toute façon que la catégorie "high-tech" est totalement... dépassée, ne correspondant absolument pas à ce qu'on pourrait croire a priori.
J'entends high-tech, je pense robotique, bio/nanotechnologies, etc, etc.
Je vais sur Wikio, WAW Presse-Citron, Fubiz, Guim, BienBienBien...
Et encore je ne regarde que le top 20, mais ces 4 blogs ne sont clairement pas "high-tech". (ou alors si "Internet" est considéré comme high-tech, on peut aussi mettre le blog de Jean-Marc Morandini dans cette catégorie, la télé, c'est quand même de l'ultra haute techno...).
Bref, je l'avais déjà dit pour mon propre blog, parlant d'actu web, de campagnes online, offline, pour lequel j'étais persuadé qu'il s'agissait d'une erreur quand il avait été intégré à la catégorie high-tech, mais non, c'était normal.

Pour conclure, tout ça pour dire que... une répartition par catégorie n'est absolument pas représentative tant que les blogs présents dans cette catégorie n'ont rien (ou trop peu) à y faire (la palme va je pense à Fubiz...).

06 novembre, 2009 11:09  
Blogger Nicolas a écrit...

Vive les blogs politiques !

Excellent billet sur un sujet qui me passionne (bien plus que la politique...). C'est dommage qu'on trouve une photo de Bayrou en bas à droite ! ;-)

As-tu pu "mesurer" l'impact de la nouvelle vague de blogs "loisirs" Canalblog, intégrée au premier semestre, sur l'évolution générale ?

06 novembre, 2009 11:57  
Blogger Nicolas a écrit...

Pour répondre à Férocias :

Salut, qu'est-ce que tu fais là, toi ? Tu n'es pas en train de faire un billet avec des liens vers mon blog.

Plus sérieusement, si, la blogosphère, surtout politique, s'est bien démocratisée. Je pense que le départ du classement de deux poids lourds (Embruns et Versac, pour ne pas les nommer), quelques mois avant la refonte d'octobre 2008 y est pour beaucoup.

Pour répondre à un autre (je ne sais plus qui) :

Les blogs politiques ne sont pas plus actifs maintenant qu'il y a un an. En fait, je pense que l'activité a connu un pic au moment des présidentielles.


Un autre phénomène : l'arrivée de blogueurs plus généralistes (comme Gaël DeToutderien ou moi) qui sont à la croisement entre des blogs "loisirs", "geek", ...

06 novembre, 2009 12:05  
Anonymous Ferocias a écrit...

@ Nicolas: que veux-tu je suis un crétin qui s'intéresse à ces jeux puérils alors je me tiens informé ;)
Et pour le lien tu en as déjà eu un hier. A chaque jour suffit sa peine :)

06 novembre, 2009 13:19  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Ecosphere> Oui, c'est une des difficulté. La base a beaucoup augmenté sur cette période, mais les algos auraient pu ramener des blogs high-tech, et ils ne l'ont pas fait: c'est qu'il n'y en a pas tellement, en fin de compte.

L'augmentation de la taille de la base a eu lieu sur une période brève, en mars, et le "déclin" de la part high-tech avait commencé avant, et s'est poursuivi après (et même accentué récemment). On voit par exemple que Presse-Citron, qui était toujours premier malgré ce "sourcing" important, est passé 2e, puis 3e, 4e et ce mois-ci 8e... Or là, il n'y a plus eu importation de nouvelles sources...

06 novembre, 2009 13:22  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Tim> Elles vont te les couper ! et tu l'auras mérité (les backlinks, je veux dire ;-)

06 novembre, 2009 13:23  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Steph> Feminisation oui, et c'est bien, mais on est quand même un peu dans une répartition des rôles assez classique (maman tricote), mais bon, les blogs ne sont que le reflet de la société, je présume !

06 novembre, 2009 13:25  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Clément> Ah, la valeur ! Bien malin qui peut la mesure. Wikio ne mesure qu'une chose : la force du réseau social qu'a su se construire un blogueur (c'est pour ça que les "bloss de fille" comme Poppyrose font de véritables cartons).

Mais j'ai ma petite opinion: le dégraissage actuel fera beaucoup de bien. Les blogs de qualité resteront, ou d'autres émergeront. Quantité ne rime pas trop avec qualité (je ne veux vous ressortir mon image de TF1 et Arte, mais vous voyez ce que je veux dire...)

06 novembre, 2009 13:47  
Anonymous Anonyme a écrit...

2 raisons à mon avis à cette baisse du coté high-tech :

1. comme il est dit ce genre de blogueurs est arrivé en masse en premier lieu, les autres catégories sont moins early adopter donc arrivent maintenant à maturité.

2. les blogueurs high-tech sont aussi les plus à même à faire attention à des choses comme le référencement, etc... et quand ils se sont rendu compte que Wikio les entubait niveau SEO et leur canibalisait des places dans les moteurs => ils ont demandés à être retiré de Wikio (regardez le classement il y a 1 an et maintenant, les gens sortit de Wikio se comptent par dizaines)

06 novembre, 2009 14:55  
Anonymous Anonyme a écrit...

Bah, Jean, c'est aussi que les membres du top ont compris comment marche ton algo, et jouent à le trafiquer, non ? Cf. Partageons nos avis, qui pratique l'échange de liens dans des billets, avec sa 20aine de potes, en mode systématique, organisé, et transparent, d'ailleurs, pour pouvoir monter au top du classement.

De fait, cela prouve que la longue traine est longue, et plate, et que quelques malins peuvent, par un travail humain, dans un micro-réseau ,faire croire qu'ils sont hyper cités.

Pas de quoi fouetter un chat, ou se poser de grandes questions sur la blog...

06 novembre, 2009 15:10  
Blogger Nicolas a écrit...

Anonyme,

C'est facile d'attaquer un type en n'osant pas divulguer son nom.

Cela dit, tu n'as rien compris. Mon blog est premier parce que mon nombre de potes n'est pas limité à une vingtaine, justement.

Comme disait Jean ci-dessus : "la force du réseau social qu'a su se construire un blogueur." Ce sont environ 90 blogs différents qui me font des liens tous les mois. C'est un gros réseau...

Par contre, tu fais bien de signaler que c'est parfaitement transparent de ma part.

Par contre, ce n'est pas du tout organisé (j'essaie juste de renvoyer la balle quand j'y pense et, pour tout avouer, d'envoyer des lecteurs par des jeunes blogueurs qui sont impressionnés d'avoir le number one débarquer chez eux).

Par contre, bis, ça n'est pas du tout systématique : la plupart de mes billets avec beaucoup de liens en contiennent tellement que ça n'a aucune valeur pour le classement.

N'as tu pas pensé que si je devais avoir une démarche organisée, il me faudrait y travailler à plein temps, ce qui m'empêcherait de travailler pour mon patron et gagner les quelques sous qui me permettent d'inviter des potes blogueurs à boire un bière dans mon bistro. Autre raison qui fait que mon blog est le premier : un réseau ça s'entretient.

06 novembre, 2009 15:34  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Nicolas> Blogs Loisirs : je n'ai pas ciblé spécialement ceux-là, mais c'est intéressant de voir que ce sont ceux-là seulement qui sont arrivé dans les filets de mes crawlers. Il y en a beaucoup plus que de blogs high-tech, et ils se lient beaucoup plus (la force de ces réseaux sociaux, souvent féminins, est impressionnantes, et ils ne font pas ça pour grimper chez Wikio, qu'ils ignorent la plupart du temps).

Ceci étant, le mouvement s'est amorcé avant ce sourcing, amplifié après, et en valeur absolue, le nombre de backlinks dans la sphère high-tech diminue. Le "Wikioscore", qui mesure ça a fait une chute vertigineuse. Presse-citron, qui est toujours premier en high-tech n'est plus qu'à 99 liens alors qu'il était à 160 au mieux de sa forme (en gros 1 point = 1 backlink).

Et ça ce n'est pas relatif, mais absolu, comme mesure. J'y reviendrai sans doute dans un prochain billet !

06 novembre, 2009 15:51  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Anonyme+Nicolas> Tout algo est trafiquable, y compris celui de Google et les spécialistes en SEO ne font que ça (c'est pour ça qu'on a des résultats pourris sur la moindre recherche de produits).

Ceci étant, celui-ci est quand même assez dur à trafiquer : un seul lien d'un blog vers un autre compte chaque mois, si on truffe un billet de liens ceux-ci comptent de moins en moins, etc. J'ai déjà tout expliqué.

Et (SCOOP!) j'ai mis au point une petite arme anti-clique supplémentaire que je vous expliquerai dans les prochains jours ;-)

06 novembre, 2009 15:58  
Blogger Nicolas a écrit...

Je ne suis pas un spécialiste en SEO. Je ne sais pas ce qu'est le ou la SEO... Mon truc à moi est de faire des billets de blog !

06 novembre, 2009 16:06  
Anonymous Clément a écrit...

Jean >
Je crois que le message que je voulais faire passer par mon commentaire n'a pas été compris :).
Je ne parlais pas de valeur mais bien de cohérence du "rubriquage".
Fubiz est plus dans les "arts" que dans le high tech
Guim est plus dans du divers de type webzine
Suchablog est clairement généraliste/webzine
Ca m'a toujours un peu intrigué, voilà tout :).

06 novembre, 2009 16:25  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Clément> Ah oui, ok ! ambiguïté du langage quand tu nous tiens ;-)

Le découpage en catégorie est extrêmement difficile... Quoi qu'on fasse ce sera toujours plus ou moins bancal. Il y a des gens à cheval sur politique high-tech et autres (comme moi ;-), etc. J'y réfléchis, mais je ne vois pas de solution miracle...

06 novembre, 2009 16:39  
Blogger Papilles et Pupilles a écrit...

Pour la blogosphère High tech je ne sais pas mais pour la cuisine j ai une petite idée - sur ton diagramme elle passe de 4 à 2%. Or elle n est pas moins dynamique ou moins linkée ; c est tout simplement parce que la blogo culinaire était très cliente de canalblog qui publiait des flux entiers et qu elle est beaucoup passée chez overblog en publiant un rss tronqué ; on publie souvent du contenu tronque dans la cuisine car notre contenu n est pas obsolète rapidemment . Enfin c'est juste mon avis :)

06 novembre, 2009 16:40  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Nicolas> Photo de Bayrou: c'est juste qu'il a accepté qu'on fasse un livre d'entretiens avec mes complices Nico et Estelle. Ségo n'a pas eu le temps (ou l'envie), sinon elle aurait eu son livre aussi ;-)

Je ne suis pas au MoDem, ni nulle part.

Je n'ai qu'une devise: "Le drapeau noir est encore un drapeau..." (Léo Ferré)

06 novembre, 2009 16:41  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Papilles> Le passage de 4% à 2% sur le top 100 n'est pas très significatif. Il suffit de deux blogs mieux placés pour que ça change.

En fait, la gastronomie résiste bien. En nombre absolu de liens c'est assez stable.

Mais il est vrai qu'Overblog pose un problème. Pas mal de blogueurs étaient mécontent dans le top politique aussi (je crois que certains en sont partis d'ailleurs). En quelque sorte, il ne jouent pas bien le jeu du Web 2.0... Mais je crois avoir entendu dire que pour avoir des liens dans les flux, il y avait une offre payante ? Ceci explique sans doute cela...

06 novembre, 2009 17:25  
Blogger Papilles et Pupilles a écrit...

Jean, je ne sais pas, je suis chez Blogger. Mais le pb de la cuisine, c'est que les recettes ne vieillissent quasiment pas. Une recette de pot au feu est toujours intéressante même 5 ans après. Nos flux s'ils sont entiers sont repris par des multitudes de sites divers et variés de toute la francophonie et comme ces sites sont faits par des geeks, ils sont beaucoup mieux référencés que les nôtres. Nos recettes se retrouvent donc mieux référencées ailleurs que chez nous. D'où la multiplication des flux tronqués dans la cuisine.

06 novembre, 2009 17:37  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Papilles> La gastronomie et terriblement squattée par les spécialistes du référencement. Ca m'est arrivé de chercher une recette et d'enrager parce qu'il y avait des pages de sites optimisés qui proposaient des recettes plus nulles les unes que les autres ou des forums sans intérêt...

La blogueur (ou la blogueuse) lambda a bien du mal à se battre au milieu de ces monstres, qui tue le wen à mon avis, comme la Caulerpa taxifolia tue les fonds marins. Je comprends la réaction de tronquer ses flux (mais ça ne change hélas pas grand chose).

La dépendance à Google pour la survie est devenue quelque peu problématique à mon avis !

06 novembre, 2009 17:47  
Blogger Papilles et Pupilles a écrit...

Oui, tu as raison. Cela nous évite au moins de nous énerver parce qu'on retrouve nos photos partout; les recettes, bon, tu ne peux pas dire que tu as inventé le pot au feu ;) mais les photos, argh ! enfin vaste sujet. Merci. Je retourne à mes casseroles ;)

06 novembre, 2009 17:57  
Blogger julien a écrit...

très intéressant... merci pour ce post, qui démontre une fois de plus que la technologie se démocratise... qu'on se souvienne des geeks et autres pisseurs de code, des accros aux jeux videos (qui ciblent dorénavant les femmes et les séniors).. la technologie finalement, c'est comme savoir changer les bougies de sa voiture. on s'en fout. on finira par avoir un ordinateur comme on a un frigo. il marche. et pis c'est tout.
et à la poubelle les traitements de texte, tableurs et autres logiciels de dessin. On écrit, on calcule, on dessine. des outils pour des usages, non l'inverse. quant aux blogs, ils sont faits pour s'exprimer. sur tous les sujets.

06 novembre, 2009 18:41  
Anonymous Ferocias a écrit...

Mais pourquoi il ne me répond §Jean à moi, hein pourquoi? ^__^

06 novembre, 2009 20:27  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Ferocias> Ah, je t'avais zappé, mille excuses ! Trop de commentaire ssur ce billet ;-)

Le blogage ne s'est-il pas tout simplement démocratisé? -- si, bien sûr. C'est pour ça qu'on a vu apparaîtr des dizaines de milliers de blogs sur le tricot, le scrapbooking, les animaux, la politique, le sport, la cuisine, bref, les choses de la vraie vie.

Autre impression: la dictature du classement a amené certains à réduire le nombre de liens afin de ne pas se retrouver doublés par les autres. -- ça se pourrait bien, hélas. Mais, bon, je pense que c'est un calcul perdant. On leur revaut probablement la pareille le coup d'après. Enfin, si les gens sont assez bêtes pour faire des liens vers des gens qui ne renvoient pas l'ascenseur, après tout, ça les regarde !


Il me semble que par exemple les blogueurs politiques ou loisirs ne se posent pas genre de questions et s'amusent plus qu'autre chose avec le classement (même si un bon classement est pourvoyeur de visites). -- je suis assez d'accord, et c'est peut-être justement pour ça qu'ils grimpent.

En high-tech, le jeu a beaucoup été faussé par des calculs divers, et l'espoir de monétisation (billets sponsorisés, etc.) qui est certainement bien illusoire...

06 novembre, 2009 20:33  
Anonymous Clément a écrit...

Jean >
J'aurais bien une solution : quand quelqu'un dit qu'il estime que son blog est plus dans Marketing que dans High-Tech, alors on envisage de le déplacer :)(tant que ce n'est pas totalement loufoque bien évidemment).
Ca n'avait malheureusement pas l'air d'être la politique wikio à l'époque où j'avais fait cette démarche... me donnant l'impression que cet immense pot-pourri "High Tech" était entièrement voulu.

07 novembre, 2009 01:24  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Clément> Oui, c'est prévu dans la feuille de route de Wikio, avec le projet "Page Sources" : tout ce qu'on sait sur un blog (son nom, ses flux, ses backlinks, son classement, sa catégorie, etc.) seront affichés, et modifiables par l'utilisateur. Ca viendra, mais tout prend toujours plus de temps qu'on aimerait au niveau développement (et il faut aussi mettre en place un système de type "claim your blog" pour vérifier que celui qui modifie est bien l'auteur).

07 novembre, 2009 08:38  
Anonymous Greg a écrit...

Je ne dirai pas en long en large et en travers ce qui a sûrement été dit des dizaines de commentaires avant moi, pour ma part je retiens une chose : tout se paye dans la vie, si vous dîtes des choses sans importance, sans originalité et sans consistance n'espérez pas vivre de vos écrits. Si vous voulez être lus il faut le mériter.
-- NB : J'aime ce blog, chapeau à son auteur. --

07 novembre, 2009 20:25  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Greg> Merci pour le compliment.

Je crois que vous avez raison. Mais hélas même si vous dites des choses intelligentes, il n'est pas garanti du tout que que vous en viviez...

08 novembre, 2009 13:31  
Anonymous Annie a écrit...

bonjour,
pour ma part la high tech bien d'accord… mais…
mon blog classé en divers faute de l'existence des voyages (les Français sortent-ils de chez eux ou sont-ils intéressés par d'autres cultures que la leur ?) comme catégorie me voilà en divers
ou alors une catégories "moeurs et civilisations" ou "cultureS"
je baisse donc chez wikio… alors que mes visites (témoins gg analytics + stats sur site) montent avec +50 % d'augmentation des visites en 1 an et + 160 % de pages vues…
comme un défaut donc à wikio

09 novembre, 2009 09:52  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Bonjour Annie,

Il y a deux choses dans votre mot. Tout d'abord la question de la catégorisation. Elle est difficile comme vous pouvez imaginer. On a essayé de faire un classement Voyages,mais c'est très difficile. Beaucoup de blogs en parlent de façon épisodique, par exemple pour raconter des vacances, puis passent à autre chose. On a aussi beaucoup de spam (il y a des choses à vendre semble-t-il dans ce secteur !)... Donc ça viendra peut-être mais c'est dur à démarrer (si vous avez une liste de blogs, on est preneurs !)

Le deuxième point, c'est la visites. Il n'y a pas de relation entre le classement Wikio et les visites. Il ne se base que sur les liens entre blogs, donc le réseau social que forme les blogs. Nul ne sais mesurer l'audience des blogs à l'heure actuelle.

09 novembre, 2009 09:59  
Anonymous Annie a écrit...

merci pour la réponse rapide.
Une liste de blogs… j'en ai quelques uns… que j'ai mis ou non d'ailleurs dans ma blogliste (je n'ai mis que ceux que j'apprécie)… enfin une dizaine…

je demandais aussi "cultureS" car je suis passionnée par les autres manières de voir que nous dans l'hexagone ce jour… qu'elles soient de maintenant, d'ici, d'avant (Histoire), d'ailleurs… "moeurs et civilisations" donc… si vous avez un autre nom pour le définir je n'ai rien contre

en attendant j'ai enlevé le rang "divers" de wikio de mon blog : je suis pas maso

09 novembre, 2009 10:11  
Blogger Loran Bernardi a écrit...

Bonjour Jean
je crois que vous avez raison de parler de Twitter. Pour ne parler que de mon petit cas a moi, les blogs technos que je suivais avec Netvibes ont quasiment disparus de mon agregateur a l'exception de standblog, slashdot, internetactu et zero secondes - pourquoi ceux la... va savoir, j'en suivais une vingtaine, pour le reste j ai du mal a digerer tout ce qui arrive dans mon twitter (echofon)... A ce propos, j'aime beaucoup l'evolution de Narvic, qui twitte beaucoup, et bloggue uniquement des articles tres riche.
bonne soiree,
Loran

09 novembre, 2009 18:39  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Loran> Oui, c'est marrant, je me faisais la même réflexion. Avant j'avais du mal à suivre tout ce que j'avais dans mon Google Reader, et ces temps-ci il est de plus en plus vide. Il a même fallu que je réalimente avec d'autres sources ces derniers jours.

Ca Twitte beaucoup, effectivement. Mais souvent ce sont des RT sur des articles de blogs. Donc il faut espérer qu'il y aura encore des gens qui vont écrire des articles de fond, sinon, ça risque vite de twitter à vide !

09 novembre, 2009 18:51  
Blogger François a écrit...

J'ai un peu une vision différente sur l'explication de cette chute. Je me demande plus volontiers si les pratiques singulières des blogueurs HT ne sont pas également en cause.
J'ai fait un article là dessus http://www.penser-le-web.com/blogueurs-et-blogospheres/blogueurs-blogs-high-tech-wikio mais j'imagine que vous l'avez déjà aperçu.

10 novembre, 2009 12:22  
Blogger Olympe et le plafond de verre a écrit...

auriez vous ou sauriez vous ou trouver des stats qui donnerait, toutes catégories confondues, une répartition des blogs hommes/femmes ?
merci d'avance si vous avez ça en magazin

28 novembre, 2009 22:03  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Hélas, Olympe, non, je n'ai pas ce type de données, et je doute qu'elle existent... Il faudrait prendre un nombre important de blog et voir à la main si c'est H/F. Gros travail (mais qui devrait intéresser les sociologues) !

29 novembre, 2009 16:21  

Enregistrer un commentaire