Jean Véronis
Aix-en-Provence
(France)


Se connecter à moi sur LinkedIn Me suivre sur Twitter Facebook RSS

lundi, avril 13, 2009

Lexique: La révolution des tricoteuses

On croyait le tricot passé de mode. Funeste erreur. Le dernier classement Wikio a créé une petite tempête en propulsant Froufrou et Capucine en 2e place, devant Techcrunch ! Nombre de geeks frustrés ont dû admettre avec plus ou moins de fair-play que c’était un passe-temps en pleine expansion (excellent résumé chez Thierry Roget et bonnes analyses chez Hypos, Fredzone, Narvic, etc.).


De fait, les blogs sur les loisirs créatifs sont littéralement en train d'exploser. Martine Silber a émis une hypothèse intéressante : ils remplacent peut-être bien une presse spécialisée disparue. Il fut un temps où cette image de femme tricoteuse exaspérait les féministes, mais si je lis bien Olympe, il me semble que ça s’apaise.

Il est vrai qu’au départ, le triquot n’était guère un instrument pour les faibles femmes, puisqu’il désignait familièrement un gourdin… C’était donc un proche parent de la trique ! Tricoter n’avait pas du tout le sens pacifique que nous lui connaissons : c’était littéralement rosser quelqu’un à coups de bâton. Avoir maille à partir avec quelqu’un pouvait vous valoir une tricotée, comme on disait alors (la maille n’était pas celle du tricot, c’était une monnaie valant un demi-denier, et partir voulait dire partager). De fil en aiguille (si l’on peut dire), tricoter s’est mis à vouloir dire sauter, danser en remuant beaucoup les jambes. Le tricotage désignait d’ailleurs l’action de remuer les jambes dans une situation bien particulière et plutôt horizontale, vous me comprendrez à demi mots… C’est cette idée de mouvement rapide qui a fait appliquer le mot, vers le XVIè siècle, au va et vient des aiguilles de ces dames.

Quelques siècles plus tard, les geeks l’ont en travers, et Froufrou (ou est-ce Capucine ?) leur fait un clin d’oeil amical en dédiant l’un de ses billets à la « révolution des tricoteuses »... Malicieuse Froufrou ! Les Tricoteuses ont eu leur moment de célébrité dans l’Histoire de France. Sous la Terreur, le Tribunal Révolutionnaire a besoin de faire légitimer son activité par les citoyens, et incite les femmes du peuple à s’installer dans les tribunes, où elles ont le droit de tricoter. Elles ne se privent cependant pas de perturber les débats, d’arroser les accusés d’insultes et de propos orduriers, y compris sur le trajet des charrettes jusqu’à l’échafaud. Elles se livraient même à de tels excès qu’on les a surnommées les « Furies de la guillotine ».

Les féministes peuvent se rassurer : les tricoteuses ne sont pas nécessairement des femmes soumises... Ca risque de chauffer dans la machosphère !

Bravo les filles. Je jubile (comme l’a deviné Narvic).

Libellés :


27 Commentaires:

OpenID lordphoenix a écrit...

Je me demande si ce n'est pas aussi une évolution naturelle. Que les blogs techno soient resté en haut des classements pendant longtemps n'est il pas simplement du au fait que les personnes concernés était les plus à même de créer ou de lire des blogs. Maintenant ils se font rattraper par des blogs portant sur d'autres sujet car il a fallu plus de temps pour adopter ces pratiques dans des population qui y sont simplement moins sensible.

13 avril, 2009 23:09  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Il y a certainement de ça. Les geeks étaient des "early adopters", et il se trouve qu'ils passent à autre chose (twitter & co) au moment où une population plus large s'investit dans les blogs... Et il y a aussi un phénomène d'usure : beaucoup de blogs high-tech sont des ressucées des mêmes "infos" (google, l'iphone) dans des tentatives désespérées de faire 4 sous avec des pubs. Le lecteur n'est pas dupe. Il y a chez les "tricoteuses" une vraie dynamique, de vraies communautés. La roue tourne (c'est ça le sens du mot "révolution", finalement ;-)

13 avril, 2009 23:16  
Anonymous Siegfried aka CaptainWeb a écrit...

Le plus drôle reste à venir et j'attends avec impatience l'arrivée des Skyblogs dans le classement.

Il va falloir alors apprendre à écrire en SMS, tout en intéressant les fans de tricot et les acharnés de HighTech pour retrouver le top du classement général Wikio.

Ca devrait donner quelque chose comme ceci :

"Yo yo lé Kopin, dé zéguil za trikoter USB! RT pliz"

Je me régale d'avance ;)

13 avril, 2009 23:25  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Excellent ! J'avais fait un outil pour aider les plus de 40 ans :

Pourissé vos texte

13 avril, 2009 23:28  
Blogger Nicolas a écrit...

D'un autre côté, coller plein de gonzesses dans le classement était-il nécessaire ?

Une ou deux, je veux bien, mais un de ces jours, elles vont exiger qu'on fasse la vaisselle.

;-)

13 avril, 2009 23:42  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Mon pauvre Nicolas... Le prochain truc s'appelle parthénogenèse. je suis sûr qu'avec les bricolages génétiques on n'en est pas si loin. Ca nous remet un peu le zizi à sa place !

13 avril, 2009 23:45  
Anonymous Siegfried a écrit...

Excellent le pourrisseur d'orthographe! Y'a une intégration prévue avec la future API Wikio? :D

14 avril, 2009 00:01  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Dès que j'aurai réussi à mettre au point un algo qui pourrit l'orthographe des tricoteuses et corrige celle des geeks ;-)

14 avril, 2009 00:03  
Anonymous mademoisellep a écrit...

une passionnante vision du web, que Wikio contribue heureusement à médiatiser! La communauté des loisirs créatifs n’est pas nouvelle, cela un bon moment qu' RTGI l'utilise comme exemple idéal typique de ce qu’est une communauté affinitaire sur le web, bien loin des logiques "d'appat du link" en cours dans la blogosphère mise en lumière par les médias traditionnels.

Cette communauté, qu'un professionnel de la communication appellerait celle du DIY (do it yourself pour les non initiés) est particulièrement active, et riche de contenus créatifs et inédits. Elle maitrise ainsi le contenu editorial et l'objet technique également, elle sont même, selon moi les créatrices des chaines de blogueurs, très à la mode aujourd'hui, s'échangeant depuis toujours tags (virtuels) et cadeaux (réels) qu'elles exposent, valorisant ainsi les réalisations de leurs pairs.

Un beau réseau que voila, je suis ravie que Wikio mette à profit sa puissance de feu mediatique pour faire decouvrir ce web la.

14 avril, 2009 00:13  
Anonymous Guilhem Fouetillou a écrit...

Salut Jean, je réagis aux commentaires de lordphoenix sur le retard à l'allumage de nos amies tricoteuses comparativement aux blogueurs hightech.

Ce qu'il faut voir, c'est surtout l'aveuglement de toute une part de la blogosphère à ce continent des loisirs créatifs, de la décoration, du DIY (do it yourself) et des e-mamans. Cet univers existe depuis de nombreuses années, je me souviens même avoir déclenché une tempête dans leur univers et l'envoi de nombre de lettres aux médiateur de Europe1 pour avoir parlé de l'influence du blog d'Echevette (blog de point de croix) au cours de la campagne présidentielle dans l'émission de Cathy Nivez ... La même échevette avait été portée à ma connaissance près d'un an plus tôt encore (2006) par Frédéric Montagnon, un des fondateurs de la plate-forme overblog, comme étant la rédactrice du blog le plus lu sur overblog.

C'est suite à ces événements d'ailleurs que nous avons décidé avec rtgi/linkfluence d'explorer ce continent et d'en dresser la cartographie, cartographie que nous avons d'ailleurs partagée avec wikio dans le cadre du wikio labs et dont nous sommes ravis de voir les effets sur ce nouveau classement et surtout de constater la prise de conscience que celui-ci amène !

Encore bravo Jean pour tout ce que tu as amené au classement wikio en terme de rigueur et de pertinence !

14 avril, 2009 00:18  
Anonymous Guilhem Fouetillou a écrit...

Oups ai été doublé par mademoiselle p, Jean, fais gaffe, tu subis une attaque en piqué de la rtgi team ;) désolé pour spam !

14 avril, 2009 00:20  
Anonymous froufrou et capucine a écrit...

Ni soumise, ni féministe, il n'y aura pas de guerre des sexes sur wikio ... il y a de la place pour tout le monde dans la blogosphère, n'en déplaise à ces messieurs un peu piqués au vif et merci Wikio de nous le prouver ! Les "tricoteuses" sont loin d'être à la traine et je dirais même qu'elles maitrisent très bien l'outil informatique, à chacun ses gouts esthétiques ... ce qui m'étonnera toujours, c'est l'intolérance, voire même le manque de respect de certains, heureusement que j'ai lu plusieurs billets comme celui ci, sinon c'est sûr je devenais féministe !!!
Une chose est certaine, les liens sont nombreux dans notre "communauté" mais pas pour être au top du classement, juste des liens d'amitié et de partage, la valeur est autrement plus forte !

14 avril, 2009 09:56  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Mademoiselle P> Je n'avais pas réalisé que tu faisais partie de la RTGI team ! Ce qui me fascine c'est la quasi absence d'interconnexion entre communautés. On a des "pelotes" de liens quasi étanches : la high tech d'un côté, le DIY comme tu dis de l'autre... C'est d'ailleurs pour ça que le classement Wikio ne faisait pas émerger les loisirs jusqu'ici : en suivant les liens des blogs déjà repérés, ça ne ramène que des blogs de la même communauté (ou presque). Il a fallu mettre au point d'autres algos pour aller à la pêche en dehors de la "pelote" initiale. Et effectivement, je suis frappé apr la richesse de contenu et l'activité de ces "nouveaux" groupes. Je comprends que les blogueurs high tech paniquent un peu...

14 avril, 2009 10:12  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Guilhem> Merci pour les compliments ;-) Le mot de "continent" est tout à fait approprié pour parler des différentes communautés. Ca prolonge ce que je disais juste ci-dessus, sur les "pelotes" très interconnectées à l'intérieur, mais pas très connectées avec les autres. Le Web, sous son apparente universalité, serait-il finalement juste une somme de communautarismes ?

14 avril, 2009 10:18  
Blogger Basile a écrit...

Cher Jean, il y a un je ne sais quoi de Raymond Devos dans ce billet, j'adore, et ce blog est désormais une lecture quotidienne (ou presque puisque la publication ne l'est pas toujours...)

14 avril, 2009 12:00  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Froufrou> Merci d'être passée ! J'en suis très flatté. Tolérance, respect... Tu as raison. Ce n'est pas le point fort de l'Humanité, Web ou pas Web. La peur de l'autre, de l'étranger forcément étrange...

Si mon modeste grain de sel pouvait permettre à des gens qui habitent sur des continents blogosphériques éloignés de se découvrir et de s'apprécier, ce ne serait que du bonheur.

14 avril, 2009 12:44  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Basile> Merci, j'en rougis. J'ai une vénération profonde pour Devos (à la cheville duquel je n'arrive même pas, même s'il est maintenant en position allongée...)

14 avril, 2009 12:45  
Anonymous Stéphanie a écrit...

Une petite question étymologique sur le tricot...
Étant accro au tricot depuis quelques mois (merci à tous ces sites sur le tricot qui remplacent maman quand on est loin), une question me turlupine, d'où vient le mot "jersey" qui est un point de base du tricot? En anglais, on l'appelle "stockinette stitch" en parallèle du "garter stitch" (le point mousse en français). Ces termes anglais viennent apparemment de sortes de bas pour les soldats (ou chevaliers???) où une partie était tricotée en point mousse (garter) et l'autre en jersey (stockinette) chacune correspondant à une partie de la jambe.
Mais impossible de trouver l'origine du mot "jersey", qui d'ailleurs en hollandais s'appelle "tricot"...

14 avril, 2009 15:56  
Anonymous Fil a écrit...

"Le tricotage désignait d’ailleurs l’action de remuer les jambes dans une situation bien particulière "

Assez marrant comme ce terme a été détourné encore plus du sens commun (à savoir manipuler des aiguilles rapidement) pour revenir indirectement sur ce sens "intermédiaire" du terme que j'ai cité en ce début de commentaire.

Evidemment, vous aurez compris que je parlais du "tricotage" des footballeurs quand ils essaient de dribbler (en vain souvent) en usant de façon rapide et désordonnée de leurs jambes pour déstabiliser l'adversaire.

14 avril, 2009 17:50  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Stéphanie> Cela vient de l'anglais. Au XVIe siècle, on parlait de drap, de laine de Jersey (c'est-à-dire de l'île de jersey). Le mot est passé ensuite en français.

14 avril, 2009 18:51  
Anonymous lp a écrit...

Etant enseignant en lycée, je constate avec émerveillement le résultat de 150 ans de combat pour l'émancipation des femmes: 8 filles sur 10 ne viennent pas en cours avec un sac à dos, à poignée... mais avec un grand cabas souple ( souvent très "fashion" ) tenu avec grâce et souplesse au creux du coude: on dirait qu'elles vont faire leurs courses au Monop' du coin...Si par malheur ce contenant se renverse, on peut en observer avec intérêt le contenu: téléphone, MP3, brosse, glace, gloss, rimmel, porte clés "Hello Kitty", doudou (faux-)Vuitton ou Barbapapa, agenda couvert de photos du petit copain, de la petite soeur, du chien, du chat, un cahier de sudokus, de l'aspirine, du spasfon, des tampons...et enfin, peut-être, un ou deux crayons, un bout du cours de maths chevauchant celui d'espagnol... vue la tendance, j'attend avec délectation de voir dépasser aiguilles et fils de laine de leurs sacs...
Et l'Education Nationale qui nous bassine chaque année avec " la promotion des filles dans l'enseignement scientifique, où elles sont encore bien minoritaires..." . Option tricot-couture, j'vous dis ! Ca c'est l'avenir ! ;)

14 avril, 2009 20:13  
Anonymous Thierry roget a écrit...

ma vision sur seesmic
http://seesmic.com/threads/7T5Mi6EXES
et merci pour la mention, ça me fait quelques points pour le futur classement!

14 avril, 2009 21:52  
Anonymous martine s a écrit...

Les blogs tricot, enfants, scrapbooking, scrapcooking, servilletage, sont un phénomène international. Autant que les geeks. Mais la grosse différence, c'est que cela crée des communautés donc liens. To knit veut dire aussi unir, lier,etc...

16 avril, 2009 00:26  
Anonymous CedricA a écrit...

Si je me réfère aux statistique de mon blog, j'ai plus de visites pour mes recettes, pourtant rares, que pour mes billets politiques. Mon blog gagnerait-il en notoriété à mettre plus en avant ces recettes plutôt que de m'évertuer à tenter de traiter de la chose publique...

16 avril, 2009 13:41  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Martine S> Oui, il y a une vraie différence de structure entre les blogs "do it yourself" et les blogs de geeks. Passionnant à analyser pour un observateur comme moi !

16 avril, 2009 15:55  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Cedrica> Les requêtes concernant la cuisine sont extrêmement populaires sur les moteurs de recherche, donc il n'est pas étonnant qu'elle ramènent plus de visiteurs, même si peu de billets sont concernés. Le plus grand nombre de visites sur ce blog concerne le sexe... à cause de pages comme celle-ci. Pourtant, globalement je n'en parle pas beaucoup !

16 avril, 2009 15:57  
Blogger Mlle F. a écrit...

Je confirme la presque totale étanchéité des continents, faisant moi même partie des deux : tricot et bouquinosphère...

05 mai, 2009 17:24  

Enregistrer un commentaire