Jean Véronis
Aix-en-Provence
(France)


Se connecter à moi sur LinkedIn Me suivre sur Twitter Facebook RSS

mardi, mars 31, 2009

Orange: Recherche pro dans le Moteur

Depuis quelques jours Orange a glissé une innovation intéressante en version beta sur son moteur de recherche (Le Moteur). Si vous tapez "restaurant Rognes" (par exemple), le moteur détecte que votre requête est probablement une recherche de professionnels, et fait apparaître un module de réponse annuaire (basé sur le 118712) en premier résultat (sous la pub).


Bien sûr, vous allez me dire que Google fait la même chose depuis longtemps. C'est vrai. Si vous tapez "hôtel à Paris", vous allez obtenir des réponses locales, avec en plus une carte fort pratique :


Il y a toutefois une différence... et même plusieurs. Ce type de résultats est malheureusement extrêmement bruité, car il est basé sur l'analyse du Web, et non de l'annuaire (même si mon petit doigt me dit que Google y songe depuis quelque temps !). Si vous utilisez le service régulièrement, vous verrez que vous avez une proportion importante de réponses à côté de la plaque (ou pas dans la bonne localité), de numéros de téléphone erronés, etc. De plus, dans bien des cas, Google ne répond simplement pas en recherche de professionnels. C'est le cas par exemple sur "restaurant Rognes", qui retourne une de ces pages de résultats désespérante, complètement phagocytée par les sites SEO :


Si vous avez de la patience, après avoir passé un quart d'heure à vous perdre dans des sites bourrés de pub et à lire des avis bidons, vous trouverez peut-être un restaurant dans cette charmante commune des Bouches-du-Rhône. Mais vous n'aurez aucune certitude qu'on vous les a tous proposés. Pire, partez sur une recherche de plombier, toujours à Rognes, et vous verrez que Google ne vous retourne que de pseudos-annuaires destinés comme toujours à vous faire avaler quelques pubs. C'est la plaie du Web.


Le Moteur d'Orange, quant à lui, vous propose sagement les données de l'annuaire officiel, qui par définition ne sont pas bruitées, et c'est, je pense, du temps gagné !


Alors, bien sûr, vous allez me dire qu'il y a aussi PagesJaunes.fr. Et vous avez raison. Pages Jaunes est de loin le numéro 1 de la recherche de professionnels en France, et pour l'instant la qualité du service est inégalée. Il faut dire qu'il y a quelques années de recherches supplémentaires (décennies, devrais-je dire, depuis le temps du Minitel !) par rapport aux concurrents, donc c'est normal. Cherchez par exemple "chauffe eau Rognes". PagesJaunes.fr "comprend" votre requête et vous propose toutes les activités en rapport :


Sur ce cas précis, après une bonne tartine de pubs, Orange nous renvoie... les randonnées pédestres en Savoie. Aiuto !


Mais ça c'est une autre histoire, c'est le moteur Web, qui demande encore quelques réglages, les gens d'Orange le savent et y travaillent.

Quoi qu'il en soit, mon but n'est pas de dresser un palmarès. Chaque service a ses avantages et inconvénients. L'intérêt de la recherche locale d'Orange est d'être imbriquée dans le moteur généraliste (sans être aussi bruitée que celle de Google). Cela peut plaire à ceux qui ont le réflexe Web : un seul moteur, on tape, et hop on part selon les cas sur du pro, du Wikipedia ou autres. Il est vrai que c'est pratique : combien de fois suis-je revenu sur Google (j'avoue !) après avoir fait une recherche Pages Jaunes, en copiant-collant le nom d'un professionnel pour trouver ce qu'on en disait sur le Web ?

A mon avis tout cela va bouger très vite et très fort dans les mois et les années qui viennent. Les enjeux de la recherche locale sont énormes, et les progrès à faire sont immenses. Nous sommes visiblement en pleine phase d'expérimentation et de compétition acharnée, et les jours sont comptés pour les pages de résultats SEO pourries de Google. L'internaute est devenu exigeant, et la recherche sur téléphone mobile va changer la donne (qui veut des pages SEO sur son iPhone ?).

Je ne me hasarde que rarement à faire des prédictions, mais là je m'y risque. Je suis convaincu que les trois acteurs que j'ai cités vont s'investir de plus en plus fortement dans le domaine de la recherche locale :
  • Google va essayer d'intégrer des annuaires, pour limiter le bruit et accroître la couverture (cf. "plombier rognes").
  • Pages Jaunes va essayer de s'ouvrir sur le Web. C'est déjà partiellement le cas : les sites des professionnels commencent à apparaître dans les descriptions, et c'est fort utile.
  • 118 712 (Orange) va essayer de s'ouvrir sur une sémantique plus profonde, et associer chauffe-eau et plombier par exemple.
Gageons que dans deux ou trois ans, la recherche locale/professionnelle n'aura probablement plus grand chose à voir avec ce que nous connaissons aujourd'hui.

7 Commentaires:

Anonymous Nic7 a écrit...

Exemple de résultat sur les pages jaunes - local.ch - en Suisse: j'ai mis (quoi) "chauffe eau" et (lieu) "Lausanne"

http://yellow.local.ch/fr/q/Lausanne/chauffe%20eau.html

L'annuaire classique - directories.ch - donne les mêmes résultats, je suppose que c'est la même banque de données.

Voilà, c'est mon petit cocorico suisse du matin.
Bonne journée!

31 mars, 2009 10:31  
Anonymous MBt a écrit...

@Nic7 :
Tu oses usurper un haut symbole français. Merci de nous laisser notre "cocorico français" et de garder votre "coucou suisse" ou à la rigueur "Kuckeliku suisse" ;o)
MBt

31 mars, 2009 13:13  
Blogger Loran Bernardi a écrit...

c'est un peu à coté mais pas trop,
il y a aussi ce genre d'annuaire:
http://www.bonartisan.com/

Ou on trouve(ra) tout à la fois les artisans et les appréciations sur ces artisans.
bonne journée

31 mars, 2009 16:11  
Anonymous Anonyme a écrit...

Personnellement je ne suis pas aussi enthousiaste sur la qualité du service de pagesjaunes.fr Lorsque je cherche le numéro (ou l'adresse) d'un pro que je sais exister dans une ville en tapant l'activité et la ville, je n'obtiens souvent aucune réponse.
Si je réussi à trouver l'adresse (par un autre moyen) et que je cherche tous les pro à cette adresse, celui que je cherche apparait enfin avec le tag (activité) correspondant (que j'ai pourtant utilisé lors de ma première tentative) C'est incompréhensible
J'ai contacté pagesjaunes par formulaire à plusieurs reprises, ils ne m'ont jamais répondu
Emmanuel

31 mars, 2009 18:44  
Blogger Raphael a écrit...

Ce matin, Daniel Glazman a posté ça sur son blog, je pense que cela ne pouvait être plus à-propos !
C'est un twitter/identi.ca avec geolocalisation, pour pagesjaunes ...

01 avril, 2009 10:42  
Blogger OT Aix a écrit...

Et si celui qui privilégie le mode de recherche Google, celui des moteurs et des résultats triés par un algorithme,
est celui qui privilégie le choix de la découverte, qui adopte la philosophie de l'imprévu et le language du rêve?
Donc un mode plus adapté à la recherche d'un séjour, d'un restaurant.

Et si celui qui privilégie une recherche sur un outil structuré, vérouillé et trié humainement de type pages jaunes,
voulait se débarasser du bruit, des réponses parasites et se mettre à l'abri de l'imprévu?
Un mode sécurisant plus adapté au plombier à la suite d'une fuite.

Au delà de la bataille technologique qui se joue dans les recherches localisées entre Google, Orange et pagesjaunes ( sans oublier les acteurs locaux), on pourrait aussi interroger ce que ce cache en nous dans ce language à la machine,
ce questionnement, pour anticiper le modèle dominant dans les années à venir.

02 avril, 2009 08:09  
Anonymous François Dubreuil a écrit...

"un seul moteur, on tape, et hop on part selon les cas sur du pro, du Wikipedia ou autres."
Firefox fait çà très bien avec sa liste déroulante de moteurs de recherche. Vive le libre.

18 avril, 2009 07:32  

Enregistrer un commentaire