Jean Véronis
Aix-en-Provence
(France)


Se connecter à moi sur LinkedIn Me suivre sur Twitter Facebook RSS

vendredi, septembre 19, 2008

Blogs: Wikio et les robots

Ce n'est pas le titre d'un nouveau roman de science-fiction, mais le thème d'un débat qui anime ce matin la blogosphère...


Je ne voudrais pas décourager les lecteurs de ce blog (qui ne sont pas toujours des "geeks") par des considérations trop techniques, mais pour résumer de façon très grossière, certains blogueurs trouvent que Wikio a tort de placer la directive "disallow" dans le fichier "robots.txt" de son site, qui empêche les robots (Google, mais pas seulement) de suivre les liens vers les billets indexés.

Comme vous le savez, Pierre Chappaz m'a demandé il y a quelque temps d'être conseiller scientifique de Wikio : j'ai donc donné mon avis sur ce point. Je pense aussi que ce n'est pas une très bonne idée de garder une telle directive. En discutant avec l'équipe de Wikio, je comprends qu’elle a été mise dans "robots.txt" au tout début, pour éviter d’attirer les spammeurs de la terre entière, qui ne seraient que trop heureux que Wikio leur transmette du Page Rank... Il faut bien voir que le spam est une vraie nuisance, extrêmement difficile à filtrer. Sans mesures efficaces, ce serait une invasion constante de flux RSS bidons... Prenez par exemple une page telle que la page sur le Viagra :


Elle n'est pas trop spammée, n'est-ce pas ? Imaginez une seule seconde qu'il n'y ait pas de protection !

Mais depuis quelque temps Wikio fait (avec mon aide modeste) un très gros travail de nettoyage et de filtrage. J'ai suggéré à Wikio d'enlever immédiatement ce "disallow" qui traîne pour des raisons purement historiques, car Wikio a maintenant la capacité de se prémunir du spam par d’autres moyens.

Pierre a été immédiatement d'accord, et assez ennuyé en fait de voir que ça avait créé un tel problème. Le fichier "robots.txt" va être modifié dans les meilleurs délais ; c’est peut-être déjà fait au moment où j’écris ces lignes.

Merci à Wikio pour sa réactivité et son écoute.



PS

  • Confirmation : c'est passé en production (voir robots.txt)
  • Bonne analyse chez Jean-Marie Le Ray
  • Note : je ne suis pas porte-parole de Wikio, comme j'ai pu voir sur un forum. Sur ce cas précis, j'ai plutôt l'impression d'avoir été porte-parole des blogueurs auprès de Wikio ;-)

Libellés : ,


47 Commentaires:

Blogger Jérôme Charron a écrit...

C'est ChauffeurDeBuzz qui va être content ;)

19 septembre, 2008 15:44  
Blogger Jean-Marie Le Ray a écrit...

Jean,

robots.txt :-)

J-M

19 septembre, 2008 15:45  
Anonymous Olivier Duffez a écrit...

il me semble que les flux sont choisis ou en tout cas approuvés par Wikio, donc la lutte contre le spam est faite en amont depuis toujours
pourquoi donc avoir mis ce disallow ?

après l'épisode des redirections 302, l'explication fournie est un peu dure à avaler je trouve...

19 septembre, 2008 15:58  
Blogger Jean Véronis a écrit...

jerôme> Ma foi, si ça fait des heureux, tant mieux !

19 septembre, 2008 16:11  
Blogger Jérôme Charron a écrit...

jean > je ne vais personnellement pas m'en plaindre pour staragora

19 septembre, 2008 16:21  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Olivier> Non, justement, tout le problème est là ! Certains flux sont choisis par les documentalistes, mais de nombreux flux sont soumis par les utilisateurs ou crawlés directement en suivant les liens des posts. Les documentalistes (un par langue...) surveille a posteriori mais une invasion massive de dizaines de milliers de splogs n'est pas gérable. D'où l'idée des redirections (je suppose, car c'était avant que je mette mon nez dans tout ça). Quoi qu'il en soit, Wikio commence à avoir des parades algorithmiques efficaces, donc je pense que tout cela s'est du passé.

19 septembre, 2008 16:34  
Blogger Jean Véronis a écrit...

...et j'espère que tu me pardonneras les coquilles ;-)

19 septembre, 2008 16:42  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Jean-Marie> Ce n'est pas mon jour au niveau typo !

19 septembre, 2008 16:44  
Anonymous Christophe a écrit...

Pour les « petits » blog comme le mien Wikio est avant tout une excellente source de trafic entrant (environ 40% pour mon blog). La qualité du référencement de Wikio permet de place le service dans les premières places de Google. Les internautes venant de là se retrouvent sur une page Wikio qui puise l’information dans seulement 67K sources, contre des millions chez Google. Un billet de mon blog se trouve du coup bien plus visible via Google/Wikio que par Google seul. Pour mon blog la suppression de la directive « disallow » de robots.txt ne me sera donc pas utile puisque de tout façon mon blog est correctement indexé (surtout par rapport au travail de SEO que j’ai fait dessus, proche de 0) par Google et n’a pas besoin de Wikio pour y être aidé. Wikio ne proposant de toute façon que les introductions des billets cela oblige l’utilisateur à cliquer pour le conduire sur le blog source. Je peux toutefois comprendre ceux qui s’en plaignent. Ceux-là là sont des champions du SEO et Wikio peut s’intercaler sur un trafic direct entre Google et leurs sites/blogs. On pourrait aussi dire que cela montrerait dans ce cas que leur SEO n’est pas si bon que cela. En tout cas ceux qui pensent pouvoir se débrouiller tout seul n’ont qu’à demander à Wikio de les supprimer de l’index, ils demanderont à y revenir tôt ou tard quand Wikio sera devenu un peu plus indispensable à la blogosphère.

19 septembre, 2008 16:47  
Anonymous Thomas SOUDAZ a écrit...

Content d'avoir pu faire avancer wikio vers plus de transparence.

On ne m'enlèvera pas de la tête qu'il y avait une vraie problématique "filtre de duplicate content" et trafic autour de ce sujet.

19 septembre, 2008 17:05  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Thomas> Je ne suis pas porte-parole de Wikio (en l'occurrence, j'ai plutôt l'impression d'avoir été porre-parole des blogueurs auprès de Wikio sur ce coup), et je ne collabore avec eux que depuis peu de temps. Donc je ne peux répondre. Mais le fait qu'ils aient accepté aussi rapidement ma suggestion me laisse plutôt penser que ce n'est pas la peine de chercher des intentions malignes. Quoi qu'il en soit, si je peux oeuvrer à mon modeste niveau pour faire évoluer Wikio en un véritable outil à disposition des blogueurs, je ferai tout mon possible. N'hésite pas à me contacter directement : je n'ai pas les réponses à tout, mais je peux au moins poser les questions ;-)

19 septembre, 2008 17:15  
Anonymous Anonyme a écrit...

Tout ça me fait bien rire tout de même.
Sans être technicien, je me demande ce que fouttent les experts SEO dans Wikio si le système ne leur plait pas, ou s'ils pensent être abusés.
Ils n'ont qu'à demander leur radiation et point barre. D'ailleurs, ce sont eux qui profitent des TOP sur Wikio après avoir bien négocié leur follow. Et ce sont les mêmes qui ont vendu cette histoire au grand public alors qu'ils en ont profité pour mettre leurs scoops en home.
Au fond, tout ceci est une affaire personnelle entre webentrepreneurs qui éclate au grand jour pour pourrir le business de celui qui a réussit à aller plus loin que les autres. Pathétique cette jalousie.
Et qui en paiera les pots cassés ? Et bien ce sont les petits et moyens blogs qui verront wikio descendre sur les moteurs de recherche, et les webentrepreneurs reprendre le monopole sur google.

Je crois que c'est un aspect dont il faut aussi parler et qu'il faut faire éclater au grand jour. Le boycott de wikio est orchestré dans le but de nuire, et ça, c'est écouerant.

19 septembre, 2008 17:38  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Réaction intéressante chez Jean-marie Le Ray.

19 septembre, 2008 17:41  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Anonyme> Il y a des choses à méditer dans ce que vous dites... ;-)

19 septembre, 2008 17:58  
Anonymous Otto a écrit...

j'imagine que l'anonyme qui a posté ici est le même qui a trollé sur tous les blogs ;)

1 : dans le billet http://www.chauffeurdebuzz.com/wikio+me+fait+chier-548 , j'ai gueulé pour ne plus être intégré sur wikio

2 : quelques mois plus tard, marc thouvenin (wikio) m'a appelé par tel et m'a proposé de m'y intégrer à nouveau ainsi que d'ajouter un widget. j'en ai profité pour lui soumettre quelques modifications pour rendre clean wikio ...

3 : à la seconde ou j'ai poussé ma dernière gueulante, j'ai envoyé un mail demandant à être retiré de l'index et du classement.

4 : aucune gueguerre de webentrepreneur, je ne visais pas Pierre mais son SEO -> http://twitter.com/ChauffeurDeBuzz/statuses/926971819

Je sais parfaitement que Pierre ne connait pas les tenants et les aboutissants du seo ...

Après si il a réagi comme ça, c'est son pb ...

- - - - - - -

Au final, si le disalow a été supprimé, c'est que je ne devais pas avoir si tort que ça ...

20 septembre, 2008 12:36  
Blogger Bruno Bichet a écrit...

"Elle n'est pas trop spammée, n'est-ce pas ? Imaginez une seule seconde qu'il n'y ait pas de protection !"

Parce que vous pensez vraiment que les spammeurs vérifient l'existence d'un éventuel disallow dans un fichier robots.txt avant de lancer leur offensive ?

Allons, si Wikio a pu fonctionner de cette manière pendant plus de deux ans, c'est que personne n'avait eu l'idée d'y faire un tour, c'est tout.

21 septembre, 2008 09:19  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Bruno> Je crois que vous ne soupçonnez pas la perversité (et la patience) des spammeurs... Je vous confirme que Wikio est spécifiquement attaqué de façon spécifique par des gens qui semblent parfaitement renseignés. L'agrégation ne ramenant rien, ils attaquent d'autres points fragiles. par exemple, récemment, Wikio a dû faire des changements importants sur les soumissions d'articles, où il était possible de mettre des liens. C'était un véritable pot de miel offert aux spammeurs...

21 septembre, 2008 09:29  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Otto> Je suis heureux que ce blog vous ai offert l'occasion d'exprimer votre point de vue. Et je suis heureux que cet Anonyme exprime le sien. Il n' a pas de censure ici, et la multiplication des points de vues est toujours une richesse. Votre point de vue est éminemment respectable. Il est certain que dans l'écosystème complexe du Web, il y a parfois compétition pour certaines sources de nourriture, comme dans la nature... Le problème se pose très différemment, comme cela a été souligné par Christophe Berge un peu plus haut entre les "champions SEO" (comme il dit) c'est-à-dire des webentrepreneurs qui essaient d'en vivre (c'est légitime) et les blogueurs lambda (l'immense majorité). Nous ne sommes naïfs ni vous ni moi, n'est-ce pas ? Ceux qui crient le plus fort ne sont pas les blogueurs lambda, et ces "champions" appliquent souvent des méthodes SEO très limite (faisant parfois ce qu'ils reprochent à Wikio). Je pourrais monter quelques copies d'écrans édifiantes (je ne le ferai pas : je n'ai aucun goût pour les polémiques). Comme dans les écosystèmes, la meilleure situation est celle où on trouve un équilibre qui satisfait tout le monde dans la paiix...

Juste une petite question : pourquoi "gueuler" ? Je ne sais pas si Wikio ne vous écoutait pas auparavant (il me semble que si avec l'affaire du 302), mais en tout cas, maintenant que je suis devenu leur "conseil", envoyez-moi juste un petit mot à jean@veronis.fr, si vous voyez des choses qu'il faut leur faire remonter ou dont il faut discuter. Pas besoin de s'énerver (j'espère !)...

Et de toutes manières ces colonnes vous sont largement ouvertes si vous souhaitez vous faire entendre ! Bienvenue donc. Essayons d'être constructifs.

21 septembre, 2008 09:45  
Anonymous Anonyme a écrit...

Je comprends l'indignation de certains. La castration de liens par robots.txt est bien moins franche qu'un "nofollow" qui est une pratique 'codifiée', un signal clair, dirais-je, envoyé aux spammers. Cette dernière aurait évité que l'on prête des intentions 'coupables' à Wikio et son équipe. Aujourd'hui, priver un article d'un lien suivi par les robots, c'est un peu nier la rémunération du blogger en Page-Rank et positionnement (droit voisin du droit du blogger ?) et peut-être aussi son droit à la paternité (a rapprocher du filtre duplicate content).
La question essentielle est au fond assez 'groucho marx' :
1/- Comment répartit-on la valeur ajoutée du service proposé par Wikio - ce qui suppose au préalable de faire une analyse de la chaine de valeur de ce service... -.
2/- Existe-t-il un contrat de licence tacite ou éthique entre Wikio et les bloggers ?

21 septembre, 2008 10:10  
Blogger Bruno Bichet a écrit...

> "C'était un véritable pot de miel offert aux spammeurs..."

Admettons que ma naïveté me joue des tours et que Wikio essaie juste de se protéger des spammeurs avec les moyens techniques qui sont a sa disposition.

Mais au final, on se retrouve avec un site (Wikio) qui fonctionne comme un entonnoir à trafic en faisant ressortir le moins de lien possible vers l'extérieur.

Je trouve que Wikio a tendance à jeter le bébé avec l'eau du bain assez facilement.

C'est une question de curseur entre l'intégrité des pages Wikio et le juste retour vers les sources de contenus. Je pense que Wikio devrait accepter un peu plus de spam (pourquoi ne pas mettre un système de modération comme Scoopeo) si ça peut permettre de rendre au milliers de blogs indexés un peu de Google Juice.

J'ai lu les propos de Christophe Berge concernant les 40% de trafic en provenance de Wikio... Grand bien lui fasse, mais je doute que ça soit une généralité. Pour info, je suis dans le top 100 high tech depuis plusieurs mois et le nombre de visites en provenance de Wikio est de l'ordre de 1 ou 2 par jour en moyenne, ce qui est très faible si on considère que Wikio a tendance à passer devant mon blog sur des requête concernant certains de mes billets.

Ceci dit Wikio n'est pas le seul à se placer dans la roue des blogueurs : les résultats sur le mots-clés idtabs, par exemple, sont assez édifiants :

- en premier l'auteur du script, normal ;

- en deuxième, mon article de présentation du script, pourquoi pas ;) ;

- en troisième, la reprise du tweet automatique annonçant mon billet sur tweeter répercuté sur ziki.com... Là c'est beaucoup plus étonnant ;

- et le reste se compose en grande partie d'agrégateurs RSS comme xoofoo, blogasty, au détriment d'autres billets de blogueurs.

A noter que dans le cas de ziki et blogasty, c'est moi qui est fait la démarche d'inclure les flux RSS en question dans mon profil.

Bref, je me rends compte que la dispersion de mes flux RSS génère du trafic chez les autres :/

21 septembre, 2008 10:14  
Anonymous Otto a écrit...

"Pourquoi gueuler ?"

Parce qu'à l'époque Wikio indexait une dizaine de mes sites sans soumission de ma part.

Parce que Wikio claquait une redirection 302 (le disalow n'était pas présent à l'époque) vers le contenu original.

Parce que chaque mois j'étais obligé de re demander la desindexation de mes sites dans Wikio qui étaient indexés automatiquement ... USANT !!!

Voila pourquoi à l'époque j'ai "gueulé"

21 septembre, 2008 10:17  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Anonyme> Vous dites bien "certains" ;-) Le commentaire de Christophe Berge à ce sujet un peu plus haut est plein de bon sens. Je m'amuse en voyant d'ailleurs que ceux qui râlent le plus fort font parfois des choses pas très nettes aussi. Ne soyons pas ingénus : le SEO est une affaire d'argent, et on nage en pleine hypocrisie.

Sur le fond, je suis d'accord avec vous sur robots.txt, et c'est ce que j'ai dit à Wikio. J'ai été écouté.

Vos questions sont effectivement pertinentes. Il faudra parvenir à leur donner des réponses (le problème ne se pose d'ailleurs pas de façon identique pour toutes les catégories de blogueurs, comme je dis dans ma réponse à Otto). C'est peut-être la discussion collective que nous entreprenons qui y parviendra, car les choses ne sont pas simples, et nous explorons tout de même un territoire assez neuf...

21 septembre, 2008 10:21  
Blogger Bruno Bichet a écrit...

@anonyme > " Aujourd'hui, priver un article d'un lien suivi par les robots, c'est un peu nier la rémunération du blogger [...] et peut-être aussi son droit à la paternité"

C'est tout à fait mon sentiment. J'irais même jusqu'à dire que la reprise des flux sans autorisation revient à faire du photocopillage.

C'est pourquoi, contrairement à ce que dit Jean Véronis, nous n'explorons pas vraiment un territoire neuf... mais des choses balisées par des textes depuis au moins 1957 !

21 septembre, 2008 10:34  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Otto> J'espère que c'est du passé. Si mon arrivée peut permettre de fluidifier les rapports et permettre une écoute et un dialogue, j'en serai ravi ! Je suis sûr qu'il y a place pour tout le monde.

21 septembre, 2008 10:48  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Bruno> Que fait Google ? Comment construire un moteur sans reprise aucune de contenus ?

21 septembre, 2008 10:50  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Bruno> Que fait Google ? Comment construire un moteur sans reprise aucune de contenus ?

21 septembre, 2008 10:50  
Anonymous Otto a écrit...

tu as mon numéro ...

il y a une façon trés simple de fluidifier tout ça.

21 septembre, 2008 10:52  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Otto> Oui, je viens de recevoir ton mail. J'ai quelques obligations familiales en ce dimanche, mais, promis, nous allons discuter.

21 septembre, 2008 10:54  
Blogger Bruno Bichet a écrit...

@Jean Véronis > "Que fait Google ? Comment construire un moteur sans reprise aucune de contenus"

Je viens de comprendre où est le problème... Wikio n'est pas un moteur de recherche : Google ne passe pas devant les articles qu'il indexe...

Que ça vous plaise ou non Wikio est un éditeur de contenus dont il n'a pas la propriété, ce qui ne l'exonère pas, par ailleurs, d'une responsabilité "éditoriale" sur ce qui apparait dans ses rubriques. Mais c'est un autre débat.

21 septembre, 2008 10:58  
Anonymous Olivier SC a écrit...

Je trouve cet article justement par Wikio (mentionné dans mes statistiques).
Ce sujet rejoint celui des liens nofollow sur les blogs du Monde (sauf vers les autres blogs du quotidien ...), raison pour laquelle Bloguer ou ne pas bloguer est parti et changé d'adresse.
Merci de donner une autre lumière sur ce sujet.

21 septembre, 2008 17:30  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Bruno> Google ne passe pas devant les articles qu'il indexe : vrai, car il est au sommet de la chaîne écologique...

Ce qui pose une question grave : peut-on créer des outils utiles (voir nécessaires, car à mon avis la blogosphère en manque), sans passer par Google, sans en être totalement dépendant ? Si la réponse est non, la conclusion est effrayante. Cela veut dire que Google devient la caulerpa taxifolia du Web... Plus rien d'autre ne peut se développer sans lui.

Je crois que la question de la propriété des contenus n'était pas au centre des protestations récentes. Elle est importante, je vous l'accorde, mais ce que j'observe ce sont surtout des réactions de "champions SEO" pour reprendre l'expression de Christophe plus haut, dont Wikio grignote (peut-être) une partie du fromage. Concurrence dans le deuxième niveau de l'écosystème... C'est normal. Mon sentiment est qu'il y a place pour tout le monde. Je vais essayer d'y travailler, avec mes modestes moyens.

21 septembre, 2008 19:09  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Olivier SC> Je crois qu'il y a un sérieux problème de spam derrière cette histoire sur les blogs du Monde. Supposez un instant que le Monde autorise n'importe qui à créer des blogs avec des liens follow... Immédiatement la plateforme serait envahie par des centaines de blogs bidons dont le seul but serait de pointer vers des sites de viagra et autres cochonneries pour faire monter leur Page Rank dans Google. Sans parler des réseaux de blogs fachos et autres. Ca pose un véritable problème... La solution adoptée par le Monde est déplaisante, mais le problème n'est pas simple.

21 septembre, 2008 19:34  
Anonymous Marie-Aude a écrit...

@Bruno

en l'occurrence, et en tout cas en ce qui me concerne, Wikio présente uniquement le contenu de la balise description, c'est à dire le chapeau publicitaire de mon article, celui que je rédige pour les moteurs.
Je ne vois donc pas dans ce cas concret, de pillage...

Mais surtout, et c'est le sens du billet que j'ai fait sur mon blog, je crois qu'il ne faut pas se tromper d'objectif : le positionnement, à part nous faire très plaisir, n'est qu'un accessoire au trafic. Un site comme Wikio, qui renvoie immédiatement vers le blog, ne me semble pas un détourneur de trafic.

21 septembre, 2008 19:50  
Blogger Bruno Bichet a écrit...

@Marie Aude > en l'occurence il s'agit moins de trafic que de Google Juice, c'est à dire de la prise en compte des liens sortants de Wikio vers les éditeurs de contenus.

Sauf qu'à terme, une fois tout le jus aspiré par Wikio, il passera devant ton/mon/nos blogs en présentant ton/mon/nos articles.

Et je me mets à la place du visiteur qui pense trouver un article sur les CSS par exemple, et qui tombe sur le résumé de Wikio dans un environnement graphique un peu impersonnel...

Je suis sûr que le visiteur va vite cliquer sur le bouton retour pour trouver un autre résultat, à moins qu'il ne reste sur Wikio pour flâner.

Bref, il y peu de chance pour que le visiteur se rende sur ton billet. En tout cas ce scénario va dans le sens des visites que je reçois de Wikio qui se chiffrent à moins d'une dizaine par mois si j'exclus les visites en provenance du classement des blogs.

Ceci dit, je pense qu'il manque des acteurs francophones dans le web, mais pour l'instant, j'ai du mal à cerner l'apport de Wikio qui se positionne un peu comme Google News, mais pas aussi efficace ; un peu comme Technorati, mais pas aussi complet ; un peu comme un moteur de recherche de blogs, mais pas vraiment non plus ; un peu comme un agrégateur de flux ; un peu comme une page personnelle...

Bref, Jean Véronis a du pain sur la planche ;)

21 septembre, 2008 20:08  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Bruno> une fois tout le jus aspiré par Wikio : on en est extrêmement loin ! Je doute d'ailleurs que la chose soit possible.

j'ai du mal à cerner l'apport de Wikio : oui, ça c'est un vrai problème. C'est peut-être la première chose que je leur ai dite. J'en vois (mais parce que je suis technicien) le potentiel au niveau technologie, mais je vous l'accorde, l'apport immédiat n'est pas clair pour l'instant pour le blogueur de base.

Donc : oui, il y a du pain sur la planche !

21 septembre, 2008 21:00  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Otto> C'est un détail, mais bon...

Wikio claquait une redirection 302 (le disalow n'était pas présent à l'époque) -- si, il était présent depuis le début. Wikio a juste mis un 301 à la place du 302 en mars.

C'eût été vicieux, je vous l'accorde.

21 septembre, 2008 21:07  
Anonymous Marie-Aude a écrit...

@Bruno

on est bien d'accord :), la crainte est sur le "jus". Or je ne pense pas qu'il faille espérer du jus d'un agrégateur comme Wikio ou autre. En réfléchissant un peu à la valeur transmise par chaque lien, sur une base de plus de 50.000 blogs, avec en moyenne 5 articles par feed, ça fait pas bezef... même avec le joli PR7 de sa home (et puis ce n'est plus le PR qui fait le positionnement).

Par ailleurs, si un blog n'est pas indexé à cause du nofollow de Wikio, ce blog a de sérieux problèmes.

La seule question qui reste, c'est effectivement de savoir si Wikio va détourner des internautes qui seraient allés sur le blog en le trouvant avant Wikio dans les SERP, et qui seraient rebutés par l'interface de Wikio.

Là, personne n'a de chiffres fiables. Mais l'interface de Wikio n'est pas plus rebutante que celle d'autres agrégateurs, et beaucoup moins trompeuse que celle de beaucoup d'annuaires.

Wikio va t il aspirer tout le jus ? Il n'arrive même pas premier sur "Wikio Véronis" (ni aixtal d'ailleurs...) il y a encore des progrès importants à faire :)

22 septembre, 2008 07:55  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Marie-Aude> Voilà un commentaire plein de bon sens. C'est bien pour cela que je dis à tout le monde (Wikio compris) de garder son sang froid. Qu'il y ait des liens en dur, avec disallow ou pas, tout cela n'a que peu d'impact à l'arrivée... Et Wikio n'est pas présent en premier sur beaucoup de requêtes : il ne faut pas rêver (j'ai fait des tests). L'ombre qu'il fait aux autres est donc très relative...

22 septembre, 2008 08:47  
Anonymous Audiofeeline a écrit...

>> pour éviter d’attirer les spammeurs de la terre entière, qui ne seraient que trop heureux que Wikio leur transmette du Page Rank.

Je vais faire comme si je n'avais rien lu... 0_o

22 septembre, 2008 13:16  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Audiofeeline> J'aurai dû écrire "qu'ils aient l'impression que Wikio peut leur transmettre du Page Rank"...

J'ai vu ton commentaire sur wri :

Wikio veut se placer 1er sur l'agrégation de blog, je n'ai rien contre. Ce qui me dérange plus c'est le "non-respect" des codes de la blogosphère, par exemple lorsque l'on parle d'un sujet que l'on a vu sur un autre blog on se doit de citer l'auteur original en lui faisant un lien. C'est ce qui a fait la force des blogs, aujourd'hui Wikio est en contradiction avec la communauté.

Je partage ton point de vue. La page est tournée me semble-t-il. Essayons d'écrire ensemble la suivante ;-)

22 septembre, 2008 14:15  
Anonymous Emmanuel a écrit...

Jean, je discute avec Wikio depuis longtemps, via le GESTE, des questions de liens et de no-follow qui empoisonnent les relations avec les éditeurs. Nous essayons de trouver un équilibre dans l'échange avec Wikio et je suis heureux de suivre de loin la démarche entreprise avec les Wikio Labs.

Je suis toutefois plutôt étonné qu'on "découvre" le problème avec Chauffeur de Buzz (désolé je prends connaissance à peine aujourd'hui de cette polémique) alors que tout ceci est parfaitement identifié depuis plus d'un an.
Je pense que tu sous-estime quelque peu les enjeux stratégique autour de la question du référencement (malgré ta remarquable expertise sur le sujet c'est peut être paradoxal) et la stratégie très très ambigue des agrégateurs sur ce domaine. La chance c'est que Wikio accepte d'en discuter avec les éditeurs et pour cette raison ils ont toute mon estime.
Ce qui ne signifie pas que les problèmes soient réglés. Pour que ce soit bien clair je pense très clairement que le modèle des agrégateurs vident très précisément à se référencer devant les éditeurs vis à vis de Google. La seule question est de savoir si l'échange est équilibré. C'est l'objet de toutes nos discussions et j'espère que nous aurons l'occasion de te voir lors de ces travaux. J'invite l'équipe de Wikio à te communiquer très précisément les échanges que nous avons eu jusqu'à présent sur le sujet. Tu verras que nous n'avons pas attendu Chauffeur de buzz pour documenter ce problème et qu'il n'y a plus beaucoup de place pour la naïveté non plus.

25 septembre, 2008 00:26  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Bonjour Emmanuel, Je ne sais pas si je sous-estime ces problèmes. En tout cas, je leur porte la plus grande attention. Je ne suis que consultant, pas décideur chez Wikio, mais tu vois que le conseil que j'ai immédiatement donné en "découvrant" ces problèmes va exactement dans le sens (je crois) de ce que souhaite le GESTE. Les enjeux sont très importants, effectivement, mais je crois qu'ils ne se posent pas de la même manière pour la presse (le GESTE donc), les petits blogueurs (comme moi) et les blogueurs "industriels" (sans rien de péjoratif). Ma démarche est d'écouter, d'essayer de comprendre, et de conseiller du mieux que je peux dans la recherche des fragiles équilibres.

25 septembre, 2008 08:33  
Anonymous Emmanuel a écrit...

Jusqu'à un certain point je défend totalement l'idée que les blogueurs et éditeurs ont les mêmes intérêts (d'ailleurs la moitié des blogueurs du top ne sont ni blogueur ni petit mais c'est une autre histoire).

L'intérêt commun ça veut dire : des liens directs vers les sources des articles. Pour tout le monde. Comme sur Digg.
Simple, net, équilibré et plus besoin de faire des romans :-)

25 septembre, 2008 11:29  
Anonymous Anonyme a écrit...

Il me semble assez symptomatique dans cette affaire où chacun réclame son dû - petit blogger et grands bloggers - que personne ne perçoit la valeur ajoutée de Wikio.

On lance ici et là de grands termes comme 'éditeur', 'droit d'auteur', 'agrégateur', 'création collective'... mais en fait personne ne perçoit réellement en quoi Wikio valorise la pseudo-information reçue des flux rss.

Je pose la question :
- Wikio est-il un éditeur ?
- Est-il un distributeur ?
- Est-il un promoteur ?
- Est-il un marchand ?
- Est-il un politique ?
- Est-il un industriel ?

Et je la pose sans attendre des réponses juridiques ou économiques mais plutôt des réponses qui relèvent 'fonctionnelles'.(relatives à l'usage bloggers/utilisateurs de Wikio).

Aussi longtemps que ces questions resteront en suspens, chacun tirera la couverture à soit.

Lorsqu'il s'agit de décrire ce service, ses objectifs, ses pratiques, on tombe rapidement soit dans un excès d'utopie (en terme d'usage/utilisation/potentiel) soit dans des extrapolations sur la façon dont Wikio aurait pu utiliser le jus (non reditribué) des bloggers à des fins marchandes, stratégie qui n'honore pas le projet initial et qui, amha, est un demi-aveu de son echec.

En fin de compte, on peut imaginer que si les SEO se réveillent, c'est aussi parce qu'ils craignent que Wikio échoue dans sa capacité à rendre captifs des utilisateurs et donc, soit contraint de marcher sur leurs platebandes et avec leurs méthodes.

Cela donne des sueurs froides à tous... et en 1er lieu aux investisseurs.

Essayez deux secondes d'expliquer avec réalisme comment Wikio imagine la rentabilité de son service.
Espérons que le projet n'a pas déja vendu son âme pour reproduire la logique SEO qui consacre Google.

Espérons aussi, qu'il ne s'est pas appuyé sur l'idée que l'information en provenance des blogs est une ressource gratuite.

Finalement, c'est quoi le projet Wikio ?
Comment la stratégie a-t-elle été présentée aux investisseurs ?
Quels sont les objectifs opérationnels et les objectifs stratégiques ?
Je me demande parfois si la question du classement des blogs chère à certains n'est pas un peu prématurée...

26 septembre, 2008 16:06  
Blogger Jérôme Charron a écrit...

Je rebondit sur le dernier commentaire de anonyme sur certains points qui me semblent être un préalable avant toute réflexion sérieuse dans le cadre de Wikio Labs :

1. Qu'est-ce que wikio ? (pas d'un point de vue juridique, mais quel est le positionnement de wikio)
Un moteur de recherche d'actualité?
Un portail d'actualité?
Un éditeur de contenu?
...

Quel est/sont les buts de wikio ?
Offrir un service pertinent?
Faire du traffic?
Fournir des outils d'analyse de l'actualité?
Fournir des outils d'analyse de la blogosphère?
...


Ces points sans réponse sont des freins (pour moi) à la réflexion sur le ranking de wikio, le classement des blogs, etc...

Pierre, Jean, auriez-vous des débuts de réponses ?

26 septembre, 2008 18:09  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Pierre pourra compléter, et aura certainement une vue différente, car je suis conseil pour Wikio et pas entrepreneur ni investisseur. Comme j'ai déjà eu l'occasion de le dire, je ne suis pas porte-parole de Wikio (j'ai eu le sentiment d'être ces derniers temps plutôt porte-parole des blogueurs auprès de Wikio ;-)

Donc, je ne peux que dire ce que j'aimerais que Wikio soit. A dire vrai, le message d'Anonyme m'a interpellé parce que les premières fois où j'ai discuté avec Pierre de cet outil, je lui ai fait part justement ce type de questions, que je me posais. Ce n'était pas exactement clair pour moi, ce que Wikio pouvait être, et c'est peut-être là la source de beaucoup de confusion. J'ai dit et je redis que Wikio a un "look" d'agrégateur "cheap" qui le dessert, car la techno sous-jacente permet bien plus que ça (sinon, je n'aurais d'ailleurs rien à y faire !).

Pour moi Wikio pourrait être (sera !) un "organisateur d'actualité". Ni le terme de "moteur", ni celui de "portail" ne me conviennent. "Moteur" implique une logique "pull", à l'ancienne : je sais ce que je cherche, je tape mes mots-clés, j'ai mes réponses. "Portail" (façon Yahoo) implique une logique très passive, c'est du "push" minimal : les contenus s'y agrégent de façon assez plate et finalement statique.

Or, il y a tellement d'information qui nous environnent que nous avons besoin d'outils qui nous fassent remonter ce qui est pertinent pour nous. D'où mes recherches sur le BUZZ. Je crois que c'est la clé fondamentale de la lecture d'actualité moderne. L'informtion s'auto-organise selon différents critères avant d'arriver à moi de façon extrêmement synthétique (surtout sur mobile !). Ce n'est pas de la simple agrégation.

Voilà, c'est ça que je cherche à faire. Wikio est pour moi (si Pierre le veut bien) une magnifique plateforme d'expérimentation scientifique.

Je suis un chercheur. Mon seul intérêt est intellectuel. Donnez-moi une cabane et des livres et je suis heureux (surtout si la cabane a l'ADSL).

Pour le reste, investissement, business plans, etc. je laisse parler Pierre !

26 septembre, 2008 18:27  
Anonymous Anonyme a écrit...

Je ne suis pas partie prenante dans ces conflits d'intérêt, mais je crois que la question de la rentabilité est centrale pour de nombreux observateurs qui pourraient bien finir par accepter l'idée d'aider Wikio.

En imaginant que la ressource inévitable (pour donner le temps suffisant au projet de créer de nouvelles habitudes de consommation de l'info – ça c’est pour la partie rassurante du discours-) passe par un positionnement des produits sur Google, qu'est-ce que cela coûte d'énoncer clairement cet objectif intermédiaire (ou même terminal) ?

Je me souviens d'une intervention (il y a quelques années), sur un forum, d'un grand 'annuariste' (intervention dont nul ne soupçonnait les effets bénéfiques auprès de la communauté SEO), qui sans complexe, avait dévoilé que sa stratégie visait à se positionner dans les 1ers résultats de Google sur les mots clés des sites inscrits pour capter les revenus d'adsense en contrepartie du service de promotion rendu.

Et où est la révolution derrière cela ?
En quoi est-ce une révélation ?

En aucune façon, assurément…. et à l'époque, on ne comptait plus les témoignages indignés des webmasters qui constataient que leurs sites prenaient une place secondaire dans les SERP.

Il y avait une telle chappe de plomb dans la communauté SEO sur ces questions là, que le seul fait d'énoncer clairement sa stratégie avait été une libération pour tous...
Contre toute attente, son éditeur fut crédité d'un trés bon indice de confiance... comme si les webmasters lui avaient donné quitus de poursuivre son oeuvre avec la plus grande latitude qui soit.

27 septembre, 2008 10:36  

Enregistrer un commentaire