Jean Véronis
Aix-en-Provence
(France)


Se connecter à moi sur LinkedIn Me suivre sur Twitter Facebook RSS

dimanche, janvier 06, 2008

Lexique: Carlabrunite (aiguë)

Je ne commente pas tous les mots que je vois apparaître, ce serait une entreprise sisyphéenne, mais juste après notre récente discussion sur le président bling-bling et la blingocratie, je trouve un article sur le site de Marianne, dans le "Journal des Mariaunautes", joliment intitulé Après les fêtes, bonjour l'indigestion de bling-bling. L'article est assez bien vu, mais ce n'est pas de ça dont je veux vous parler. Je me suis tordu de rire en lisant le dernier sous-titre : Attention à l'épidémie de carlabrunite. Déformation professionnelle, je suis aussitôt allé chercher sur Google ce mot que je n'avais jamais vu, et que j'ai trouvé hilarant. Marianne l'a-t-il inventé ? Ou bien est-il dans le rôle de l'arroseur une deuxième fois arrosé (voir ici le début de l'histoire) ?



Carlabrunite apparaît trois fois de façon antérieure à l'article de Marianne (qui est bizarrement daté de demain). Il a été utilisé comme pseudo sur un site de rencontres (ça me paraît enfoui et marginal), mais aussi, de façon plus notable dans un commentaire sur un article du Post le 22 décembre, et une autre fois sur un blog que je ne connaissais pas, Soulès...tocade, le 1er janvier.

Je me garderai bien d'accuser l'auteur de l'article de quelque plagiat que ce soit (ne reproduisons pas l'erreur qu'a commise à mon avis l'hebdo en s'emportant un peu vite contre Libé à propos du bling-bling). J'ai moi-même expliqué (voir billet "créer des mots c'est difficile") que j'ai souvent cru créer des mots, pour m'apercevoir tout penaud que quelqu'un avait déjà eu indépendamment la même idée.

Simplement, cette fois-ci, l'affaire est documentée pour la postérité et les contestations futures. Marianne n'est pas le premier inventeur (découvreur ?) du mot carlabrunite. C'est un certain "sandiet", commentateur du Post le 22/12 à 13h00.

Mais bon, dans tous les cas, le mot est bien trouvé. C'est vrai qu'il évoque une maladie virale. Moi, il m'évoque aussi un minéral, vous savez, comme la kryptonite, qui avait la propriété, si je me souviens bien, d'enlever ses pouvoirs à Superman.

Vous me voyez venir ? Et si par miracle la carlabrunite...


Non. Je rêve sans doute.

PS


33 Commentaires:

Anonymous Oncle Tom a écrit...

Ça dépend du type de carlabrunite : la verte lui fait perdre ses pouvoirs, la rouge le rend méchant et il y a d'autres couleurs qui altèrent certains pouvoirs seulement.

Mis à part ça je trouve quand même ce genre de "fastes" (avec les rumeurs du mariage, belle image du mariage-divorce illico) mal venus dans une période où les français perdent leur confiance dans l'homme qui devait les réassurer.
Ça laisse vraiment l'impression d'un égoïste qui vit dans son palace avec des petites gens comptant leurs sous avec difficulté ...

06 janvier, 2008 18:34  
Anonymous Alice M a écrit...

Attention à la place du tréma !
aiguë !

06 janvier, 2008 18:59  
Blogger Jean Véronis a écrit...

aië, aië, aië !!!

merci ;-)

06 janvier, 2008 19:04  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Oncle Tom > Ouh là !!! surtout pas la rouge, alors...

Sur le fond (les fastes mal venus) : oui, 100% d'accord. Quel que soit l'avis qu'on porte sur son programme et ses idées, ça me paraît pour le moins déplacé. Je prends les paris que ça lui jouera des tours. Le peuple non people a plus de mémoire qu'on ne croit.

06 janvier, 2008 19:15  
Anonymous El Ronchon a écrit...

J'ai cru, de bonne foi, avoir inventé la CarlaBrunite. Et puis, j'ai lancé la même recherche que vous, "pour m'apercevoir tout penaud que quelqu'un avait déjà eu indépendamment la même idée."

A force de créer, j'arriverai bien un jour à être le premier !

Cordialement,

El Ronchon

06 janvier, 2008 20:35  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Dur, dur ! n'est-ce pas...

En tout cas ça m'a permis de découvrir votre blog :)

06 janvier, 2008 20:41  
Anonymous Dominique a écrit...

"Aigüe" est accepté depuis les rectifications orthographiques de 1990, mais ce n'est pas la graphie dominante dans l'usage ou les dictionnaires.

06 janvier, 2008 21:40  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Oui, mais moi j'avais carrément fait aïgue... C'est peut-être l'influence provençale !

06 janvier, 2008 21:45  
Anonymous Dominique a écrit...

Ah oui ! vous travaillez à Aïe !

06 janvier, 2008 22:05  
Anonymous Alice M a écrit...

à Zaï !

06 janvier, 2008 22:59  
Blogger Hervé Torchet a écrit...

La blogosphère est le lieu où l'on peu mesurer en temps réel que beaucoup d'idées que l'on croit géniales viennent à beaucoup d'autres au même moment. Ca m'est arrivé. Ca rend modeste.

07 janvier, 2008 09:58  
Blogger Guillaume a écrit...

Par curiosité, je me suis demandé si avec votre "sysiphéenne" vous n'aviez pas inventé un nouveau mot. Google étant sans pitié, à l'heure où j'écris ces mots on trouve déjà 27 résultats à cette recherche, incluant le lien vers votre page.

Mais il est surtout intéressant de constater que le terme "sisyphéenne" en renvoie plus de 200... ;-)

Il doit bien exister un lien entre le nombre de résultats que retourne Google et l'orthographe d'un mot... Existe-t-il également des cas où c'est la mauvaise orthographe d'un mot qui donne le plus de résultats ?

07 janvier, 2008 11:25  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Hervé Trochet> Les blogs ça rend modeste : oui. Je crois que c'est l'enseignement numéro un que j'ai tiré de mon expérience de bloggueur depuis 2004. Grande leçon de modestie.

Pas que pour les néologimes. Facile pour un universitaire de faire le malin devant quelques étudiants admiratifs ou démunis des moyens de vous mettre en défaut, ou devant un parterre de collègues polis (souvent de peur de représailles imaginaires ou parfois hélas réelles dans ce monde-là comme dans les autres).

Mais s'exposer de façon non anonyme devant des milliers de gens qu'on ne connaît pas, qui peuvent eux, bénéficier de l'anonymat (et c'est bien), c'est une autre affaire ! Je conseille l'expérience à tous mes collègues.

Puis-je dire sans avoir l'air d'en faire too much que cela a été l'un des principaux enseignements que j'ai reçu dans ma vie (pas seulement professionnelle) ces dernières années ?

--"Vivre comme si on devait mourir demain, étudier comme si on devait vivre toujours" (ou à peu près : Gandhi)

07 janvier, 2008 13:12  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Ooooh! quuelle horreur (ma vue baisse). Sisyphe bien sûr ! Je corrige?

Donc voir mon commentaire précédent ! c'est tout à fait à propos...

07 janvier, 2008 13:42  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Guillaume> Pour répondre sur le dernier point (Existe-t-il également des cas où c'est la mauvaise orthographe d'un mot qui donne le plus de résultats ?) : je n'en ai pas repéré mais ce n'est pas impossible. J'avais écrit un billet sur ce thème il y a très longtemps...

07 janvier, 2008 14:23  
Blogger Guillaume a écrit...

Jean> Merci pour le lien. On trouve souvent des perles dans les archives des blogs, il me faudrait trouver le temps de tout relire...

Concernant les erreurs orthographiques, j'ai spontanément pensé au mot "événement" qui retourne 2340000 résultats quand "évènement" en retourne 2620000. Personnellement, cela me gêne quand je le vois orthographié avec un accent grave, mais il parait que depuis quelque temps, les deux orthographes sont admises donc mon exemple tombe à l'eau.

07 janvier, 2008 15:20  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Guillaume> événement -- c'est un peu différent. Ce n'est pas une fôte. Les deux orthographes sont admises depuis les fameuses rectifications de 1990.

Sur ce billet d'ailleurs, j'aurais pu écrire aiguë ou aigüe (recommandé, désormais, et plus logique, mais chaque fois que je fais ça je me prends une volée de mails pour me signaler ma "faute", alors, comme je suis lâche, j'en suis resté à l'ancienne orthographe...)

07 janvier, 2008 15:28  
Anonymous lp a écrit...

Carlabrunite-->kryptonite-->extraterrestre-->le petit Nicolas serait un Petit Gris ?

07 janvier, 2008 18:42  
Anonymous lp a écrit...

Allez, je me lance:

scriptodiaréïte: logorrhée notulatoire, besoin maladif de blogger pour ne rien dire.
Aucun traitement envisageable, si ce n'est un black-out électrique général et prolongé sur toute la planète.

paradigme de Snell-Descartes: il y en aura toujours un pour avoir la même idée que moi au même moment !

07 janvier, 2008 19:25  
Anonymous Anonyme a écrit...

En 2005, vous notiez 1580 occurrences pour "baeucoup" dans les pages francophones d'après Google (cf votre billet d'il y a très longtemps... http://aixtal.blogspot.com/2005/01/lexique-omnubils-par-linfractus.html)

J'ai essayé à l'instant, pour voir : 9440 (http://www.google.fr/search?hl=fr&q=baeucoup&btnG=Recherche+Google&meta=)
Intéressant, non ?
Xavier

07 janvier, 2008 20:17  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Xavier> C'est-à-dire: ça vous paraît trop ou pas assez ? Les chiffres de Google sont difficilement comparables au fil des années, étant donnés les changements considérables qu'ont entraîné les blogs, les flux rss et agrégateurs etc. La plupart des occurrences ces temps-ci sont des "répliques" du même texte comme dans une galerie des glaces... J'avais commencé à en parler ici.

07 janvier, 2008 20:31  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Lp>scriptodiaréïte -- bien joué, n'existait pas jusqu'ici ! c'est ce que je dois avoir attrapé...

07 janvier, 2008 20:32  
Anonymous Anonyme a écrit...

Il faut être de grand talent pour véroniser....

;-)

08 janvier, 2008 10:04  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Eh bien, manifestement, il y a quelqu'un qui l'est : le créateur de ce verbe ! J'en ai été tout esbaudi...

08 janvier, 2008 10:10  
Anonymous Caramel a écrit...

Bonjour
J'ai entendu parler de votre article à la radio... Je reviendrai visiter votre blog !
Une enseignante

09 janvier, 2008 07:02  
Blogger Jean Véronis a écrit...

C'est gentil Caramel ! Vous êtes la bienvenue, et n'hésitez pas à laisser un petit mot quand vous passez.

Quelle radio, au fait ?

09 janvier, 2008 07:16  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Ah, ça y est, on m'a dit : c'est RTL dans la chronique de Thierry Dupiereux. Tordant.

09 janvier, 2008 08:12  
Anonymous sandiet a écrit...

Troublant. Très troublant même de savoir qu'au moment où je laissais un commentaire sur le post de Guy Birenbaum je donnais vie à un nouveau mot.

09 janvier, 2008 19:18  
Anonymous Patrick a écrit...

Que prouve Google sur l'origine d'un mot ? N'y aurait-il pas de vie hors Internet ?

09 janvier, 2008 22:26  
Anonymous Mr Jack a écrit...

"...mais ce n'est pas de ça dont je veux vous parler."

Aïe aïe aïe ;)))

10 janvier, 2008 11:24  
Blogger Jean Véronis a écrit...

que je veux vous parler?

10 janvier, 2008 11:29  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Sandiet> Et maintenant vous avez acquis la célébrité : l'inventeur de la Carlabrunite. Et vous avez même eu droit aux honneurs de RTL.

10 janvier, 2008 13:00  
Anonymous Jodie a écrit...

Je croyais avoir inventé "Sarlusconi" il y a quelque temps mais on compte déjà plusieurs occurences de ce mot et de ses variations orthographiques sur internet. Sinon, je serais venue le déposer chez vous :)

13 janvier, 2008 11:44  

Enregistrer un commentaire