Jean Véronis
Aix-en-Provence
(France)


Se connecter à moi sur LinkedIn Me suivre sur Twitter Facebook RSS

lundi, décembre 24, 2007

Sourds: Joyeux Noël en langue des signes

Joyeux Noël à tous. Une petite pensée à ceux pour qui la vie est juste un poil plus compliquée...


Et merci à Orange qui propose d'envoyer des MMS en langue des signes (LSF) [ici]. Vous verrez en cliquant sur le lien la nouvelle technologie qui émerge chez Orange. Le personnage ci-dessus (qui répond au joli nom de Diane) est un "avatar 3D", alors que les autres sur la même page sont des dessins animés 2D d'une technologie plus ancienne.



Les choses bougent chez Orange (voir ici). Espérons que l'élan continue ! On rêve du jour où l'on pourra réaliser pour la LSF l'équivalent de la synthèse de la parole, qui a fait des progrès spectaculaires ces dernières années. Ce n'est pas encore gagné, mais on y travaille, dans mon équipe [pdf] et ailleurs. Un jour, peut-être...

Liens


10 Commentaires:

Blogger Tekrotzen a écrit...

Merci! :)

De bonnes fêtes à tous également, et une pensée particulière pour ceux qui travaillent: nos foies, le père Noël, etc.

(sinon, au risque de passer pour un abruti, quels est l'interêt de ces mms en langue des signes par rapport à un sms, plus personnel et tout aussi compréhensible?

C'est sans doute une bonne initiative, mais j'avoue rester dubidatif:

C'est plus "sympa", c'est une marque d'attention... ?)

24 décembre, 2007 21:51  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Evidemment, sur des messages un peu stéréotypés comme "Joyeux Noël", l'intérêt est surtout amical et ludique : c'est quand même sympa pour un entendant que d'envoyer à un sourd (signant) un message dans sa langue. Mais je suis très heureux de voir émerger la techno 3D pour la LSF car elle ouvre la porte, comme je le disais (un jour, avec beaucoup de recherches), à la synthèse de la LSF à partir de textes. L'intérêt serait immense. Peu de gens le savent, mais beaucoup de sourds (de naissance) ont des difficultés considérables avec la lecture du français, et sont en situation de quasi-illétrisme difficultés pour lire les journaux, les formulaires de la vie courante, etc. Pour les sourds qui sont dans ce cas, on peut imaginer avoir des widgets sur les pages web qui permettraient de décrypter le contenu (comme on le voit de plus en plus avec des players de synthèse vocale pour les malvoyants, comme sur Agoravox ou le site de l'Elysée). Deux de mes thésards travaillent sur ça (coucou Loïc et Emilie !) en collaboration avec France Télécom et Orange. Beaucoup d'espoir, et en tout cas beaucoup d'enthousiasme dans l'équipe ! J'essaierai d'en parler plus longuement un de ces 4.

24 décembre, 2007 22:32  
Anonymous Libel a écrit...

"Espérons que l'élan continue !" je formule ce même voeu ... mais SANS les fautes d'orthographe (achète !)et AVEC les accents notamment sur les minuscules. Rêvons ....

25 décembre, 2007 11:29  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Bah...

25 décembre, 2007 19:32  
Anonymous constant gardener a écrit...

Bonnes fêtes et tous mes voeux pour 2008.
Hors sujet (mais je ne sais pas où poser la question) : avez-vous en projet d'analyser le discours présidentiel de Saint Jean de Latran?
Cà ressemble à du guaino pour l'inspiration, mais le style me paraît différent. Qu'en pensez-vous?

27 décembre, 2007 11:44  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Ah, ça fait plusieurs fois qu'on me le demande... Il faudrait que je le fasse (mais je n'arrive plus à suive !)

Bonne fêtes !

27 décembre, 2007 12:04  
Anonymous Linca a écrit...

Comme la LSF est une langue différente du français, une synthèse LSF implique un traducteur automatique, non ? C'est ambitieux...

Ne faudrait-il pas d'abord développer une version "écrite" de la LSF ?

28 décembre, 2007 01:34  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Linca> Vous avez tout à fait raison, c'est un problème de traduction automatique. Et c'est ambitieux... C'est pour cela que j'étais prudent dans mon billet ! Mais ce n'est pas parce que c'est ambitieux qu'il ne faut pas démarrer des recherches ! Les recherches en traduction automatique ont démarré dans les années 1950, et la partie n'est toujours pas gagnée non plus...

Et vous avez raison aussi sur le deuxième point : il faut dans un premier temps développer une version codée, "écrite" de la LSF. C'est ce que nous avons fait. C'est en particulier le travail d'un de mes thésards, Loïc Kervajan. Ce n'était pas exactement simple (et c'est loin d'être fini !).

Ceci étant, on envisage dans un premier temps des applications limitées, dans des domaines particuliers avec un vocabulaire restreint, par exemple renseignement bancaire.

28 décembre, 2007 10:56  
Anonymous Linca a écrit...

L'exemple typique était la météo Canadienne, quand j'ai suivi un cours de TALN, non ?

28 décembre, 2007 16:12  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Linca> Tout à fait. Le système TAUM-METEO. Je suis convaincu qu'on pourrait arriver rapidement à des systèmes de ce type pour des domaines restreints en LSF.

Et puis, on peut aussi faire de la synthèse à partir d'un codage "écrit" de la LSF, ce qui est moins compliqué que la traduction et coûtera moins cher que de filmer des interprètes (qui d'ailleurs sont en nombre insuffisant). Ca c'est pour un avenir très proche !

28 décembre, 2007 17:54  

Enregistrer un commentaire