Jean Véronis
Aix-en-Provence
(France)


Se connecter à moi sur LinkedIn Me suivre sur Twitter Facebook RSS

jeudi, décembre 06, 2007

Radio: J'ai mes sources sur Ségo

Ségo fait son come back... Un livre qui règle quelques comptes et dans lequel on n'apprend pas grand-chose, à mon avis (surtout si on a lu les journaux de la semaine, qui ont déjà repris à peu près tous les "scoops"). Pas beaucoup d'analyse politique. Si : elle nous dit quand même qu'elle n'a pas su parler aux vieux, contrairement à Sarkozy, et même qu'elle leur a fait peur en s'intéressant trop aux jeunes et aux banlieues... Bref, pas de quoi fouetter un chat. Mais tout le monde y va de son livre, alors pourquoi pas elle ? Le but premier de ces livres (souvent décevants) n'est pas tellement d'être lu, mais d'ouvrir des fenêtres médiatiques. On en parle dans tous les journaux, on est sur les plateaux télés. L'autre jour Ségo était au JT de TF1, ce soir elle sera chez Chabot sur FR2... C'est de la comm. Et il va lui en falloir, de la comm à Ségo dans les prochains mois, car les municipales vont être cruelles. Si Delanoë est élu (et les chances ne paraissent pas négligeables), elle aura beaucoup de mal à survivre, à prendre le PS et à être la candidate de 2012...

Je vais l'écouter avec attention ce soir. Et j'analyserai tout ça avec Denis Pingaud, (Directeur de la Stratégie et des Etudes de l'agence EuroRSCG) demain matin chez Colombe Schneck (9h30 à 10h30 France Inter, Emission J'ai mes sources). Je vous dis donc à demain, si vous le voulez bien, sur les ondes...







Pour réécouter l'émission

  • L'émission sera diffusée sur le Web et en podcast (ici).

10 Commentaires:

Blogger Jean-Marie Le Ray a écrit...

Bonjour Jean,

Quelle est l'origine de l'expression "foutter un chat" ?
Jean-Marie :-)

06 décembre, 2007 10:34  
Anonymous Anonyme a écrit...

Çà vient de "donner un coup de pied dans un chat" qui est devenu "footer" et ensuite "foutter"

06 décembre, 2007 10:59  
Anonymous Patrick, Septèmes a écrit...

Non pas du tout! Cela vient d'un myope un peu grossier qui se plaignait de la difficulté d'entrer le fil dans le chas de l'aiguille: "Foutez un chas moins étroit". Le fabriquant d'aiguille lui répondit qu'il n'y avait pas lieu de s'exciter et qu'il n'avait qu'à mettre des lunettes.
L'expression s'est peu à peu transformée...

06 décembre, 2007 11:19  
Anonymous Oncle Tom a écrit...

En tous cas le graphique "Presse 2007" est unanime : le deuxième semestre 2007 c'est Sarkozy et personne d'autre.
Amusant de le laisser tourner ;-)

06 décembre, 2007 13:20  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Je ne donne pas tout à fait ma langue au chat, mais je n'ai guère de certitudes. L'histoire que je connais (qui je crois est racontée par Alain Rey et Sophie Chantreau dans leur Dictionnaire des expressions, est que "fouetter" serait une déformation de "foutre" (je suis en déplacement et je n'ai pas mes étagères à portée de main pour vérifier...).

Je vois bien le rapport "foutre" - "chat(te)", mais je n'ai jamais entendu parler de la confusion "chat" - "chas" pour ce cas précis, que mentionne Patrick. C'est sérieux? D'où tenez-vous l'info?

Je soupçonne que, comme bien souvent en matière étymologique, on n'en sait trop rien.

Si quelqu'un a des sources plus précises, je suis preneur !

06 décembre, 2007 18:05  
Anonymous Patrick, Septèmes a écrit...

C'était bien sûr une blague, pour rebondir sur la faute de frappe du mot fouetter dans votre texte, Jean... On s'est un peu amusé à vos dépens...

06 décembre, 2007 23:34  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Excellent ! Le pire c'est que je ne l'ai vue ni dans mon texte, évidemment, ni même dans les commentaires... Ca en dit long sur les processus de lecture.

Mais c'est dommage pour "chas". C'était une belle etymologie ! (remarque, si ça se trouve elle est vraie...)

07 décembre, 2007 07:26  
Anonymous Françoise a écrit...

"ART VÉTÉR. (vieilli). Fouetter un bélier : Le châtrer en liant les bourses au-dessus des testicules."

Voilà un autre sens de fouetter...

(Trouvé ici :
http://atilf.atilf.fr/dendien/scripts/tlfiv5/affart.exe?19;s=869053260;?b=0;)

Pas de quoi châtrer un chat ? Pourquoi pas...

09 décembre, 2007 09:17  
Anonymous Lourdoueix a écrit...

Les dictionnaires étymologiques font remonter l'expression à Trevoux (1743) et l'associent à l'expression "avoir d'autres chats à fouetter" sans toutefois nous donner plus d'explications.
Mais notre ami Alain Rey (Dictionnaires des expressions et locutions), se rapproche de la solution proposée plus haut : "la mise en rapport des mots chat et fouetter en locutions est ancienne: on disait au XVIIè S. qu'une personne était éveillée comme chat qu'on fouette. II est bien probable que ce fouetter n'est pas un innocent équivalent de battre, mais provient d'un à-peu-près avec foutre."

Cependant, cette citation : «- Madame voudrait voir M. le curé. - Monsieur le curé ; ah ! il a bien d'autres chiens à fouetter...» Vidocq, Mém., 4, 186 (Tenon) - 1829 pourrait quelque peu remettre en cause la solution proposée.

Conclusion, je donne ma langue au chat !

09 décembre, 2007 19:32  
Blogger pierre a écrit...

Vos histoires de chat, c'est bien joli, mais ça cache la réalité: encore un papier pour flinguer Sego! C'est insupportable, dans la presse officielle comme dans celle qui se prétend indépendante. Et voilà un texte qui nous dit que le livre de Sego est creux (-il faut vraiment ne pas l'avoir lu pour tirer de telles conclusions) et qu'il nous dit qu'elle est foutue car Delanoe arrive... Belle analyse, qu'on nous avait déjà servi avant les primaires socialistes: "Vous verrez, quand Fabius, DSK et Jospin vont sortir, ils vont n'en faire qu'une bouchée". On a vu le résultat. Et puis après: "Vouys verrez elle ne passera pas le premier tour, Bayrou va la bouffer", et on a vu. Par pitié, arrêtez vos prédictions imbéciles, arrêtez cet antiroyalisme primaire, et interessez vous enfin, réellement, à cette personnalité (en allant voir, par exemple, ce qu'elle fait dans sa région). Merci, la concernant, de ne pas vous contenter de faire comme vos "collegues" de la presse officielle. Merci

30 décembre, 2007 16:48  

Enregistrer un commentaire