Jean Véronis
Aix-en-Provence
(France)


Se connecter à moi sur LinkedIn Me suivre sur Twitter Facebook RSS

lundi, novembre 12, 2007

Ouverture: Kouchner à la Star Ac'

Je n'ai pas encore vu l'info passer dans la presse française, mais elle vaut son pesant de cacahuètes (durables et équitables du Darfour)...




Voir l'article et la vidéo sur le site du Stern.

Et si allemand pas vous lire, traduction par Maître Yoda, ici faite.

Prochain épisode, Sarko sur l'Ile de la tentation...

15 Commentaires:

Anonymous Anonyme a écrit...

La traduction est horriblement mauvaise...

12 novembre, 2007 20:26  
Blogger Jean Véronis a écrit...

N'est-ce pas ? La traduction automatique allemand-français est très difficile (ordre des mots variable, mots composés etc.). Le résultat est bien plus mauvais qu'anglais-français.

12 novembre, 2007 20:29  
Anonymous Mitglieder a écrit...

Dans la propagande googlienne, leur approche statistique n'est pas justement censée les affranchir de la structure de la langue ? En pratique, c'est encore pire : on observe que même des morceaux de phrases très simples et qui seraient parfaitement compréhensibles traduits mot à mot (quoiqu'un peu "yodesques"), sont parasités par des mots ou expression qui n'ont absolument rien à faire là.
ex : Les deux ministres se sont efforcés, le juste ton de trouver => que vient faire "en connaissance de cause" ?
Idem pour "faisait partie d'un réseau mondial" : aucun mot ne correspond ni de près ni de loin à "réseau mondial", mais dans le corpus googlesque, de quoi d'autre peut-on faire partie ? ;-)

Au passage, Sarko gagne le titre de "Président de Berlin" qui manquait à son palmarès. Mais pour l'île de la tentation c'est raté : il faut être encore en couple (sinon, il n'y a plus rien à casser !)

13 novembre, 2007 00:00  
Blogger Clémentine a écrit...

Il y a un article du monde.

13 novembre, 2007 08:02  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Mitglieder> Je voulais faire un article sur le nouveau système de traduction de Google, et je n'ai pas eu le temps... Mais je n'ai pas résisté à faire une petite allusion. La traduction statistique, du moins celle qu'utilise Google est basée sur l'apprentissage de suite de mots dans de grandes masses de textes monolingue et bilingues (textes "parallèles", c'est-à-dire texte = sa traduction). La méthode bute sur deux écueils :

1) Elle est très sensible à la quantité et au type de textes parallèles disponibles. pour certains couples de langues, comme allemand-français, il y en a très peu (essentiellement des textes institutionnels comme ceux de l'ONU ). L'apprentissage statistique est donc nécessairement mauvais.

2) Elle procède par apprentissage de "n-grammes", c'est-à-dire de suites de n mots consécutifs (trigrammes, etc.). Ca ne marche pas trop mal dans le cas des langues dites à ordre fixe (français, espagnol, anglais, etc.), mais beaucoup moins bien sur les langues à ordre variable (allemand, russe, etc.).

Une fois de plus, Google nous fait le coup des annonces époustouflantes (reprises en chœur et béatement par toute la presse mondiale), et l'on s'aperçoit qu'il y a derrière des systèmes certes intéressants, mais plutôt des version beta.

13 novembre, 2007 08:24  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Clémentine> ah oui, ça y est. C'est en train d'arriver chez nous.

13 novembre, 2007 08:25  
Blogger Vicnent a écrit...

rien à voir enfin presque...

J'ai eu l'occasion de m'intéresser à une techno qui "arrive" en France mais est déjà largement utilisée/diffusée au japon.

J'ai donc eu recours au translate.google. Et bien je suis super impressionné : les textes, intégralement en japonais, sont parfaitement lisibles en anglais. De plus, dès qu'on balade sa souris sur un bout de texte traduit, une bulle apparait et google vous fait apparaitre le texte en japonais et vous demande si vous pensez qu'il existe une meilleure traduction de la phrase...

rien de tel qu'un exemple significatif : texte en japonais et texte traduit

13 novembre, 2007 10:02  
Anonymous Françoise a écrit...

Merci !

Un grand moment musical ! Ce serait dommage de ne pas l'avoir entendu !

J'ai trouvé la traduction de Maître Yoda originale. Mais pour les phrases prononcées par Mr Sarkozy tout à fait dans le style. :D

13 novembre, 2007 18:04  
Anonymous neville a écrit...

Et Google, ou tout autre traducteur automatique, est-il déjà capable d'interpréter les nuances, choisir le plus approprié entre deux sens?
Exemple : la traduction de : "le Ministre allemand des affaires étrangères fait chanter son homologue français"

ne risquerait-elle pas de nous embarquer vers des sombres histoires de chantage, là où il n'y a que du chant ?

13 novembre, 2007 19:43  
Anonymous Aurélien a écrit...

Les guignols de l'info ont déjà fait un épisode de l'ile de la tentation où Sarko séduit tour à tour Lang, Kouchner, DSK,... tandis qu'hollande les regarde en vidéo au feu de camp.

14 novembre, 2007 04:51  
Anonymous Pilou a écrit...

Petit rappel d'une légende urbaine de la traduction automatique, toujours aussi savoureuse.
C'était au temps de l'URSS ; la CIA teste anglais->russe->anglais.

Départ : la chair est faible, mais l'esprit est fort.
Retour : la viande est avariée, mais la vodka est bonne.

Selon les meilleurs spécialiste, c'est irréprochable !

14 novembre, 2007 13:46  
Blogger Paul a écrit...

Excellente initiative de notre ministre d'ouverture. Puisque les politiques sont impuissants devant les malheurs du monde, je propose même qu'ils réunissent tous leurs copains du G8 et entonnent cette chanson en choeur :

"Nous, les politiques,
On ne peut rien face au malheur
Nous on n'a qu'la musique
Pour construire un monde meilleur"

14 novembre, 2007 14:08  
Blogger YA-graphic a écrit...

C'est assez inattendu de voir Monsieur Kouchner enregistrer une chanson en studio. Je trouve ça un peu bizarre. Mais bon... c'est pas grave ! :)

16 novembre, 2007 00:22  
Anonymous Marie-Aude a écrit...

Pour info, le chanteur sur la photo, un turc allemand symbole de la bonne intégration, est aujourd'hui l'objet d'un scandale en Allemagne.

Il "aurait" dit que Théo Van Gogh aurait eu de la chance d'être simplement tué au lieu d'être torturé dans une cave pour ce qu'il avait fait.

Il se justifie aujourd'hui en disant qu'il s'agit d'un malentendu, et qu'il exprimait simplement une opinion sur des événements possibles.

21 novembre, 2007 12:15  
Blogger Ya-Graphic a écrit...

Marie Aude,

Quel est le rapport avec l'intégration dans ce "scandale" ?

Votre propos sous-entend que s'il était vraiment intégré, il ne devrait pas dire ça. Or la liberté d'expression n'est-elle pas une valeur des démocraties occidentales ?

21 novembre, 2007 14:00  

Enregistrer un commentaire