Jean Véronis
Aix-en-Provence
(France)


Se connecter à moi sur LinkedIn Me suivre sur Twitter Facebook RSS

mardi, octobre 16, 2007

Video: La campagne sur Dailymotion (1)

La campagne présidentielle 2007 a été la première où la vidéo a pris une telle importance. On se souvient bien sûr de la vidéo sur les profs de Ségolène Royal :


ou celle du "Vrai Sarkozy" :



Mais au-delà de ces « hits » visionnés par la France entière, ce sont des milliers de vidéos que militants et simples citoyens ont déposées quotidiennement sur les sites de partage tels que Dailymotion.

Cela faisait un moment que cela m'intriguait, mais je viens seulement de trouver le temps de le faire : j'ai calculé le nombre de vidéos déposées quotidiennement sur Dailymotion concernant chacun des candidats, ou plus exactement, de vidéos qui portent les tags Sarkozy (ou Sarko), Royal (ou Ségo, Ségolène), Bayrou, Le Pen (ou ces mots dans le titre). Le graphique ci-dessous donne la fréquence des vidéos Dailymotion portant ces tags depuis le début 2006 :


Ces fréquences sont des fréquences relatives, c'est-à-dire, si vous voulez, le pourcentage, semaine par semaine, de vidéos portant chacun des tags par rapport à l'ensemble des vidéos de Dailymotion. Cela permet d'éviter les fluctuations qui s'appliquent à l'ensemble du site Dailymotion (progression globale du nombre de vidéos déposées, légère diminution pendant les vacances, etc.). L'échelle est arbitraire (la hauteur du graphique ne correspond pas à 100%), car je ne souhaite pas divulguer des informations sensibles, qui permettraient de deviner la taille et les flux de Dailymotion. Ce n'est pas la peine de fournir de la matière à leurs concurrents (pour la même raison, je ne donnerai pas d'indications sur les techniques que j'ai utilisées)...

On voit sur le graphique la progression constante des vidéos pendant la campagne, suivie d'une véritable frénésie dans les deux ou trois dernières semaines. La candidate socialiste a pratiquement toujours été en retrait de son concurrent, malgré l'activisme de la Ségophère. Rien ne dit d'ailleurs dans ces chiffres que les vidéos pour l'un ou pour l'autre leur soient favorables : le seul moment où Ségolène Royal a pris le dessus, c'est en novembre 2006, au moment de la vidéo sur les profs...

On peut calculer une « unité de bruit dailymotionnesque » (UBD) pour quantifier la présence de chacun des candidats de manière synthétique. La seule petite difficulté vient du fait que certaines vidéos portent les tags de plusieurs candidats à la fois (par exemple celles du débat Royal/Sarkozy). Qu'à cela ne tienne : si deux candidats sont présents, on attribue à chacun 0,5 point pour cette vidéo. Si trois sont présents, 0,33 point. Etc.

Voici donc le résultat pour la période du 1/1/2006 au 6/5/2007. On voit que Nicolas Sarkozy se taille la part du lion avec 50 % d'UBD, tandis que Ségolène Royal n'atteint que 35% :



Après l'élection, Nicolas Sarkozy écrase tout le reste, sur Dailymotion comme sur tous les médias, comme le montre le graphique ci-dessous (période du 7/5/2007 au 15/10/2007). L'érosion semble surtout se faire au détriment de Ségolène Royal qui passe de 35% d'UBD à 19%. François Bayrou et Jean-Marie Le Pen restent à des niveaux, certes faibles, mais à peu près stables :



Reste à savoir, parmi ces vidéos, celles qui ont été les plus vues. Et justement, le nombre de vidéos visionnées pour chacun de candidats donne également une image très intéressante. Ce sera l'objet de la deuxième partie de ce billet.

En tout cas, on voit que l'omniprésidence de Nicolas Sarkozy ne touche pas que les médias classiques ! On se plaint de la télé (on appelle au CSA, etc.), mais finalement, on reproduit la même chose nous-mêmes sur le Web. À méditer...




Lire la suite

  • La campagne sur Dailymotion (2) - très bientôt...

14 Commentaires:

Blogger Quentin a écrit...

C'est marrant on dirait que le nombre de vidéo à l'approche du premier tour correspond grosso modo au score des candidats...

16 octobre, 2007 14:34  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Quentin> Effectivement, et c'est quelque chose que j'avais aussi noté dans la presse écrite (voir ici pour le premier tour et ici pour le second). Et là, on ne peut pas dire que c'est un complot des méchants médias...

16 octobre, 2007 14:40  
Anonymous sophie a écrit...

Merci de partager vos recherches sur le net, c’est passionnant!
Connaissez-vous ceci : http://www.ted.com/index.php/talks/view/id/144 ? Et le site dont il est question : http://www.wefeelfine.org
Je pense que cela pourrait vous intéresser….

encore merci!

16 octobre, 2007 15:02  
Anonymous esperlipopette a écrit...

Il y a aussi un élément important dans ces vidéos, c'est leur caractère positif ou négatif. Pourquoi est-ce qu'on le poste? L'omniprésence sarkozienne est-elle le fait de ses supporters ou de ses détracteurs? C'est là la grosse différence sur entre les medias classiques et le web. Les medias prétendent l'objectivité, le web a une tendance à revendiquer la subjectivité. Mais je ne vois guère comment quantifier ça.

16 octobre, 2007 15:03  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Sophie> Merci pour les liens ! je ne connaissais pas. je me reconnais assez dans ce que dit Johanathan Harris au début: je ne suis pas intéressé à raconter ma propre histoire, j'essaie plutôt de construire des outils qui permettent aux gens d'explorer le monde et de raconter leur propre histoire, ou quelque chose dans ce genre...

16 octobre, 2007 15:29  
Blogger Jean Véronis a écrit...

esperlipopette> Effectivement, il y a deux grands types de vidéos :les vidéos militantes (ségosphère, etc.) et les vidéos critiques ou satiriques (peut-être les plus vues, d'ailleurs...). Difficile de départager par des moyens automatiques !

A noter que dans la presse c'est la même chose : ce sont Libration et l'Humanité qui ont le plus parlé de Sarkozy. Pas pour en dire du bien, j'imagine...

16 octobre, 2007 15:31  
Anonymous lds a écrit...

Eh oui, Mr Veronis, et j'ai le sentiment que votre blog n'échappe pas à la loi du genre, on ne compte plus les articles sur notre cher président ;)

16 octobre, 2007 15:43  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Lds> Oui, oui : c'est tout à fait vrai. On est piégés. Qu'on en dise du mal ou du bien, on en parle...

16 octobre, 2007 15:45  
Anonymous Dominique a écrit...

Le système des étiquettes est quand même un peu vicié à la base : cela devrait être une description objective du contenu, mais le militant d'un parti va aussi placer l'étiquette du parti adverse afin de parasiter ses échanges. On peut supposer que l'étiquette Sarkozy est plus souvent occupée par des non-sarkozystes que les étiquettes des autres candidats. Pourquoi ? Parce qu'il était déjà en première position et que les opposants ont multiplié sa présence apparente, cela même sans que la vidéo ou le billet étiqueté soient vraiment en rapport avec lui. En revanche, un militant UMP aura moins intérêt de placer une étiquette Bayrou ou Le Pen : il ne tient pas à renforcer leur présence sur la Toile puisque leur place est déjà mineure. Il faut encore tenir compte de brouillages marginaux : j'avais observé que certains blogueurs ou vlogueurs utilisaient les étiquettes les plus populaires du moment, même si le contenu n'avait aucun rapport avec mettons Sarkozy, le football ou Paris Hilton. Mais dans ce dernier cas, cela me semble peu influer sur les résultats.

16 octobre, 2007 19:08  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Dominique> Oui, le système des étiquettes, ou tags, est vicié. Dans quelle mesure ? C'est bien difficile à évaluer...

16 octobre, 2007 21:58  
Anonymous L'Hérétique a écrit...

Encore des observations fort intéressantes. Merci, Jean Véronis. Toutefois, comme le fait remarquer esperlipopette, le caractère positif ou négatif de ces vidéos a un impact qu'il conviendrait d'examiner. Je ne suis pas certain que l'on puisse appliquer aux vidéos les techniques que vous appliquiez à la presse pendant la campagne présidentielle.

Au passage, je me permets une remarque sur votre méthode : si vous parveniez à la perfectionner et à l'appliquer à des mouvements boursiers, vous auriez intérêt à la faire breveter, parce qu'à mon avis, nombre de cabinets d'analyse vous ferait un pont d'or pour disposer alors de vos analyses...

17 octobre, 2007 16:15  
Blogger Jean Véronis a écrit...

L'hérétique> Oui, vos remarques à tous deux sont pertinentes, mais il n'y a guère de moyen automatique (facile du moins) pour séparer le positif du négatif. D'où mon utilisation de la notion de "bruit" vidéomatique. Comme le bruit, ce n'est pas toujours plaisant... Mais je ne vous suis pas par rapport à la presse: on avait exactement le même phénomène. Les journaux qui parlaient le pus de Sarkozy n'étaient pas ceux qui lui étaient a priori favorables (Libé, L'Huma). Mais il est vrai que là on avait un méta-tag : le titre du journal !

Quant à la bourse, ma foi, j'aime bien l'argent, mais pas au point de m'emmm... la vie. Votre remarque est d'autant plus judicieuse que je connais d'anciens collègues à moi (aux Etats-Unis) qui se sont recyclés exactement dans ce domaine !

17 octobre, 2007 16:27  
Anonymous FrédéricLN a écrit...

Tiens ! concernant Bayrou, il apparaît pratiquement en 2ème semaine de janvier. Sans doute en partie un effet induit par les sondages et le buzz (impliquant un "tag hostile" sur des vidéos qui ne le concernent pas, en particulier celles en faveur d'autres candidats) - mais la progression est bien plus forte que sur d'autres indicateurs comme presse2007 ou les blogs (voir graphique blogpulse archivé sur http://demsf.free.fr/C2030179614/E20070527204500/index.html ). Une raison spécifique possible : il y a eu dans l'équipe de campagne, à partir de début janvier à peu près, un stagiaire (Sébastien Noisiez) qui s'est occupé, à peu près à un quart de temps, des vidéos sur dailymotion, youtube et kewego. Bravo Sébastien :-) !

19 octobre, 2007 18:39  
Anonymous FrédéricLN a écrit...

Petit rétrolien manuel vers France démocrate http://www.francedemocrate.info/spip.php?breve229

19 octobre, 2007 22:05  

Enregistrer un commentaire