Jean Véronis
Aix-en-Provence
(France)


Se connecter à moi sur LinkedIn Me suivre sur Twitter Facebook RSS

mercredi, juin 13, 2007

Mots ribonds: Notulateur

Vous me pardonnerez de me désintéresser quelques jours des conférences sur l'eau ferrugineuse de notre hyperprésident, ou des humeurs de Ségolène Royal qui nous fait du Bayrou, pour me pencher sur un sujet beaucoup plus grave, celui des mots ribonds. Vous savez, ces mots qui existent, mais qui sont tombés en désuétude au point d’être inconnus de la matrice.

Je vous raconte. J’ai reçu ce matin un message de quelqu’un qui me dit qu’elle a été ravie de lire mes notules. Voilà un mot, qui, s’il n’est pas totalement ribond, a tout de même un peu de plomb dans l’aile. « Petite note, courte publication », nous dit le TLFi. Intéressante alternative au mot billet !

Je me suis évidemment demandé aussitôt si quelqu’un avait eu l’idée de parler de notules à propos des blogs, mais manifestement oui : la plupart des occurrences sur Yahoo semblent même renvoyer à cet usage.

Pourtant personne jusqu’ici n’a proposé le mot notulateur comme substitut à blogueur. Le mot existe dans le TLFi, dans l’entrée notule : « Notulateur : auteur de notules ». Nous tenons là un vrai mot ribond. Une seule occurrence au singulier sur Yahoo et sur Google (et encore, pas un véritable usage, puisque la page contient une liste de « mots trouvés dans le dico que vous ne connaissez pas » et cinq occurrences au pluriel, mais qui toutes renvoient à la même citation de Joris-Karl Huysmans (Là-Bas, 1891), qui critique les historiens sans talent :
« C'étaient les petits merciers de l'histoire, des camelots, des notulateurs qui pointillaient sans donner un ensemble, comme font maintenant les peintres qui punaisent les tons, comme les décadents qui cuisinent des hachis de mots ! »
C’est d’ailleurs la citation que donne le TLFi. Un autre auteur a-t-il jamais utilisé le mot notulateur ? En tout cas, les petits robots invisibles ne vont pas tarder à passer, et vont soigneusement enregistrer ma contribution, et peut-être la démultiplier au gré des fils de la toile comme ils savent si bien le faire. Amis notulateurs, je suis vraiment fier d’avoir aidé à sauver une espèce lexicale en danger !

21 Commentaires:

Anonymous Baldi a écrit...

Ça serait une aubaine pour certaines institutions qui aimeraient bien pouvoir péter les notules de certains notulateurs qui les chatouillent parfois d'un peu trop près. ;o)

13 juin, 2007 16:22  
Anonymous Anonyme a écrit...

oui, mais notule contient "petit" et n'a aucune chance face à billet (argent > smart) du coup notulateur sonne péjoratif et donc ne s'impose(ra) pas contre blogueur qui malgré sa proximité avec blagueur ne risque plus grand chose... ;-)

13 juin, 2007 16:23  
Blogger Timuche a écrit...

Je verrais bien ces termes pour traduire le phénomène autour de Twitter. Que par ailleurs, l'on nomme micro-blogging.

http://en.wikipedia.org/wiki/Twitter

13 juin, 2007 16:41  
Anonymous oxil a écrit...

Quel est votre avis sur les mots en voie de disparition ? Faudrait-il les sauver, ou laisser l'évolution de la langue suivre son cour.
J'ai découvert le mot d'argot "bath" récemment, j'aimerai bien l'utiliser mais plus grand monde ne doit savoir ce que ca veut dire.
A votre prochaine notule ;p

13 juin, 2007 16:43  
Blogger Tom a écrit...

On ne dira plus un Twit (gazouilli) sur Twitter mais une Notule dans sa version francisée ^^
Comme d'hab, instructif.

13 juin, 2007 16:53  
Blogger sophie a écrit...

@ oxil : une chanson qui date de 1980... beaucoup de français étaient déjà nés à l'époque :)

http://www.bide-et-musique.com/song/1038.html

13 juin, 2007 16:57  
Blogger Jean a écrit...

Bonjour

Pour info, le mensuel consacré cinéma fanstastico/horroro/science fictionesque "Mad Movies" a une rubrique (les brèves) justement nommée "Notules lunaires", comme quoi le mot n'est pas si ribond que ça.

Bonjour chez vous

13 juin, 2007 17:00  
Anonymous Dan a écrit...

Ca y est, tu es googleisé sous ce mot !

13 juin, 2007 18:39  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Dan> Oui, j'ai vu. Il a fallu seulement quelques minutes. Le référencement est extrêmement rapide entre Blogger et Google. Manifestement, Blogger (filiale de Google) envoie les nouveaux billets à Google au fur et à mesure.

13 juin, 2007 20:15  
Anonymous Duncan a écrit...

Perso, "Notule" me fait trop penser au triste "Nodule" pour que je l'emploie... De là à dire que certains blogs sont cancérigènes :-P...

13 juin, 2007 20:32  
Anonymous Neville a écrit...

A propos de mots ribons, que pensez-vous de la chronique de François Rollin, sur France Culture ?
Ca s'appelle "l'oeil du larynx".
http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/rollin/archives.php

13 juin, 2007 22:15  
Anonymous Dicotommy a écrit...

@oxil: bath était utilisé par les jeunes des années 60, c'est juste un mot qui revient.

Et sinon, un mot ribond que l'on redynamise, c'est un mot torisé?

13 juin, 2007 22:48  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Excellent !

13 juin, 2007 22:54  
Anonymous Patrick, Septèmes a écrit...

Votre billet m'a fait penser au mot "bloc-notes": bloc -> blog et Notes -> notule. On est en plein dedans! Ou est-ce que je débloque? :)

14 juin, 2007 02:13  
Anonymous Anonyme a écrit...

Si "notule" n'est pas ou peu utilisé, en revanche "notulette" l'est beaucoup plus sur les blogs.

14 juin, 2007 10:42  
Anonymous Anonyme a écrit...

A propos des conférences de Sarko sur l'eau ferrugineuse, c'était le moment de rappeler le mot attribué à Clémenceau à propos de Félix Faure, qui deviendrait : "il se voulait César il n'était que pompette".

14 juin, 2007 11:43  
Anonymous Pilou a écrit...

Il me semble que "notule" se rapporte à des textes courts, en comparaison de la longueur habituelle pour l'auteur ou le support ; mais constituant un tout signifiant, contairement à la note de renvoi.

Il pourrait s'agir des textes que vous rangez dans le bloc "Echos" (en haut, à gauche), que d'autres nomment "brèves" et certains journaux "encadrés".

De ce fait, la production de notules est accessoire, particulièrement pour ceux qui ont une facilité a bien écrire.

Le mot "notulateur" serait à réserver a ceux qui ne sont pas capables d'aligner plus de 20 mots ; et pas à vous, heureusement !

14 juin, 2007 15:14  
Anonymous Xavier a écrit...

Pour apporter mon grain de sel:
En néerlandais, "notulen" désigne le procès-verbal d'une réunion, d'une assemblée générale. Ce que le monde anglophone appelle habituellement "minutes".

15 juin, 2007 12:06  
Anonymous sriou a écrit...

Dingue : http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3238,36-924268,0.html

cherchez "notule"...

Comme quoi, il suffit de se focaliser sur un mot pour le voir surgir partout... ( ou presque) ;-)

19 juin, 2007 00:08  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Vrai !

Et je constate que Google a maintenant engrangé 71 occurrences de notulateur...

19 juin, 2007 08:38  
Blogger Solgy60 a écrit...

78, le féminin de notulateur existe t-il ?
Notulatrice...

03 juillet, 2007 22:50  

Enregistrer un commentaire