Jean Véronis
Aix-en-Provence
(France)


Se connecter à moi sur LinkedIn Me suivre sur Twitter Facebook RSS

samedi, mai 05, 2007

2007: Citations de presse (Mise à jour)

BVA a publié son dernier sondage après l'écriture de mon billet précédent. Ce sondage donne 45% pour Royal et 55% pour Sarkozy, soit un écart de 10 points ! A ma connaissance, LH2 n'a pas publié de nouveau sondage. Celui qui apparaît ci-dessus, et qui est le plus favorable à Royal date du 30/04. On note donc un net creusement de l'écart dans les derniers jours (effet du débat ?).

Or, le calcul ci-dessus sur la presse concerne la semaine entière. Voici donc les citations dans la presse sur les deux derniers jours (dont je rappelle qu'elles n'ont ni caractère prédictif, ni valeur de sondage d'opinion) :



On constate que la presse va aussi dans le même sens ! Très intéressant.

A comparer, donc, avec les derniers sondages (j'exclus LH2, qui date du 30/04) :



[mis à jour avec le dernier sondage IPSOS]

Libellés :


19 Commentaires:

Blogger Benoît a écrit...

Pas mal, ça correspond encore ! Avec une étude sur le long terme et sur d'autres votes, on pourra arriver à la conclusion que la presse reflète bien la population, ou le contraire (ce qui me paraît moins plausible, mais c'est possible), et pourquoi pas même les deux à la fois...

Sinon j'ai trouvé très intéressante l'analyse du débat de mercredi par le professeur Zayan (expression non verbale) : http://tf1.lci.fr/infos/elections-2007/lexpress/0,,3441240,00-mimiques-gestuelles-autre-duel-candidats-.html

Ca rentre dans le schéma que vous aviez expliqué.

05 mai, 2007 11:05  
Anonymous Leila a écrit...

Bonjour Jean,
Sur le billet :
C'est ludique et toujours très intéressant, mais intrésinquement a-scientifique comme démarche ! D'autant que les résultats du corpus presse sont fortement induits par la règlementation en vigueur en période électorale. Euh... Avez-vous remis la main sur le corpus Humanité ? Une petite extrapolation au moins ?
Sur votre commentaire "stratégique" : Peut-être que si vous battiez le pavé pour rencontrer un peu plus de France et un peu moins de chiffres, de journalistes et d'étudiants (condition que je partage, vous vous en doutez), vous auriez votre réponse quant à la capacité "stratégique" de nos chers vieux français, dont mes collègues Momo, Smaïl, Rachid, Zohra, Fathallah (et moi et moi) craignons fort de ne plus (avoir envie de) faire partie.

Cela étant, toutes mes félicitations comme toujours pour ces travaux et continuez-vous votre blog avec Louis-Jean Calvet ? Je ne le trouve plus.

05 mai, 2007 11:37  
Blogger all a écrit...

Ce ne peut être que l'effet du débat. Quoi d'autre ?

05 mai, 2007 11:52  
Blogger Benoît a écrit...

leila > http://calveronis.blogspot.com/

05 mai, 2007 12:09  
Anonymous Leila a écrit...

@benoît,
merci !

05 mai, 2007 14:12  
Blogger Jean-Philippe a écrit...

Il y a une petite mise a jour a faire , IPSOS a donné un sondage vendredi
45 55 16

du coup ca écarte un peu plus:
BVA IPSOS IFOP TNS-Sofres CSA
45 45 47 45.5 47 = 45.9
55 55 53 54.5 53 = 54.1

La corrélation devient un peu hasardeuse la.

05 mai, 2007 15:45  
Anonymous HA a écrit...

Merci pour le lien Benoît sur cette analyse non verbale, mais malheureusement il y a de nombreuses coupures :(

Quelqu'un aurait un lien vers l'analyse complète ? Ou une autre ?

J'aurais aimé lire un décryptage des deux candidats, j'ai trouvé que l'attitude non verbale des deux candidats a beaucoup changé en quelques jours et une analyse technique aurait été intéressante.

Je n'en ai pas besoin pour décider de mon vote, les derniers jours ont suffit à nous montrer la vraie personnalité des deux candidats. Les masques étant tombés, je sais contre qui je voterai dimanche !

J'espère que nous serons nombreux à le faire ;)

05 mai, 2007 15:52  
Blogger all a écrit...

Option 1 :
Sarko dominant Ségo avec un écart de plus de 10% signifie que les commentateurs qui ont diagnostiqué un match nul au débat se sont dramatiquement trompés (le reconnaîtront-ils ?
Option 2
En dessous de ce seuil chaque point gagné sera autant de points de vie donnés à Ségo pour assurer son avenir dans le jeu politique.

05 mai, 2007 17:24  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Jean-Philippe> Merci, j'ai mis à jour. Il y a effectivement beaucoup plus d'écart chez les sondeurs que dans la presse... On verra dimanche soir qui a raison !

05 mai, 2007 19:02  
Blogger Jean Véronis a écrit...

All> Comme je l'ai dit après le débat dans diverses interviews, je pense effectivement qu'ils ont chacun atteint leur but. Sarko a réussi a éviter un dérappage qui lui aurait été fatal, Ségo voulait sortir avec des images fortes qui resteront dans les annales. Car je maintiens qu'elle savait que c'était plié. Tous les sondages de 2e tour ont toujours donné Sarko gagnant depuis janvier (sauf un à égalité). On peut toujours rêver, mais elle n'est pas idiote. Sa seule chance de survie après le 6 mai est de partir la tête haute, comme celle qui a tenu tête à Sarkozy...

05 mai, 2007 19:06  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Leila> les résultats du corpus presse sont fortement induits par la règlementation en vigueur en période électorale. -- La presse écrite n'est pas soumise aux règles du CSA.

Avez-vous remis la main sur le corpus Humanité ? -- non, je n'ai pas eu le temps d'y travailler, mais l'Humanité était de très lin le plus éloigné du résultat du scrutin du 1er tour, et on voyait qu'il était déjà le plus éloigné des autres dans l'étude du 30/04.

Blog avec Louis-Jean -- Louis-jan continue à y écrire, mais moi j'ai un peu cessé, parce que ça faisait doublon, et c'est dur de maintenir le fil de discussion des deux côtés...

05 mai, 2007 19:11  
Anonymous Laurent Picot a écrit...

Bonsoir M. Véronis.
Je suis tombé sur votre site "par hasard" dimanche dernier en tapant "ségo-sarko" dans Google, alors que le Grand Débat commençait à trainer en longueur et à m'ennuyer un peu... J'écris "par hasard", car à la lecture de vos pages, il n'a pas tout à fait sa place dans le monde googlelien ( Orwellien ? ).
Comme tous vos commentateurs, je suis à la fois amusé, étonné et perplexe devant les résultats des statistiques d'occurence des noms des candidats dans la presse.
Etant physicien de formation ( à mon humble niveau, certes, je suis enseignant en lycée et pas à l'Université ) cela m'amène à faire la comparaison suivante:
les particules microscopiques individuelles ont un comportement probabiliste ( comme l'électeur français lambda ), mais associées en très grand nombre leur comportement devient statistique et permet d'établir des lois permettant de prédire leur comportement d'ensemble ( comme la répartition des votes de millions d'électeurs ).
En poussant à fond ce parallèle, les comportements des masses humaines ( étudiés en socio-anthropologie, économie, histoire etc... )ne pourraient-ils pas être modélisés par des méthodes habituellemnt dévolues aux sciences de la matière et permettre ainsi, comme ces dernières, de saisissantes prédiction ?
Enfin, bon, des prédictions tout court, les résultats de la prévision météo ayant appris à Mme Irma à toujours savoir faire preuve de modestie quand elle regarde dans sa boule...
J'ai aussi essayé votre Nébuloscope en y tapant le mot "vérité" et le résultat est plutôt amusant...

Bonne continuation et au plaisir de vous lire bientôt à nouveau ,

Laurent Picot.

05 mai, 2007 20:03  
Blogger Benoît a écrit...

laurent picot > C'est vrai que c'est réellement impressionnant de voir à quel point l'infiniment petit peut être si ressemblant avec l'infiniment grand (et ici, le "moyen"...) !

Toujours est-il que j'attends avec impatience le résultat officiel du scrutin pour savoir qui de la presse ou des sondeurs était le plus proche du score réel...

05 mai, 2007 21:48  
Blogger Yannick a écrit...

M. Picot vient de réinventer la psycho histoire.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Psychohistoire

Félicitations.

06 mai, 2007 02:36  
Anonymous Leila a écrit...

Jean. Oops presse. Je ne pensais à ce que j'écrivais, vous l'aurez remarqué. By way of, le mot résistance semble promis à un bel avenir dans vos futures études entre incantation blessée et récupération techniquement parfaite...

06 mai, 2007 10:37  
Blogger Lucy a écrit...

M Veronis,

serait-ce possible que la "pollution" du débat Royal-Bayrou puisse expliquer, ne serait-ce partiellement, la différence entre les sondages et la presse ?

06 mai, 2007 13:43  
Anonymous blop a écrit...

preuve que l'axiome journaux > sondages est faux.

et qu'il faut se mefier des coincidences ;-)

dommage pour la publi !

06 mai, 2007 19:29  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Blop> Ai-je jamias posé un tel axiome ?

06 mai, 2007 19:42  
Blogger Stephane a écrit...

Si l'on estime, à juste titre à mon avis, que l'homme a un libre arbitre qui n'est pas déterminé par ses gênes, alors on devra aussi convenir qu'il ne saurait y avoir une relation de cause à effet entre le nombre de citations des candidats dans la presse diversifiée d'un pays libéral et le vote des citoyens.

Un bon contre-exemple vient d'ailleurs de l'extreme gauche. Malgré un journal acquis au PC de Mme Buffet et un nombre de citations de cette candidate anormalement élevé, c'est Besancenot qui s'est imposé dans ce courant politique. Un langage plus clair, une personalité jeune et plus sympa auront plus intéressés les journalistes des autres organes de presse et les Français en général.

Le 'Non' au traité constitutionnel est un autre exemple qui montre que les Français ne font pas ce que les médias recommandent. Du coup, vos calculs montreraient que cette fois-ci, la presse a fait un assez bon boulot pour parler des candidats qui ont le plus intéressés les Français.

Chapeau bas pour votre blog. Associer le langage aux mathématiques et à Internet nous ouvrent de nouvelles façons d'analyser le monde (des mots). Merci de nous livrer ces outils.
Vos étudiants ont vraiment de la chance de vous avoir comme prof. Qu'ils en profitent, car je vous vois bien accepter un poste à Stanford (grassement payé par Google ou Yahoo) pour vous donner les moyens de développer vos recherches dans ce domaine!

07 mai, 2007 17:27  

Enregistrer un commentaire