Jean Véronis
Aix-en-Provence
(France)


Se connecter à moi sur LinkedIn Me suivre sur Twitter Facebook RSS

vendredi, février 09, 2007

Presse: Bayrou monte...

François Bayrou monte dans les sondages ces temps-ci. Il monte aussi dans la presse. J'observe sur Presse 2007 qu'il dépasse cette semaine pour la première fois un taux de citation de 20% (pourcentage des articles qui parlent de lui). On constate une véritable envolée depuis fin janvier. La courbe de Le Pen, qui était presque superposable jusqu'ici, plafonne, elle, autour de 10%.



Où est la poule et où est l'oeuf ? Est-ce que la presse en parle parce que les sondages montent, ou bien l'inverse ? Probablement un peu des deux...

11 Commentaires:

Blogger Tom a écrit...

Il aura finalement eu ce qu'il voulait : une médiatisation de sa campagne en se glissant doucement entre Royal et Sarkozy.

Marrant d'ailleurs que sa courbe soit orange (coïncidence ?) puisque c'est également sa couleur de campagne. Il mène sa révolution orange ? Ca ne serait presque pas étonnant quand on voit que lors de son discours à Bordeaux (auquel j'ai assisté par curiosité), il insistait sur la notion de Résistance (2° Guerre Mondiale, De Gaulle, la Révolution française, Sego / Sarko).

En 2001, aucun candidat n'était vraiment "contestataire" : chacun se contentait de suivre son programme en disant "votez pour moi, j'ai le meilleur programme, la droite / gauche non".
Bayrou propose à la fois son programme (incomplet à mon goût bien qu'intéressant dans le fond et dans la forme) en le positionnant systématiquement par rapport à son auditoire (très peu de "je" dans son discours, beaucoup de "on" / "nous") pour que ce dernier se l'approprie et surtout, il marque clairement son désintérêt face aux autres programmes. Il estime que c'est de la poudre aux yeux et qu'ils ne seront jamais respectés (sous-entendu, comme le second mandat de Chirac).

Je pense que ce sont autant d'éléments qui font que les gens doivent davantage en parler et du coup, c'est forcément bon pour l'audience.

09 février, 2007 09:33  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Tom> Orange: non ce n'est pas une coïncidence (voir ici). Pas plus que le brun pour Le Pen ;-)

09 février, 2007 10:03  
Anonymous Anonyme a écrit...

vu d Allemagne, seul BAYROU arrivera à résister au rouleau compresseur allemand. Sarcosy se couche devant Merkel.


www.unionsbuerger.de

09 février, 2007 10:29  
Anonymous Gral a écrit...

Orange, c'est aussi la couleur entre le rouge et le vert, sur une échelle tricolore bien connue. La couleur de l'avertissement. Entre le "Tout sera interdit" et le "Tout sera possible". Hmm.. mais dans ce contexte, c'est aussi celle des trois couleurs qui dure le moins longtemps. Grr...

09 février, 2007 13:34  
Anonymous christophe a écrit...

Ah ah. Petit moment d'auto-satisfaction ;-) ça faisait plusieurs mois que j'avais prévu la montée de Bayrou et qu'on me riait au nez.

Bon, ça ne va peut-être pas durer. Mais il a pris un excellent créneau : le 3ième homme, ni à gauche, ni à droite, tout en n'étant pas Le Pen. D'ailleurs, si tant est qu'on puisse faire confiance aux sondages, ce dernier plafonne sévère pour le moment. Vu que les médias nous refont le même coup qu'en 2002, celui du premier tour déjà joué, les citoyens pourraient avoir une overdose et décider de voter pour ce 3ième homme....

'Fin, on verra bien... c'était la minute "politique de comptoir" !

09 février, 2007 20:54  
Blogger Vicnent 31415 a écrit...

une petite remarque et une pub... :-)

la remarque : les echos (en haut à gauche de ce blog, pas le journal...) parle de "travaux publics sur france Cul" : hum... le journal du hard ?

excellente transition vers ma pub (ou trackback manuel, personnel et intéressé) : Bayrou candidat condorcet ?

10 février, 2007 01:10  
Anonymous Seb de Sports and Marks a écrit...

Effet de synergie certainement ou bien de force centrifuge, l'un entraînant l'autre et vice versa.
Il est évident quand même que les sociétés de sondage sont à l'origine du phénomène mais seulement à l'origine. Les media ne jurent que par cela. Mais c'est l'homme ensuite qui fait le reste, non par son discours, sans surprise ni idée nouvelle mais grâce à l'image honnête qu'il véhicule, ni surexcité, ni fou, ni démago (quoi que), ni stupide. Peut-être celui qui se raproche le plus de l'image du "politique" que les Français se font... allez savoir.

10 février, 2007 02:06  
Anonymous Thomas Hawk a écrit...

Vous vous souvenez, en 2002, de la gifle de Bayrou au petit gamin qui lui fouillait les poches? Vous vous souvenez que ça lui avait fait gagner plusieurs points dans les sondages?

Les sondages, justement. On sait plus ou moins pour qui roulent les grands médias. Mais les Instituts de sondage? Selon les thèmes qu'ils choisissent, selon la manière dont sont posées les questions, cela influence grandement les réponses. Donc les résultats des sondages. Donc les médias. Donc, plus qu'ils ne reflètent les opinions des citoyens, les instituts de sondage influencent l'Opinion. N'est-ce pas M. Véronis?

Mais dans le cas de Bayrou 2007, je crois qu'il a fait son chemin tout seul. Peut-être aussi que cette bipolarisation Sarko-Ségo devenait lassante pour tout le monde...

12 février, 2007 19:29  
Anonymous pm a écrit...

çà n'a rien à voir mais depuis juin 2006 francetelecom se fait appeler "orange" afin d 'être une marque reconnue comme telle dans le monde entier
le logo quant à lui serait inspiré du feng-shui
je ne vois pourtant pas bayrou en vrp, par contre il soigne bien sa com, ce n est pas pour rien qu il est monté dans les sondages, même si çà risque pour lui de n avoir duré que le temps que durent les roses

13 février, 2007 15:51  
Anonymous Anonyme a écrit...

passionnant votre site ... une suggestion :
Ayant repéré l'usage fréquent de l'expression "je veux" dans les discours de Sarko, j'ai remarqué que Ségo l'emploie aussi ...
Pourriez vous nous en dire un peu plus ? merci

17 février, 2007 15:59  
Blogger Jean Véronis a écrit...

J'avais commencé à regarder ça (billet ici). Il faudrait que je m'y replonge...

17 février, 2007 16:03  

Enregistrer un commentaire