Jean Véronis
Aix-en-Provence
(France)


Se connecter à moi sur LinkedIn Me suivre sur Twitter Facebook RSS

vendredi, novembre 10, 2006

Sego: Madonna et la Madone

Tout le monde sait que Ségolène Royal a été surnommée la Madone (c'est par exemple le titre du livre de Marie-Eve Malouines et Carl Meeus aux Editions Fayard, La Madone et le Culbuto). Il faut dire que l'image est belle : la vierge vêtue de blanc aux accents maternels... Vous allez dire que je vois décidément la politique en couleurs ces temps-ci, mais avez-vous remarqué que sur son site, Désirs d'avenir, il n'y a ni rose, ni rouge? Rien que du bleu. Ca ne vous dit rien le bleu ? C'est la couleur de la Vierge, de la Madone, la vraie.

Entre madones, on s'entraide : la Madone du rock, Madonna, déclare dans Paris-Match que Ségolène «a de la classe». Elle semble plutôt voir d'un bon oeil une éventuelle victoire de la Madonne du PS :

Dans beaucoup de pays comme le Chili ou l'Allemagne, les femmes ont déjà pris le pouvoir, je ne vois pas pourquoi la France échapperait à cette évidence. Le monde se porte mieux depuis qu'il y a plus de femmes au pouvoir. Une femme présidente en France, ce serait logique.
Coïncidence : Nancy Pelosi, femme, et «issue de l'immigration» en plus, devient numéro trois des Etats-Unis, tandis qu'Hillary Clinton se hisse (à coups de dollars) au rang de prétendante à la magistrature suprême. Quant à la droite française, elle essaie d'arroser le chêne de MAM pour contrer Sarko... Il y a comme un souffle mondial : la femme pourrait bien être l'avenir de l'homme politique.

N'en déplaise aux machos nuls.

0 Commentaires:

Publier un commentaire