Jean Véronis
Aix-en-Provence
(France)


Se connecter à moi sur LinkedIn Me suivre sur Twitter Facebook RSS

lundi, novembre 27, 2006

Presse: Elle parle de moi

Non, pas Elle ! Nous n'en sommes pas encore là... Tout est dans la typographie. J'aurais dû écrire « Elle parle de moi ». Mais cette planche à billets assez rustique sur laquelle j'écris ne tolère pas de telles fioritures dans les titres. Alors, vous me direz, j'aurais pu mettre des guillemets : « “Elle” parle de moi ». Non plus. Réfléchissez bien, ça reste ambigu. Il y a des situations comme ça où ce sont les italiques qu'il faut, et rien d'autre.

En fait, c'est plutôt moi qui parle d'Elle. Philomène Piégay a eu la gentillesse de me demander mon avis sur Elle pour Elle :



Philomène a eu beaucoup de patience. Quand on me branche sur mon thème favori, le langage, je peux être désespérément bavard... Et le magazine, lui (non, pas le magazine Lui, tout est affaire de typographie, vous dis-je), a un nombre de pages limités. J'admire toujours les journalistes. Résumer une heure de parlotte en un encadré d'un quart de page, ouvrez les guillemets, fermez les guillemets, c'est un art.

Et bonne chance pour Elle. En italiques, bien sûr.

6 Commentaires:

Anonymous Anonyme a écrit...

Quand passez-vous dans "Ya que la vérité qui compte" et au journal de JP Pernault ? Ca aussi, c'est bon pour l'ego ?

27 novembre, 2006 12:23  
Anonymous Alphoenix a écrit...

Excellent message digne de feu Raymond Devos... Lui est mort, lui aussi. Je vous propose un site intéressant, qui fait avec les images ce que vous faites, excellement, avec les mots. Il propose de retrouver toutes les images de Flickr correspondant dans la forme ou la couleur à celle dessinée par vous. Intéressant...

27 novembre, 2006 17:17  
Anonymous alphoenix a écrit...

http://labs.systemone.at/retrievr/ Voilà qui serait mieux...

27 novembre, 2006 17:26  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Alphoenix> Merci pour ces compliments ! Hélas je n'arrive pas à la cheville de ce grand homme. Je suis un véritable dévôt de Devos. J'ai eu eaucoup de tristesse à sa mort. J'avais commencé à faire un billet pour lui rendre hommage : "Dévos dévisse". Et puis j'ai eu honte : je me suis dit que c'était comme un poète du dimanche qui rendrait hommage à Victor Hugo en vers de mirliton.

Génial le lien. J'adore. Parfois ça ne donne rien, mais parfois c'est proprement étonnant. Il sort de véritables poèmes d'images... Un grand merci!

28 novembre, 2006 11:51  
Anonymous Alphoenix a écrit...

Publiez-le discrètement, il faut toujours rendre hommage, même si cela n'est pas à la mesure de la personne recevant le sus-dit hommage. Je suis sûr que le message est enfoui dans les antres de Blogger, changez son statut.

28 novembre, 2006 20:27  
Anonymous Franz a écrit...

Petit faute : «un nombre de pages limitéS»

13 décembre, 2006 15:31  

Enregistrer un commentaire