Jean Véronis
Aix-en-Provence
(France)


Se connecter à moi sur LinkedIn Me suivre sur Twitter Facebook RSS

mardi, novembre 14, 2006

2007: Les candidats socialistes dans la presse

A la veille du vote au sein du PS, il m'a paru intéressant d'observer le traitement des trois candidats à la candidature par la presse nationale, à l'aide de l'outil que j'ai développé cet été, Presse 2007, qui analyse en temps réel les articles de politique nationale de Libération, L'Humanité, Le Monde, Le Figaro, Les Echos et Marianne 2007.


Nicolas Sarkozy est toujours en tête de tout le personnel politique, mais son score s'est quelque peu affaissé (il reste néanmoins cité dans tout de même 50% des articles), et Ségolène Royal le talonne de très près, ce qui est une intéressante performance puisque les membres de l'exécutif ont un avantage objectif : on est appelé à mentionner le ministre de l'Intérieur dans de nombreux dossiers pas nécessairement (directement) liés à la présidentielle.


Plus étonnante sans doute est la remontée de Laurent Fabius, qui, comme Dominique Strauss-Khan, était parti d'assez bas à la fin de l'été, mais se situe désormais à la troisième position, devant Dominique de Villepin et Jacques Chirac (qui bénéficient aussi de l'avantage médiatique de l'exécutif). C'est sans doute lui qui a le plus profité du débat socialiste (du moins en termes de présence médiatique), mais DSK n'est pas loin. On notera d'ailleurs l'extraordinaire similitude des courbes de Fabius et DSK, qui sont presque superposées : lorsque la presse parle de l'un elle a aussi tendance à parler de l'autre, comme des frères ennemis.

Reste à savoir ce qui se passera après jeudi soir. Jack Lang, lui, est parti rapidement aux oubliettes de la presse...


Lire aussi

Libellés :


3 Commentaires:

Anonymous Eric C. a écrit...

Il serait intéressant d'avoir les courbes heure par heure pour la journée de jeudi ... et de vendredi aussi :)

15 novembre, 2006 00:46  
Anonymous Yves-Marie Cann a écrit...

Il ausssi très intéressant de tester la corrélation entre les courbes obtenues par chaque candidat. Il apparaît notamment qu'une forte proportion d'articles se référant à Nicolas Sarkozy se traduit par une attention moindre à Ségolène Royal. Cela se vérifie-t-il pour d'autres candidats ?

15 novembre, 2006 10:02  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Effectivement, alors que Fabius et DSK sont quasi-superposés (on en parle ensemble), Royal et Sarkozy on tendance à être un peu en distribution complémentaire. Un peu comme si la presse ne pouvait mettre qu'un sujet au premier plan à la fois. C'était déjà le cas avec le CPE qui éclipsait la grippe aviaire...

Ce serait intéressant à étudier en détail. Peut-être quand Ségo sera élue et que je resterai 35h à la fac ;-)

15 novembre, 2006 10:11  

Enregistrer un commentaire