Jean Véronis
Aix-en-Provence
(France)


Se connecter à moi sur LinkedIn Me suivre sur Twitter Facebook RSS

mercredi, novembre 22, 2006

2007: L'arbre des politiques

L'arbre ci-dessous reflète la proximité des personnalités politiques liées à l'élection présidentielle 2007 dans les articles de la presse nationale. Plus les personnalités sont fréquemment citées ensemble, plus elles sont proches dans l'arbre. La base de données est celle de l'outil Presse 2007 que j'ai développé cet été. Le diagramme a été obtenu sur les 3371 articles traitant de politique nationale entre le 31/7 et le 20/11, date du vote des militants socialistes (car après les feuilles vont commencer à tomber...). La méthode est analogue à celles utilisées par les biologistes pour représenter les parentés entre organismes vivants à partir des séquences d'ADN (arbre phylogénétique) (j'en ai déjà parlé ici).



Bien entendu, un tel arbre ne reflète que le traitement par la presse, pas les opinions des personnes concernées, mais il me semble qu'il n'est pas totalement irréaliste quand on pense qu'il est obtenu avec une intelligence totalement artificielle (je ne parle ni de la mienne ni de celle des journalistes !).

Qu'en pensez-vous ?


PS


Et si vous préférez un arbre qui a les pieds (pardon la racine) sur terre, on peut aussi le dessiner comme ça.

Pour en savoir plus


La méthode de classification que j'utilise est la méthode UPGMA (Unweighted Pair Group Method with Arithmetic Mean) : Sneath, P.H.A. & Sokal, R.R. (1973), Numerical Taxonomy. W.H. Freeman and Company, San Francisco, 1973 [pp 230-234].

Pour la génération graphique, j'ai utilisé ici l'excellent logiciel SplitsTree : Huson, D..H. & Bryant, D. (2006), Application of Phylogenetic Networks in Evolutionary Studies, Mol. Biol. Evol., 23(2):254-267.

Libellés :


19 Commentaires:

Anonymous GM a écrit...

Quelques remarques :

- Contrairement à ce que l'on entend ici et là, Royal et Sarkozy semblent très éloignés ;)

- La position de MAM tout près de Sarkozy est étonnante (politiquement parlant, en couverture médiatique c'est certainement plus justifié). Je l'aurais plus mise plus bas sur la branche (entre Chirac et Villepin)

- Il semble que malgré son gauchissement, Fabius soit resté très soc dem dans le fond (entre Jospin et DSK...)

22 novembre, 2006 16:58  
Blogger Jean Véronis a écrit...

GM> On a l'impression que Royal et Sarkozy forment un couple (j'allais dire un duo), mais en fait les papiers où ils sont cités ensemble sont bien moins nombreux que ceux où ils sont cités avec leur camp. Chirac et Villepin ont une "vie" médiatique autonome par rapport à Sarkozy (économie, etc.), tandis que MAM n'est pratiquement citée que dans le contexte de l'élection, et par rapport à sa rivalité avec Sarkozy. Quant à Fabius, il est rarement cité avec la gauche "anti-libérale". Enfin, à nouveau, l'arbre ne reflète pas ses opinions, mais les voisins que lui donnent les journalistes...

22 novembre, 2006 17:23  
Anonymous Dolgo a écrit...

Si on superpose l'arbre de l'évolution humaine à celui-ci, on obtient des résultats très intéressants. Dommage que Sarko soit sapiens sapiens. Les australopithèques socialistes ont tort d'avoir choisi l'est du rift.

22 novembre, 2006 17:25  
Blogger all a écrit...

Très intéressant ! Flanby, un impasse de l'évolution...

22 novembre, 2006 18:10  
Anonymous Matthieu a écrit...

super rendu.
Comment se fait le choix de la localisation 2d des points ?
peux t'on en savoir plus sur l'aspect technique (algorithme) de génération du graphique ?
merci !

22 novembre, 2006 18:29  
Anonymous Dominique a écrit...

Une place originale est occupée par Chevènement-Taubira : les deux ne participent pas à la nébuleuse pour le candidat anti-libéral et ils sont plus proches de Hollande de ce fait car celui-ci a fait renoncer la candidate du PRG et voudrait que le candidat républicain se désiste lui aussi en faveur du PS. Il est donc normal qu'ils soient sur la branche socialiste, mais un peu à part et plus près de l'embranchement du non et des Verts. Toutefois, cela pose des questions au sujet de Hollande : que son nom soit plutôt autonome du fait de sa situation de chef de parti, je veux bien, mais il est quand même un peu loin de Ségolène.

22 novembre, 2006 19:08  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Dominique> Oui, Chevènement et Taubira sont un peu des OVNI pour les journalistes... Pour Hollande, c'est intéressant de voir que finalement, ils évitent de trop en parler en même temps que Royal. Pudeur? Auto-limitation? D'un autre côté, c'est vrai qu'il était un peu dans sa position de "gardien du temple", extérieur au débat...

22 novembre, 2006 19:22  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Matthieu> Dur de répondre en deux mots... Il faudrait que je prenne le temps d'écrire quelque chose de détaillé. Mais il y a une intro

22 novembre, 2006 20:30  
Anonymous Matt a écrit...

Ok merci Jean, j'ai regardé, mais si tu peux écrire un article à ce sujet ça serait très intéressant :-)

23 novembre, 2006 09:35  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Je mets ça dans la pile ! En fait, ça serait bien utile pour mes étudiants aussi...

En attendant j'ai mis quelques refs dans le PS (je veux dire Post Scriptum, bien sûr ;-)

23 novembre, 2006 09:38  
Anonymous steph a écrit...

mode humour on
le plus improbable est que votre algorithme ait pu placer Ségolène Royal sur l'arbre... pas si facile de placer l'élément neutre...
mode humour off

Je n'arrive pas à piger que Bayrou puisse se retrouver sur la même branche que celle de la droite ?!?

23 novembre, 2006 09:41  
Blogger Jean Véronis a écrit...

On aurait pu la placer sur un petit nuage, tellement elle nage dans le bonheur ;-)

Quant à Bayrou, les journalistes le citent plus souvent en conjonction avec Chirac, Sarko et Le Pen (dans ce cas comme rejetant le Système) qu'avec la gauche. Peut-être que les journalistes n'ont pas encore intégré la nouvelle donne, ou alors Bayrou n'est-il pas assez clair ?

23 novembre, 2006 09:51  
Anonymous RichardB a écrit...

Merci ! Depuis le temps que je cherchais ce fameux "arbre qui cache la forêt" !
;-)

24 novembre, 2006 10:58  
Anonymous dilettante a écrit...

Jean Véronis a écrit :
Pour en savoir plus
- La méthode de classification que j'utilise est la méthode UPGMA
- Pour la génération graphique, j'ai utilisé ici l'excellent logiciel SplitsTree

La méthode UPGMA donne un dendrogramme (un arbre enraciné avec une distance de la racine à toutes les feuilles identiques) : c'est une méthode de classification hiérarchique ascendante sur une ultra-métrique (dans ce cas le lien moyen)

La méthode Splits Tree est basée sur la construction de split (partitions particulières d'ensemble), voir par exemple le mémoire de Philippe Gambette

C'était juste une petite précision ...
Amicalement Jean, Bernard Bellon

25 novembre, 2006 15:07  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Bernard> Salut Bernard, merci de ton mot ! Le "SplitsTree" dont je parle n'est pas une méthode, mais un logiciel qui permet de tracer toutes sortes de représentations arborées et réticulées (voir lien).

Il s'agit de trouver une distance arborée qui approche au mieux une mesure de dissimilarité donnée (basée ici sur les coocurrences au sein d'un article). Cf. Barthemely et Luong (1991).

25 novembre, 2006 17:07  
Anonymous dilettante a écrit...

Oui Jean, je n'avais comme souvenir que la méthode publiée en 1988 qui donnait son nom à la première version du logiciel SplitsTree.
Le logiciel en version 4 présente effectivement diverses méthodes classiques de phylogénie utilisées par les biologistes moléculaires. Pourquoi s'appelle-t-il encore SplitsTrees ?

Bernard

25 novembre, 2006 23:28  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Bernard> Bah, le poids de l'histoire, sans doute. En tous cas le logiciel est superbement fait, et simple à utiliser.

26 novembre, 2006 08:01  
Anonymous dialogismos a écrit...

Super travail! Il y aurait tellement à faire en analysant les programmes, les déclarations, les interventions à l'assemblée et en associant à l'arbre lui-même:
- un suivi à travers le temps (ce qui permettrait de voir comment évoluent les politiques et leur communication)
- une indication de l'intensité de la communication publique autour d'un politique (qui pourrait aussi tenir compte du temps) par exemple en ayant une épaisseur de branche supérieure pour les politiques les plus couverts

Je pense que ce serai un excellent outil pour créer un FactCheck français (www.factcheck.org). Or, aux US FactCheck est tenu par l'univertisité de Pennsylvanie (je crois) et comme vous êtes universitaire, peut-être pourriez-vous lancer une initiative de ce type avec un ou plusieurs observatoires de la vie politique comme le CEVIPOF... Cet outil a un très sérieux potentiel et en tous cas une belle utilité pour autant qu'on veille à ce qu'il soit bien alimenté... sinon c'est l'effet GIGO (garbage in - garbage out).

28 novembre, 2006 14:48  
Blogger Nicobola a écrit...

Haha! Très interessant! Mais l'arbre n'est pas enraciné :( On ne peut donc pas le lire en terme de relations de parentés... En tout cas la phylogénie gagnerait à être plus souvent utilisée ^^ Après moi je suis loin de m'y connaitre en politique, je ne pourrais ni commenter, ni interpréter et encore moins proposer un groupe externe >_< Mais ça doit très interessant à faire. Reste à repositionner des caractères sur l'arbre!

19 décembre, 2010 16:38  

Enregistrer un commentaire