Jean Véronis
Aix-en-Provence
(France)


Se connecter à moi sur LinkedIn Me suivre sur Twitter Facebook RSS

lundi, septembre 18, 2006

Presse 2007: Bayrou écrasé par la presse?

Ne coupez pas Arrêt sur image! (article et pétition)


L’accrochage entre François Bayrou et Claire Chazal au JT de TF1 début septembre a fait grand bruit dans le landerneau politico-mediatique. Le remontage de bretelles en règle que Bayrou a subi de la part de MM. Le Lay et Mougeotte également. L’excellente émission « Arrêt sur images » revenait sur les faits hier, et donnait la parole à François Bayrou (voir l’émission ainsi que le texte d’accompagnement; voir également l'interview chez John Paul Lepers).




La thèse de Bayrou est (entre autres) que les médias traditionnels favorisent le bipartisme, en s’intéressant de façon déséquilibrée à l’UMP et au PS, et en écrasant en quelque sorte les petites formations comme l’UDF, ce qui évidemment, constitue un handicap dans la course à la présidentielle.

Je me suis posé la question de ce qu’il en était dans la presse quotidienne, du moins dans les quatre grands quotidiens que je suis régulièrement dans Presse 2007.

Les chiffres depuis le 31 juillet sont les suivants, en nombre d’articles mentionnant les « prétendants » à l’Elysée en fonction de leur appartenance :

FormationArticles
UMP740
PS481
UDF75


On voit que l’UMP domine de très loin les autres partis. Mais les candidats potentiels (Sarkozy, Villepin, Chirac, Alliot-Marie) sont aussi membres de l’exécutif : il est donc logique que leur nom apparaisse plus fréquemment. Il y a en gros un rapport de 1 à 10 entre l’UDF et l’UMP et de 1 à 6 entre l’UDF et le PS.

L’UDF est à peu près au niveau de citation du PC, de l’extrême-gauche trotskyste (LO + LCR), du FN, des Verts et de José Bové, qui arrive, étonnamment, à se placer en tête des « petites » formations, UDF comprise.

FormationArticles
Bové77
LCR+LO75
PC71
FN64
Verts50


Ce traitement est-il équitable, ou injuste ? Faut-il que le traitement par les médias reflète les scores obtenus à la dernière présidentielle ? Qu’il reflète les sondages ? Faut-il au contraire que les médias s’astreignent à une sorte d’ « affirmative action » donnant la chance aux « petites » formations ? Y a-t-il une autre règle de proportion magique qu’il conviendrait de suivre ? Je me contente de donner des chiffres pour éclairer le débat, mais je doute qu’il y ait des réponses simples !

Libellés :


14 Commentaires:

Anonymous Anonyme a écrit...

Les médias peuvent l'amplifier, mais le phénomène est plutôt lié au système de vote employé, qui est très peu démocratique (comparé à la méthode de Condorcet, par exemple).
http://en.wikipedia.org/wiki/Duverger's_law

18 septembre, 2006 12:57  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Oui, c'est aussi ce que disait Bayrou, me semble-t-il.

18 septembre, 2006 13:04  
Anonymous Anonyme a écrit...

On ne saura jamais ce que Bayrou voulait dire à propos d'internet. Générique oblige, la fin est coupée au montage. Or, auparavant, on pouvait voire la version non montée d'arrêt sur image sur le site internet de l'émission. France 5 a décidé de supprimer cette garantie de transparance indispensables à une émission de critique des médias. Il y a une pétition en ligne pour réclammer le retour de la version non montée.
http://petitionasi.free.fr/

18 septembre, 2006 16:01  
Anonymous stéphane a écrit...

cela me rappelle le même débat lors du vote pour la constitution. Acrimed avait publié un billet là-dessus.

http://www.acrimed.org/article1980.html

18 septembre, 2006 16:57  
Anonymous Anonyme a écrit...

Le manque de pluralité de la presse, concentrée dans un petit nombre de mains, n'est peut-être pas absent du débat.
http://www.vox-populi.net/article.php3?id_article=317

18 septembre, 2006 17:18  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Anonymous> On ne saura jamais ce que Bayrou voulait dire à propos d'internet -- ça finira peut-être par fuiter, mais en tous cas, il est certain que les choses bougent en sa faveur. Il y a un bruissement certain sur les blogs.

Voir par exemple: Yahoo, LMC.

18 septembre, 2006 21:50  
Anonymous Airyn a écrit...

A ce propos, je conseille la lecture de "l'Almanach critique des médias" de Olivier Cyran et Mehdi Ba. C'est désopilant et terriblement incisif. Je ne connaissais pas du tout cet univers "contre-médiatique" auparavant, et je suis ravi de voir qu'il existe des observateurs avertis...

19 septembre, 2006 13:35  
Anonymous Eric a écrit...

En fait, il semblerait que les partis d'extrême gauche sont bien représentés dans les médias. Leurs idées se font entendre, plus que dans n'importe quelle démocratie.
Exception française, encore une fois!

19 septembre, 2006 21:50  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Oui, si on les regroupe (avec Bové) ils arrivet en 3e position, bien devant Bayrou!

19 septembre, 2006 21:54  
Anonymous Sabin a écrit...

Il faut dire aussi que Bayrou est beaucoup moins "vendeur" que Sarkozy, comme ils l'ont dit dans cet Arrêt sur Images.

Après, est-ce vraiment l'intérêt des media d'avoir un duo rival pour la présidentielle, entre Sarkozy et Royal ? C'est la thèse défendue dans chaque Marianne (un magazine intéressant) chaque semaine, par exemple... Mais j'ai tendance à trouver que c'est un raisonnement curieux... Pour faire une comparaison peu flatteuse, moi je trouverais beaucoup plus trépidant la course à la présidentielle s'il y avait plusieurs chevaux capables de gagner la course, et pas seulement deux... Vous imaginez le PMU avec seulement deux chevaux sur la ligne de départ ?

Mais Marianne a aussi un bon point, que les media ont un traitement qualitativement différent aussi.
Analysant la couverture presse début septembre si j'ai bonne mémoire, ils observaient que les longs discours où Bayrou et Royal exposaient des vrais et détaillés programmes étaient complètement NON couverts, ignorés par les media. Mais en même temps, les media s'appesantissaient sur les commentaires acerbes des rivaux socialistes et sur le cambriolage du domicile de la dame... passant à l'as les réelles propositions politiques faites peu après, et supprimant Bayrou du paysage...

Je sais que c'est facile de dire que les journaux nationaux deviennent un peu trop de la presse people, c'est si facile que c'est faux, mais c'est dommage, M. Veronis, que vos outils ne puissent pas mesurer la qualité en plus de la quantité, je pense que ce serait très intéressant !

20 septembre, 2006 12:54  
Blogger neuromancien a écrit...

Il est évident que tous les candidats ne bénéficient pas des mêmes soutiens.
Pour ma part, j'ai décidé suite à la décision de Loic Lemeur d'en faire autant et en podcast :
http://neuromancien.blogspot.com/2006/09/je-vais-voter-grosquick.html#links
Je donne quelques précisions sur ce candidat qui n'est pas pris en compte encore sur vos instruments de mesure. Je pense qu'il mérite sa place au moins dans les improbables :
http://neuromancien.blogspot.com/2006/09/lquipe-de-grosquick.html#links

21 septembre, 2006 18:36  
Anonymous ebag a écrit...

Eric,

Pas d'accord avec vous pour concernant les "partis d'extrême gauche" et le fait que " Leurs idées se font entendre"

Le fait que leurs leaders soient cités dans la presse nationale ne signifie à mon sens rien quand à la place qui est faite à leurs idées et positions.

Pour ce que je peux en juger il s'agit surtout de tenir la chronique de la course à l'investiture, on est loin des tribunes politiques.

22 septembre, 2006 12:25  
Anonymous Anonyme a écrit...

Le 2000ème pétitionnaire a permit à Shneidermann de réagire à l'antenne et de s'expliquer un peu.
Du coup, Laurent Souloumiac, le DG de France Télévisions Interactive, nous gratifie d'une réponse, mais pas sur le forum, ne prenons pas ce genre de risques.
http://www.france5.fr/asi/H00002/1/137857.cfm

Apparement, il ne comprend pas grand chose à internet. Pour lui, la diffusion sur internet, ça doit être "harmonisé" avec la télévision, comprenez "la même chose, mais avec une moins belle image".
A propos d'harmonisation, l'alignement de la difusion d'arrêt sr image avec les autres diffusion internet a aussi consisté à passer en logiciel propriétaire, illisible par les utilisateurs de mac. Bravo. On continue, n'hésitez pas à relayer la pétition. Merci
http://petitionasi.free.fr/

10 octobre, 2006 10:34  
Anonymous Anonyme a écrit...

L'angle d'attaque de Bayrou est le bon, sa cible la plus précise est la presse qui manipule l'opinion des spectateurs, une fois que cette tour de controle sera déréglée, il sera plus facile a Bayrou de se faire entendre

03 décembre, 2006 20:35  

Enregistrer un commentaire