Jean Véronis
Aix-en-Provence
(France)


Se connecter à moi sur LinkedIn Me suivre sur Twitter Facebook RSS

lundi, mars 06, 2006

Blogs: 4 millions de skyblogs

Le cap de 4 millions de skyblogs a été dépassé:


Cela ne veut pas dire qu'il y ait quatre millions de skyblogs réellement actifs, car il semblerait qu'une tendance chez les ados soit d'ouvrir de nouveaux blogs et de laisser plus ou moins tomber les anciens, mais c'est quand même impressionnant (voir aussi dossier dans Netizen no 2).

Qui a dit que les jeunes ne lisaient plus et n'écrivaient plus? -- Non, ce n'est pas tout dans le style "kikoo lol mdr". Il y a de très belles choses: des poésies, des créations graphiques, des textes tendres, des coups de gueule; du mal-être, du bien-être... Il faut aller voir (parfois on se sent un peu géné: c'est souvent très intime, et on a un peu l'impression d'entrer dans la chambre d'un ado sans vraiment y avoir été invité...).

Du point de vue des technologies, il y a un petit défi. Indexer Skyblog. Pour l'instant, le moteur est encore jeune, mais les débuts sont très prometteurs : tapez "crakant" et vous trouverez "craquant", etc. (essayez le formulaire en ligne). C'est une société française, Antidot, qui assure la recherche et le développement. Comme quoi, en France on n'a pas de Google, mais on a des idées!

Libellés :


30 Commentaires:

Anonymous Dominique a écrit...

Beaucoup de Skyblogs ont été effacés même s'ils continuent à être enregistrés par les moteurs de recherche, j'en ai des exemples autour de moi (des élèves homos qui avaient fait leur coming-out, d'autres qui s'affichaient en train de boire de l'alcool, un qui militait pour la dépénalisation des drogues). La capacité d'hébergement est aussi très vite atteinte par la multitude de photographies, de gifs animés et de dessins en BitMap mis en ligne. J'ai rarement vu un Skyblog ayant plus de trois mois de publication ; certains sont même seulement ouverts sans aucun billet ou avec des billets qui couvrent une journée. Il est aussi très rare que l'auteur d'un Skyblog annonce l'arrêt du blogue ou bien mette une adresse de renvoi au nouveau blogue (juste un seul exemple sur les quelque 250 que j'ai parcouru en prenant les Skyblogs de ma ville). C'est un peu comme la mue du serpent : ils recommencent à neuf avec un nouveau pseudo, une nouvelle adresse qu'ils communiquent seulement à certaines personnes et en prenant sans doute soin d'exclure d'autres personnes. Phénomène classique de l'adolescence. Plus étonnant, c'est l'existence de Skyblogs de la part de jeunes adultes, c'est très marginal mais si on tombe alors dans un mode d'écriture plus traditionnel (plus les fautes d'orthographe), on a la même saturation d'images. En fait, cela fonctionne comme les albums que se confectionnent les adolescentes et qu'elles se passent en cachette : photos d'amis, listes préfabriquées de questions, poèmes qui circulent en chaîne, et en fait très peu de choses personnelles, d'écriture authentique, de confidences. Ce n'est pas vraiment du privé, de l'intime ou du public, de la tentative de s'exprimer en son nom propre, mais une sorte d'interface provisoire avec les autres.

06 mars, 2006 11:27  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Dominique> Normalement, les Skyblogs ne devraient désormais plus être en cache dans les moteurs (bien que, bien sûr, l'URL et le résumé puissent y subsister un certain temps après effacement du blog lui-même). C'est le résultat du "méta-tag":

<meta name="robots" contents="noarchive">

qui a été ajouté aux skyblogs il y a quelques mois.

06 mars, 2006 11:46  
Anonymous MBt a écrit...

P'tit problème technique, le lien permanent communiqué dans le flux RSS est erroné, il manque le 's' à 'skyblogs'.
Comme quoi 4 millions c'est peu... ;o)

06 mars, 2006 13:26  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Mbt> Ca devrait être un problème temporaire: c'est parce que j'ai ajouté le "s" après coup (et enlevé la majuscule) -- il me semble raisonnable de faire de "skyblogs" un nom commun. Malheureusement, Blogger a un système de gestion des URL vraiment rustique... Mille excuses. ca devrait rentrer dans l'ordre dès que votre aggrégateur (bloglines, Netvibes ou autres) a relu le fil.

06 mars, 2006 13:30  
Blogger MaoTseTongue Blog a écrit...

Je croyais que Skyrock avait perdu un procès et que le nom Skyblogs ne devait plus être utilisé.

Il serait intéressant de connaître le nombre exact de skyblogs véritablement actifs.

06 mars, 2006 14:38  
Anonymous JM Salaun a écrit...

Je me demande si le phénomène ne peut pas aussi être comparé à la cour de récré ou au bistrot où des groupes se font et se défont au gré des affinités et des conversations, à la vue de tous, et souvent à l'ouïe de beaucoup.
Si c'est le cas, il ne faudrait pas trop affiner les outils de recherche documentaire. Nous ne sommes pas ici dans la publication, mais dans la conversation dans un lieu public. Il est bien qu'il y ait de la porosité entre les groupes qui discutent, cela favorise la sociabilité et l'innovation, ici sur une échelle et une géographie inédites. Mais l'objectif n'est pas de faire valoir une parole publique, la transparence totale, et son corollaire le contrôle, est alors à proscrire.
Le problème est aussi juridique. Personne ne viendra chercher vraiment noise à un ado qui critique son prof dans la cour de récré, même s'il parle un peu fort, nous sommes dans une sphère privée immergée dans un lieu public. Mais s'il fait la même chose sur son blog, il peut être poursuivi pour injures publiques, alors qu'il pense être dans une situation comparable.
Ainsi, le terme de blogosphère recouvre des réalités bien différentes. Ce blogue ci se rapproche d'une publication interactive, les skyblogs relèvent sans doute d'autres pratiques. La question est de savoir jusqu'à quel point les outils, y compris linguistiques, peuvent être les mêmes pour les supporter.

06 mars, 2006 14:41  
Blogger Vicnent 31415 a écrit...

Désolé, mais j'adhère pas.
Il y a trop de bons blogs ailleurs pour avoir envie de passer du temps chez les Skyblogs et, peut être, avoir la chance de tomber sur un des hyperpouillème (c) de bons blogs... Par contre, quand je vois ce que sont vraiment l'immense ajorité des skyblogs, soit j'ai oublié que je fus jeune, un jour, soit j'ai vraiement raison d'avoir peur de ce que sera la société de demain...

06 mars, 2006 15:15  
Anonymous Anonyme a écrit...

Je pense qu'il est important, en tant que linguiste de ne pas avoir de préjugés sur une forme de communication particulière... Certes, il est aisé en parcourant divers skyblogs de rentrer dans le cliché du "parler jeune", et de ne pas aller au-delà... Si encore ces cas étaient marginaux! Mais 4 millions (même si certains ne sont plus actifs), ça mérite qu'on s'y intéresse et qu'on ne s'arrête pas sur des idées reçues. Et ce serait encore plus aisé de créer le profil moyen du blogger sur skyblog, en pensant que ceux qui s'en éloignent (âge, situation sociale, thème abordé, et surtout caractéristiques linguistiques, etc.) sont une minorité. Je pense que la réalité est bien plus complexe que cela et que les réflexions linguistiques qui en découlent sont d'un grand intérêt allant au-delà d'un unique type de parler qui serait le "parler skyblog"...

06 mars, 2006 15:55  
Anonymous Dominique a écrit...

@ jm salaun : Personne ne viendra chercher vraiment noise à un ado qui critique son prof dans la cour de récré, même s'il parle un peu fort, nous sommes dans une sphère privée immergée dans un lieu public. Mais s'il fait la même chose sur son blog, il peut être poursuivi pour injures publiques, alors qu'il pense être dans une situation comparable.

Le fait est rarissime et on a grossi quelques cas isolés. Il y a une très bonne raison pour cela : les ados savent que c'est un lieu où ils s'exposent face aux autres et qui peut être dénoncé. S'ils médisent sur un enseignant, ce sera par MSN, face à leur communauté de contacts, ils enverront un fichier-joint aussi par courrier. Et là pas de traces extérieures, pas de risques d'intrusion. La communication est à plusieurs niveaux : SMS-MMS en journée et pour des individus ciblés, MSN ou chats le soir dès la sortie des cours et dans des cercles définis, Skyblog par intermittence et en période de creux mais souvent avec des contacts plus lointains, le Skyblog n'étant pas forcément communiqué à tous les proches. Le Skyblog n'est que la partie visible. Son usage est aussi très différent des blogues plus diaristes, ce n'est pas vraiment la vie au jour le jour même si l'on proclame Ma Life ou La Tite Vie à chaque titre : c'est un peu plus une collection pensée pour l'extérieur et conçue selon des modèles préexistants.

06 mars, 2006 16:26  
Anonymous Anonyme a écrit...

Outre le défi de l'indexation, la question que je me pose est celle de la censure sur Skyblog : de quelle façon est géré le contenu de ces 4 millions de blogs, en sachant que les difficultés linguistiques qui se posent pour l'indexation doivent aussi se poser pour le contrôle des contenus?

06 mars, 2006 19:09  
Blogger TOMHTML a écrit...

la requête [site:skyblog.com] sur google retourne plus de 3 millions de résultats (avec un maximum de 4 130 000 pages indexées sur 64.233.183.104).
On peut en conclure que si Google indexe toutes les pages de tous les skyblogs, un skyblog comporte en moyenne 1 seule page.
Mais 4 millions de pages, c'est déjà pas mal ;-)



Quant au nom $kyblog, visiblement ils abusent de leur "temps de transition" vers un autre nom de domaine...

06 mars, 2006 19:20  
Anonymous Shirley a écrit...

Oui, 4 millions de blogs et pas que des blogs-chambre-a-coucher avec les posters qui sentent la vanille...

La preuve sur http://docteurlifting.skyblog.com avec le Skyblog du Dr. Lifting, une satire sur des vraies stars faussement liftées !

Oui Jean, ca vaut le détour, surtout que les textes sont aussi aiguisés que son scalpel.

Visité 430.000 fois en 15 jours ! Et oui, c'est ca la Skyblogosphére !

06 mars, 2006 21:51  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Shirley> Visité 430.000 fois en 15 jours -- bonsang! je vais passer sous Skyblog, moi! Je me demande bien comment fonctionne le buzz sous Skyblog, d'ailleurs, puisque la plupart des blogs ssemblent centrés sur de toutes petites communautés. Qu'est-ce qui fait que certains skyblogs émergent d'un coup comme ça? Ce serait intéressant à étudier.

06 mars, 2006 22:19  
Blogger Jean Véronis a écrit...

JM Salaun> Très bonne question: est-ce que les outils documentaires classiques sont adaptés aux skyblogs? Pas sûr! je me demande si quelqu'un a la réponse. Ce qui est amusant c'est que personne n'a vu venir les skyblogs (on commence à peine à réaliser l'ampleur du phénomène), pas plus que les SMS, les blogs, Wikipedia... On dirait qu'à chaque fois les innovations prennent les experts par surprise. Qu'est-ce qui va bien pouvoir émerger comme outils sur les skyblogs? Peut-être rien, ou alors quelque chose que personne n'avait prévu...

06 mars, 2006 22:25  
Anonymous Mercure a écrit...

je retrouve ce lien vers un article de janvier 2006 :
http://www.pronetaire.com/2006/01/les_blogs_dado.html
comparons nos impressions.

06 mars, 2006 22:46  
Anonymous gnocchi a écrit...

jean veronis : Qu'est-ce qui fait que certains skyblogs émergent d'un coup comme ça?

Surement un site tres consulté qui diffuse une url ... comme cela s'est passé pour aixtal

petit retour dans le passé ...
pcinpact avait publié :
http://www.pcinpact.com/actu/news/C_nouvo_chez_Paj_Jone_on_parle_la_lang_SMS.htm
suite à quoi aixtal a décollé :
http://aixtal.blogspot.com/2005/02/web-rave-gante-aixtal-en-bloggie.html

06 mars, 2006 23:14  
Anonymous Anonyme a écrit...

Une autre caractéristique est le fait que certains skyblogs sont créés afin de traiter d'un thème d'actualité, avec un élan généreux d'information et de sensibilisation et ne sont hélas pas poursuivis, et absolument pas mis à jour!
Un exemmple : le cas de la grippe aviaire. Faites une recherche sur la grippe aviaire sur skyblog (ça paraît aberrant de faire de telles recherches sur skyblog mais ça existe!), et vous tomberez sur des blogs qui sont consacrés au thème, sauf qu'ils n'ont que un ou deux posts, et qu'ils ne sont absolument pas actalisés! Ils battent peut-être à l'heure actuelle des records de visites alors que certains n'ont rien posté depuis octobre 2005, ce qui diminue largement (voire annule!) leur intérêt. On pourrait me répondre que skyblog n'est pas fait pour cela, et j'en conviens, mais n'empêche que certains créent des blogs dans cette optique mais ne font tout simplement pas aboutir correctement leur projet pour des raisons qui m'échappent!

07 mars, 2006 08:51  
Anonymous Anonyme a écrit...

Skyblog c'est avant tout la preuve que la jeunesse par en vrille...

07 mars, 2006 09:49  
Blogger Cba a écrit...

4 millions de kiffage et de truk kool.

Et auncun Skyblog qui parle du blog technologie du language :)

07 mars, 2006 10:09  
Blogger Jean Véronis a écrit...

CBA> Et si je lançais aixtal.skyblog.com ? Il faudrait que je modifie mon pourrisseur pour générer du kikoo lol... Ca fait un moment que ça me travaille ;-)

07 mars, 2006 11:26  
Anonymous jm salaun a écrit...

@Dominique>
En réalité 2500 blogs sont fermés par mois par Skyrock pour cause de transgression contraire à la loi. C'est à la fois beaucoup en chiffre absolu et peu en relatif (1%)
Voir itw de Pierre Bellanger :
http://www.nanoblog.com/past/2006/03/interview_de_pierre_bellanger.htm

Voilà peut-être une réponse à l'interrogation de Jean sur les outils à construire : le repérage des transgressions.

Concernant ceux-là, je crois qu'il faut faire la différence entre des outils qui relèvent de l'observation, de l'analyse en vue d'éclairer scientifiquement tel ou tel aspect du phénomène et les outils de gestion documentaire, utiles pour les acteurs eux-mêmes. Ma remarque précédente visait à suggérer qu'il y avait peut-être une éthique à avoir pour les premiers.

D'autant que je suis frappé par le nombre de jugements de valeur, positifs et négatifs, dans les commentaires à ce billet. Décidément, nous avons toujours du mal à rester serein vis-à-vis de l'adolescence !

07 mars, 2006 12:27  
Anonymous Fabrice Lacroix a écrit...

Stats pour info
Il y a en effet 4 millions de blogs, avec une moyenne de 50 articles par blogs, soit 10 pages web (car une page regroupe au plus 5 articles).
Cependant l'écart type est très important puisqu'il y a environ 1/3 des blogs qui ont moins de 3 articles et que 10% des blogs ont plus de 100 articles... c'est dire.
Il y a environ 40 millions des pages web et Google n'en indexe en effet que 10% (~4 millions).

07 mars, 2006 13:16  
Anonymous arnet a écrit...

Ton post est indiqué sous tech.memeorandum.com
Bravo ! je crois que c'est le premier article en français que je vois dessus depuis que j'utilise ce service. Je ne sais plus si la rumeur de rachat d'opera par google avait été citée.

07 mars, 2006 22:16  
Blogger VinZ a écrit...

Jean Véronis "Je me demande bien comment fonctionne le buzz sous Skyblog">
Beaucoup grâce aux "skyblog de la semaine" et "skyblogs stars" sur la page d'accueil extrêmement visitée de Skyblog.
C'est sûrement l'équipe de Skyblog qui choisit les skyblogs à mettre en lumière.

Sans transition, certains politiques ont leur Skyblogs. Julien Dray, toujours à vouloir se mettre les jeunes dans la poche. Et, c'est plus surprenant, Jean Glavany...

08 mars, 2006 12:18  
Anonymous andbeyond a écrit...

> Oui, 4 millions de blogs et pas que des blogs-chambre-a-coucher avec les posters qui sentent la vanille...
> La preuve sur http://docteurlifting.skyblog.com avec le Skyblog du Dr. Lifting, une satire sur des vraies stars faussement liftées !
> Oui Jean, ca vaut le détour, surtout que les textes sont aussi aiguisés que son scalpel.

Il faudrait tout de même comparer le nombre de Skyblogs "intéressants" avec le nombre de fermetures par mois pour contenus illégaux cité par jm salaun.

08 mars, 2006 20:55  
Anonymous Mercure a écrit...

voir aussi le long article publié dans Netizen n°2 sur les blogs d'ados ... et les autres

08 mars, 2006 22:18  
Anonymous Anonyme a écrit...

C'est grace à une mise en avant en blog de la semaine qu'il est possible d'atteindre 200.000 visites en 7 jours...
Le Dr. Lifting en a beneficié à raison de 30.000/jour
(Après coup, cela retombe entre 4 et 8000 /jour).

Au niveau des commentaires reçus, 95% sont tapés en SMS style.

Ce qui marche le mieux c'est le roman-photo virtuel, façon Sims, avec captures d'ecrans journalière et récit accolé.

09 mars, 2006 09:42  
Blogger Clic a écrit...

J'arrive 10 jours après le billet, et je soupçonne qu'on soit passé à un autre sujet que ces 4 millions de Skyblogs.. pourtant, j'ai plein de choses à dire, plein de réactions... Trop tard. Trop tard ?

Simplement, à propos du "phénomène" blogs & adolescents, je suis déçue de voir qu’ici comme ailleurs, l’intérêt des adultes pour les pratiques Internet des jeunes reste superficiel, accroché aux faits divers, aux échos médiatiques. Oui, les jeunes ont des Skyblogs. Mais pas seulement. Allons au-delà des premières apparences, des Skyblogs Stars rarement bons, et intéressons-nous plus loin.
Il y de la créativité, de l’imagination, de l’expression, de l’artistique, des idées,… Sans considérer que tout va bien, nous ne pouvons pas non plus renier le potentiel communicatif et social des blogs ainsi que des autres pratiques virtuelles qui leur sont liés (chat, forums, msn, etc.).

Cela fait plus d’un an que Skyblog se fait connaître, depuis les sursauts médiatiques des tristes faits divers de suicide et des exclusions d’élèves blogueurs injurieux, cela fait donc plus d’un an que je me penche sur leurs pratiques avec l’envie de savoir… D’abord s’intéresser avant de juger. Non, je ne suis pas étudiante, ni chercheuse. Je suis dans une organisation jeunesse d’éducation aux médias. Et je mets en place un projet blogs & jeunes, un magazine de blogging réalisé par les jeunes et pour les jeunes. Je vais dans les écoles, maisons de jeunes et autres groupes en extrascolaire pour sensibiliser nos citoyens de demain à une pratique critique et responsable de l’Internet en général, et des blogs en particulier.

D’accord, je n’ai pas rencontré tous les jeunes auteurs des 4 millions de Skyblogs et blogs d’autres plates-formes (qu’on a tendance à oublier). Ce n’est qu’ un petit clic critique pour le jeune internaute … mais un grand pas pour la blogosphère… Je vous invite alors, en tant qu’adultes, d’accompagner les jeunes de votre entourage ou sous votre responsabilité dans leurs pratiques. Intéressons-nous… Ne laissons pas nos jeunes bloguer dans l’ombre. Cette position underground est dangereuse. Et dommage.

14 mars, 2006 12:05  
Anonymous eve a écrit...

Je rajouterai la définition d'Alain Rey, peut-être a-t'elle été déjà ajoutée.Car beaucoup ont donné quelques explications.

"Le blog évidemment c’est un mot qui vient des Etats-Unis comme presque tous les mots d’informatique et c’est un mot composé d’une manière un peu bizarre qui est celle de l’anglo-américain puisque le "b" est là pour la fin de "web" et le reste, c’est "log" et "log" c’est un mot anglais très ancien qui au départ veut dire "bûche de bois" sur lequel on faisait des traces, des incisions pour marquer des dates pour se souvenir de quelque chose, c’est une sorte de mouchoir en bois qu’on ne se mettait pas dans la poche mais qu’on gardait. [...]"

09 avril, 2006 18:12  
Anonymous odwl a écrit...

Je viens de tomber sur une amelioration des nuages susceptible de vous interesser: http://fserb.com.br/newscloud/

10 mai, 2006 13:46  

Enregistrer un commentaire