Jean Véronis
Aix-en-Provence
(France)


Se connecter à moi sur LinkedIn Me suivre sur Twitter Facebook RSS

samedi, janvier 21, 2006

Lexique: Fenêtre intruse

Le Ministère de la Langue s'est encore fendu d'une création terminologique comme je les affectionne sur ce bloc: un joli cadeau de Noël, puisqu'il est paru au Bloc Officiel de la République Française le 18 décembre dernier. Nous apprenons enfin qu'il ne faut plus dire fenêtre pop-up, horrible emprunt aux mangeurs de pop corn, mais qu'il convient d'utiliser le terme désormais officiel de fenêtre intruse. Joli, non? Je trouve ça très poétique.



Nos lexicographes d'état sont décidément archi-créatifs! Une petite recherche sur le dieu Godgle (qui normalement connaît le Verbe, et même les noms et les adjectifs) me donne 10 résultats (27 avec les doublons). Évidemment, le dieu du crawl a été plus rapide que l'éclair de son compère Zeus, et la plupart des documents sont des mentions de cette nouvelle création étatico-lexicale. Restent deux mentions authentiques de "fenêtre intruse", antérieures au 18 décembre. L'une d'elles n'est pas utilisée dans le sens concerné. Reste celle-ci. Bravo à notre heureux gagnant, le blogueur JoeyCloud, qui a deviné avant tout le monde comment il allait falloir dire (ça ne peut être qu'un gars bien avec un nom pareil!). Mais au fait, nos fonctionnaires ne sont tout de même pas allés copier sur un blog bloc belge???

Mis à part le fait que la langue ne se décrète pas (et c'est heureux), c'est un très bon exemple de mauvaise lexicographie. "Pop up" est une belle expression quasi onamatopéique (on entend le bruit du maïs qui saute en l'air -- ou du bouchon de champagne qui jaillit de la bouteille, si vous préférez faire dans le franchouillard), mais rien dans cette expression n'a de connotation négative. De fait, les petites fenêtres qui jaillissent sur l'écran ne sont que des fenêtres automatiques (ce qui aurait été une traduction plus adéquate, bien que mortellement terne). Elles ne sont pas nécessairement intruses: au départ elles ne l'étaient d'ailleurs pas; ce sont le spam, la pub, le cyberlucre qui en ont fait le plus souvent des nuisances... Pourquoi pas fenêtres agaçantes, tant qu'on y est?

Heureusement que personne ne les suit, ces recommandations farfelues. Sauf que nous les payons. Si on me demandait de choisir à quoi servent mes impôts, je dirais qu'il y a mieux à faire pour défendre notre douce langue, par exemple envoyer nos lexicographes d'état officier dans le 93 (ou le 13), où il y aurait drôlement besoin d'aider des classes presque entières à maîtriser les rudiments d'une langue qui leur permettra peut-être de mieux survivre dans la société où nous les avons tant bien que mal (et même plutôt mal) accueillis...

Je devrais faire attention à ce que je dis. C'est vite fait de se faire révoquer par les temps qui courent! Mais il ne faut pas trop se plaindre, il fut des temps plus lointains où quand des langues dérangeaient, on faisait carrément sauter les têtes qui allaient avec... Le couperet tombait aussi très vite.


Post-scriptum


J'allais oublier:



42 Commentaires:

Anonymous Giorgio a écrit...

La traduction recommandée par Microsoft pour "pop-up window" était "fenêtre autonome" (Référence: The Windows Interface Guidelines for Software Design", Microsoft Press, 1995). Le site Druide Informatique propose plusieurs équivalents: (fenêtre en) incrustation, fenêtre contextuelle, fenêtre surgissante, fenêtre jaillissante, fenêtre éclair, fenêtre flash, fenêtre furtive... (http://www.druide.com/points_de_langue_23.html). Personnellement, j'ai toujours utilisé "fenêtre jaillissante" dans les documentations que j'ai rédigées.

21 janvier, 2006 16:49  
Anonymous yann a écrit...

Il y a quelques mois, Apple avait trouvé comme traduction fenêtres surgissantes. C'est pas non plus!

21 janvier, 2006 17:26  
Anonymous Neville a écrit...

A propos de votre allusion finale aux ennuis de votre collègue objet d'une révocation apparemment en voie de retrait : de ce que j'ai appris de l'affaire, c'est l'énonciation des requêtes "curieuses" qui avait conduit à son site qui ont été reprochées à ce proviseur. Au moins comme prétexte.

J'espère que vous n'avez pas subi de semblables désagréments, par exemple après avoir mêlé le 11 novembre dernier les anciens combattants à des requêtes pornographiques ( à propos de la propension pour Google de confondre poilus et poilus) ;-)


Neville

21 janvier, 2006 18:36  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Neville> Effectivement! j'ai mis quelques liens sur cette affaire lamentable ici...

21 janvier, 2006 18:38  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Giorgio, Yann> Merci pour ces traductions (que je ne connaissais pas) et les liens!

21 janvier, 2006 18:39  
Anonymous Anonyme a écrit...

Juste une question pourquoi bloc et pas blog dans le texte???
Les lexicographes ne traduisent quand même pas blog par bloc????
(quoique ça ne m'étonnerait pas trop ;)

21 janvier, 2006 19:40  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Anonymous> Cliquez sur le lien de mon premier "bloc" (ou ici). Ils débloquent, hein?

21 janvier, 2006 19:42  
Blogger Eric Baillargeon a écrit...

Fenêtre éclair est tout de même plus populaire ! L'origine serait d'une connaissance d'ici !

21 janvier, 2006 21:02  
Anonymous Anonyme a écrit...

Le plus reste quand on va sur cette page :http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/index.jsp

21 janvier, 2006 21:22  
Anonymous Anonyme a écrit...

Oki merci pour le lien sur les "blocs", je n'avais pas vu le billet à ce propos(il faut dire qu'il y a tant d'excellents sujets à lire qu'à force on en loupe de temps en temps arf )

21 janvier, 2006 21:27  
Blogger Sophie a écrit...

Bonjour,

Je ne sais pas ce qui se passe chez vous, mais chez moi, avec un navigateur récent et respectueux des standards, la page de la Délégation Générale à la Langue Française est une page blanche d'une sobriété totale. Vide.

Étant 'du métier', je suis allée voir ce qu'il y a sous le capot, et je peux vous dire que si nos Lexicographes d'État sont chatouilleux de l'anglicisme, ils n'éprouvent pas la moindre démangeaison à produire ou faire produire du code html en décomposition.

Sur 40 lignes de code, 16 sont utilisées pour glorifier l'auteur et s'assurer d'un copyright sur le contenu.
Le contenu lui-même, qui tient en 10 lignes, est construit de manière tellement désordonnée que tout navigateur 'normal' y perdrait son latin et surtout ses pixels.

21 janvier, 2006 21:53  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Eric> Fenêtre éclair: j'adore. C'est mon préféré. Ou même fenêtre à ouverture éclair ;-)

21 janvier, 2006 22:13  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Sophie> Oui, effectivement, ça craint! Mais ce qui est bizarre, c'est que ça marchait il y a quelques heures au moment où j'ai mis le lien... Trop d'accès ont peut-être tué le serveur ;-)

21 janvier, 2006 22:14  
Anonymous Guillermito a écrit...

C'est une nouvelle démonstration de la terrible efficacité de l'anglais quand il s'agit de technique brute. Non seulement le mot "pop-up" sonne très bien, il est très court, mais en plus il est techniquement précis, puisque le "pop-up" surgit par-dessus la fenêtre principale, alors que le "pop-under" se glisse au-dessous. Par contre, la traduction officielle française se plante, puisqu'elle oublie la technique et la simple description, et ajoute une intentionalité négative de la part du programmeur ("intruse"), alors qu'un pop-up peut être complètement voulu, positif, voire même nécessaire (par exemple dans les articles de la BBC, les images peuvent être agrandies par un pop-up quand on clique dessus). Bref, on supprime la description technique qui est exacte, et on ajoute un sens qui est faux. Très forte cette commission de terminologie. Ils devraient y inviter des informaticiens :)

21 janvier, 2006 22:28  
Anonymous Cykomyko a écrit...

Au sujet des "blocs", on oublie un peu vite le terme "joueb" qui eut son heure de gloire au début de la popularisation de ce type de publication.

22 janvier, 2006 15:51  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Guillermito> Oui, la brièveté incisive de l'anglais m'étape toujours! Et on est bien d'accord: la traduction proposée est simplemetn fausse (sans parler de l'abréviation proposée: "intruse" comme nom féminin). Cliquez sur la croix pour fermer l'intruse!

22 janvier, 2006 20:14  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Cykomyko> Oui, "joueb", c'est vrai! Il me semble un peu en perte de vitesse. Mais c'est ça la beauté du langage: personne ne décide; C'est un processus darwininen...

22 janvier, 2006 20:15  
Blogger Loran Bernardi a écrit...

Bonjour,
quant a Garfiedd il semblerait que les choses s'arrangent.
cf: http://www.education.gouv.fr/actu/element.php?itemID=2006120175

Bonne soiree.

22 janvier, 2006 23:48  
Blogger Pythonner a écrit...

Salut,

l'Office québécois de la langue française propose le mot "blogue" comme équivalent français de "blog".

http://www.olf.gouv.qc.ca/ressources/bibliotheque/dictionnaires/Internet/fiches/8370242.html

un extrait:

"En France, le terme bloc-notes et sa forme abrégée bloc ont été adoptés, le 20 mai 2005, par la Commission générale de terminologie et de néologie comme équivalents français de blog. En raison de leur manque de précision, de leur inaptitude à produire des dérivés adéquats et d'une concurrence inutile avec le terme blogue, déjà utilisé par un grand nombre de francophones, ces deux termes n'ont pas été retenus pour désigner la présente notion. "

23 janvier, 2006 14:02  
Blogger Pythonner a écrit...

Oups, ce commentaire la a déjà été fait. Un équivalent français pour Dupe / Trupe?

23 janvier, 2006 14:09  
Blogger Vicnent 31415 a écrit...

Comment appelle-t-on un pays qui (veut absolument re)prend(re) à son compte, du point de vue de la langue, toute invention venant de l'extérieur ? Tout cela m'attriste... beaucoup... On appelle ça un pays conservateur, non ? ou Regressiste peut être ? Ca en dit long sur la mentalité... Et ça ne me dit rien de bon...
Sniff...

23 janvier, 2006 15:01  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Vicnent> Ou bien: nostalgique? (d'une grandeur passée...)

23 janvier, 2006 18:37  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Pythonner> Superbe cette citation de l'Office québécois! Un grand merci ;-)

23 janvier, 2006 18:52  
Anonymous Florence a écrit...

"Fenêtre intruse", c'est quand même plus joli que la traduction que j'ai vue dans Internet Explorer : "fenêtre publicitaire intempestive". Un peu indigeste, surtout dans la phrase "Etes-vous sûr que vous voulez autoriser les fenêtres publicitaires intempestives pour le site machin.com?"

23 janvier, 2006 20:40  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Florence> Oui! c'est même assez poétique. Mais l'un comme l'autre ("fenêtre intruse" ou "fenêtre publicitaire intempestive") ne sont pas de bonnes traductions de "pop-up windows". une fenêtre pop-up n'est pas nécessairement intruse, intempestive, ou publicitaire. Fenêtre éclair", "flash", "surgissante", "jaillisante" (suggérés plus haut) seraient plus justes...

Mais bon, une fois encore, ça ne se décrète pas... On verra bien ce que l'usage retient (pour l'instant c'est pop-up!).

23 janvier, 2006 20:49  
Anonymous Cykomyko a écrit...

Vicnent, je crois n'avoir pas très bien compris.

Dis-tu que le Québec est conservateur, rétrograde, passéiste ?

Ou est-ce juste pour faire dans la critique française facile ?

Et ça dit quoi sur la mentalité (autre que << long >>) ? Celle du Québec est la même que la France ? Et les autres pays francophones ?

23 janvier, 2006 22:05  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Vicnent, Cykomyho> Moi j'avais compris que Vicnent parlait de la France...

23 janvier, 2006 22:17  
Anonymous Cykomyko a écrit...

J'en profite pour poser la question au linguiste que vous êtes (non, ne vous cachez pas, je le sais !) :

Que pensez-vous du Québec à ce sujet ? Et par rapport à la France (les causes et buts n'étants pas les mêmes) ?

Et profitons-en pour méditer sur la phrase (plus ou moins exacte, mon allemand est nul) de Kraus : Les mots sont la pensée.

23 janvier, 2006 22:32  
Anonymous Anonyme a écrit...

Parlant du Québec, voici un article de Druide sur la question du pop-up:

http://www.druide.com/points_de_langue_23.html

23 janvier, 2006 22:57  
Anonymous Anonyme a écrit...

"Fenêtre intruse" ou "fenêtre intempestive" a au moins le mérite d'être facilement compréhensible pour quelqu'un d'aussi peu calée que moi en anglais ou en informatique. Vous êtes là à vous gargariser de l'imbécillité des traductions françaises sans avoir un instant le souci de ceux qui comme moi, n'ont pas eu la chance de posséder un ordinateur dans leur enfance ou de se payer des stages aux Etats Unis... Moi, la langue française, c'est tout ce que je possède (et encore). Bien triste de voir qu'elle est aussi méprisée par tant de brillants esprits...

24 janvier, 2006 03:56  
Anonymous céline a écrit...

Anonymous, le problème c'est que "fenêtre intruse" vous donne une mauvaise idée de la nature et de l'utilisation de ladite fenêtre, tandis que d'autres termes, qui sont tout aussi compréhensibles pour quelqu'un qui n'est pas très calé en informatique, ont au moins le mérite d'être précis.

24 janvier, 2006 10:49  
Anonymous Anonyme a écrit...

Une fois qu'on a entendu l'expression "fenêtre intruse", on fait le lien avec les "fenêtre pop up", et il devient alors simple de les traduire. Je suis certaine que c'est le cheminement que font beaucoup de personnes très en retard en ordinateur et qui n'osent demander à personne.

24 janvier, 2006 13:12  
Anonymous Anonyme a écrit...

En anglais, "pop-up" tout court peut être une publicité, une fenêtre, un menu et que sais-je encore selon le contexte (voir fiche de Druide, très complète). En français, "pop-up" tout court n'est à ma connaissance utilisé qu'en référence aux fenêtres publicitaires ou "pop-up ad".

J'ai comme l'impression que le Ministère de la Langue n'a vu qu'un seul des sens de "pop-up", en l'occurrence celui de "pop-up ad" et là, quand il s'agit des publicités qui nous sautent à la figure, tout le monde semble d'accord sur le côté intempestif de la chose (cf réf. ci-dessous). En conclusion, il faudrait rectifier la fiche et indiquer les équivalents pour les autres composés de "pop-up"...

Pop-up: Fenêtre de publicité ou d'ouverture d'un nouveau site Web, qui apparaît de manière intempestive pendant la navigation et qui se masque parfois automatiquement http://www.01net.com/editorial/214832/pop-up/
Pop-up ad: (...) caractère intempestif (...) http://www.druide.com/points_de_langue_23.html
Voir aussi le Jargon: http://www.linux-france.org/prj/jargonf/P/pop-up.html

Marie-Louise

24 janvier, 2006 15:17  
Anonymous Aurélie N. a écrit...

La traduction proposée est tristement innexacte. C'est d'autant plus déplorable qu'une simple recherche de "pop-up" avec Google sur les pages francophones permet de trouver une kyrielle de pages diverses donnant une définition complète de cette expression.
Pour rebondir sur l'idée que les deniers publics seraient mieux employés à défendre la langue française dans les classes du 93 (ou du 13), j'ai appris récemment que face à des problèmes similaires de maîtrise de la langue anglaise par les jeunes de certaines régions aux Etats-Unis, les lycées leur proposent désormais de remplacer les cours d'anglais classiques par des cours d'anglais langue seconde. Je ne connais pas exactement les modalités de cet enseignement, mais j'ai été assez surprise, et cette perspective me laisse dubitative. Qu'en pensez vous? Sachant que dans tous les domaines, les innovations américaines ont tendance à voyager outre-atlantique, il peut être intéressant de s'intérroger sur ce point...

Aurélie

24 janvier, 2006 16:26  
Anonymous Alain Possible a écrit...

Pour ce qui est d'envoyer des lexicographes dans le 9-3 ou le 1-3 pour y enseigner les "rudiments" de la langue, je ferai gentiment remarquer que ce sont les ainsi "classes" visées qui ont généré cette langue inventive et fleurie qui nourrit le rap et les discours "branchés" d'aujourd'hui (le "neuf trois", ça sonne mieux que Seine Saint Denis, non ?). Les jeunes de banlieue (comme les loubards des années 50) montrent justement leur capacité à utiliser (détourner, inventer) la langue pour se construire une place dans cette société qui ne veut pas d'eux. Sauf à récupérer, outre leurs musiques et leurs codes vestimentaires, ces expressions qui nourrissent plus surement notre parler quotidien que les décrets de l'académie.

24 janvier, 2006 17:01  
Blogger Babouze a écrit...

L'heureux gagnant a plusieures fenêtres intruses sur son blog.

24 janvier, 2006 22:48  
Anonymous Mandorie a écrit...

Votre site me séduit infiniment. Au point que je m'en suers sur le mien...

28 janvier, 2006 23:16  
Anonymous Mandorie a écrit...

Evidemment, lire "sers" et non "suers" !!!!

28 janvier, 2006 23:17  
Anonymous Anonyme a écrit...

Moi même étant informaticien, je trouve que justement ce terme est très bien trouvé. Car ces fenêtres sont bien intruses (il suffit de voir le nombre de navigateur proposant leur désactivation) car automatique et non demandée.
Par contre lorsque l'on clique sur un bouton et qu'un "pop-up" s'ouvre alors on peut parler de fenêtre indépendante, volante (à voir le terme). Ceci rajoute un aspect fonctionnel très important pour nous informaticien. D'autant plus que les fenêtres intruses sont du javascipt non recommandé dans le développement du W3C.

25 août, 2006 14:46  
Anonymous Anonyme a écrit...

Je pense quand meme que garder le nom en anglais n'est pas une mauvaise idée.

----------------------
Refinancement d'emprunt

19 octobre, 2006 16:48  
Blogger Hugo a écrit...

L'Office de la langue française du Québec a retenu, pour sa part, "fenêtre contextuelle", puisqu'il s'agit d'une fenêtre s'affichant dans un contexte particulier et n'existant que dans celui-ci. J'ai retrouvé ce terme dans la plupart des mémoires de traduction (MT) avec lesquelles j'ai travaillé depuis 3 ans.

14 novembre, 2007 06:32  
Anonymous moimyself (centerblog) a écrit...

c'est en parcourant,pour la nième fois la banque image google sur le thème de "la fenêtre" que je suis tombée sur cette image de fenêtres et de reflets superposés...l'émotion véhiculée par cette vision est immédiate...mes cinq sens réveillés, restimulés, mes narines s'emplirent de l'odeur de poussière d'une maison réouverte ,comme tirée de sa torpeur!!! le froid ambiant ,la lumière chaude du rayonnement solaire, le bruit ambiant de la rue qui grouile de quotidien...paradoxalement,cette image suspendue au détour de ce clic aléatoire ( existe-t-il cet aléatoire?)m'a recadrée et réinstallée dans le temps présent...(dont je m'étais échappée ;)

23 novembre, 2010 09:26  

Enregistrer un commentaire