Jean Véronis
Aix-en-Provence
(France)


Se connecter à moi sur LinkedIn Me suivre sur Twitter Facebook RSS

samedi, janvier 28, 2006

E-Pub: L'UMP achète Netizen

Incroyable. L'UMP n'en finit pas de m'étonner... Ce matin je voulais mettre à jour mon billet sur le nouveau magazine Netizen consacré aux blogs, car j'avais mis des liens vers le blog du journal mais aucun vers le site officiel. Un p'tit coup de Google, bien sûr, pour trouver son adresse exacte: je tape "Netizen", et que découvrent mes yeux ébahis?



On se souvient qu'au plus fort de la crise des "cités" l'UMP avait acheté chez Google les mots-clés banlieues, racaille, etc., ce qui était suffisamment étonnant pour que l'histoire fasse le tour du monde et surprenne même les Américains, qui ne sont pourtant pas des amateurs en matière de pub politique (voir ici). On peut être pour ou contre; cela me semblait mériter en tous cas un débat sur la façon dont les citoyens voient la publicité politique (jusqu'ici strictement encadrée) à l'heure d'internet -- mais de débat il n'y eut guère. Le PS s'est juste contenté de copier la technique, de façon maladroite et pour tout dire risible (ici).

En revanche, lorsque l'UMP achète les noms de ses concurrents (Jospin, Bayrou, Montebourg, Laguiller, PCF, LCR, etc.), cela me semble tout de même légèrement déloyal. C'est un peu comme si Pepsi achetait le mot-clé Coca-Cola (je suis sûr que ça ferait du bruit)... Je ne suis pas juriste, mais lorsque l'UMP va encore plus loin, et achète le mot clé RATP au plus fort des grèves de l'automne, j'ai bien le sentiment qu'on est en train d'enfreindre les lois sur les marques, la propriété intellectuelle, etc. (la RATP n'a d'ailleurs pas aimé: voir ici). On verra comment réagiront les gens de Netizen (et les éditions Astrolabe), mais cela m'étonnerait qu'ils apprécient.

L'épisode d'aujourd'hui n'est qu'un pas supplémentaire dans cette direction. Je n'ai rien contre l'UMP, qui est un grand parti politique, mais ces pratiques agressives et opportunistes, douteuses d'un point de vue légal, ne me paraissent rien ajouter à sa gloire et à son image.


Post-scriptum


1. En parcourant mes fils, je vois que GuiM a déjà repéré la chose [via Affordance]. Je constate que je ne suis pas le seul a être surpris...

2. Le Meur acheté aussi!



Avec son accord? C'est vrai qu'ils sont copains, mais ça m'étonnerait [il confirme].

Repéré par Mikiane, qui suggère aussi une campagne "Touche pas à mon blog" [voir billet et commentaire ci-dessous]. Effectivement, où cela va-t-il s'arreter? Bientôt Embruns, Pointblog, Garfieldd... Véronis?



3. Jack Lang aussi. J'ai demandé à l'intéressé (jeune bloggeur, mais aussi professeur de droit) ce qu'il en pensait... [Mise à jour: Jack m'a répondu: voir ici].

4. Première réaction de Netizen.

5. Tristan Mendès-France interroge l'organisateur de la campagne, Arnaud Dassier à Politique 2.0 (video).

20 Commentaires:

Blogger all a écrit...

UMP qui achète les noms Jospin, Royal, Mélenchon (non pas Mélenchon), c'est du "position squatting" encore faut-il que les jugent fassent le pas d'assimiler des patronymes à des marques (l'affaire Milka était différente).
RATP c'est limite, pour Netizen je ne vois aucun problème.

28 janvier, 2006 11:09  
Blogger Jean Véronis a écrit...

All> pour Netizen je ne vois aucun problème -- ce n'est pas une marque?

28 janvier, 2006 11:14  
Anonymous Nicolas Zagulajew a écrit...

Apres recherche sur le site de l'inpi http://www.icimarques.com/ , on trouve deux marques portant le nom de netize, mais il faut être abonné pour en avoir le détail. Pour autant il me semble logique que le titre d'un journal soit une marque.

28 janvier, 2006 12:13  
Anonymous Dominique a écrit...

Il y avait un site anglophone nommé Netizen vers 1995. On lui a racheté son nom ?

28 janvier, 2006 12:16  
Anonymous filou a écrit...

Bonjour,
Une bonne nouvelle également, "Netisane" est libre; Ca ne devrait pas tisaner pour se l'approprier ...
Sur le plan juridique, je me souviens que des sites avaient été condamnés pour avoir introduits des noms de marques dans leurs metadonnées.

Filou
www.amusoire.net

28 janvier, 2006 12:36  
Blogger TOMHTML a écrit...

Je ne sais pas si vous l'aviez déjà vu, mais l'UMP a également acheté le mot-clé "blog" (et "jeunes" aussi).


J'ai lu je ne sais plus trop où (sur ZaTaZ je crois) que lorsque vous tapez "Sarkozy" vous avez des pubs pour le nouvelobs et l'express. La réaction ne s'est pas fait attendre : tapez "nouvelobs" pour voir...

Bref, rappelons que Netizen est un journal d'actualités concernant les blogs (tapez les mots en gras dans google.fr :-])

28 janvier, 2006 14:07  
Anonymous Mikiane a écrit...

Pourquoi ne pas lancer une campagne : « Touche pas à mon blog » à base de bandeau ou ruban…

Touche pas à mon blog !

28 janvier, 2006 14:59  
Anonymous Anonyme a écrit...

J'ai acheté et lu ce "journal" (ou plutôt, cette plaquette de pub), il est clair qu'à part l'excellente interview d'un chercheur bien connu, il est déjà vendu à l'UMP, vu le nombre de fois où il cite sarkozy, villepin, etc.

28 janvier, 2006 16:08  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Anonymous> Cela ne m'a pas frappé. Il y a même une interview de quatre pages du jeune bloggueur Jack Lang, qui est le seul homme politique à recevoir un tel traitement.

28 janvier, 2006 16:17  
Blogger Jérôme Perani a écrit...

"Journal" est aussi acheté par l'UMP

28 janvier, 2006 17:07  
Anonymous filou a écrit...

Pour embêter l'UMP il suffirait qu'on parle français et qu'on utilise le mot "blogue" (http://w3.granddictionnaire.com/BTML/FRA/r_Motclef/index1024_1.asp) si celui-ci n'est pas déjà acheté ...

28 janvier, 2006 17:44  
Blogger all a écrit...

Oui Netizen est une marque, mais on ne peut pas accuser l'UMP de contrefaçon (comme dans votre exemple où Pepsi achète le mot Coca), n'exerçant pas dans le même domaine et n'étant pas concurrent, comme lorsque le mot clé Eurochallenges (agence matrimoniale) avait été vendu par Google à des agence matrimoniales concurrentes ce qui lui valu une condamnation (et d'être qualifié de 'régie publicitaire').
C'est de toute manière la responsabilité de Google qui serait engagée en cas de litige et pas celle de l'UMP qui ne risque rien.

28 janvier, 2006 18:12  
Anonymous François - Droit administratif a écrit...

J'ai fait un petit billet sur la légalité de telles pratiques : http://droitadministratif.blogspirit.com/archive/2005/12/08/la-publicite-google-pour-l-ump-est-elle-licite.html .

28 janvier, 2006 19:40  
Anonymous Pilou a écrit...

J'ais vérifié : "Jean Véronis" ne vaut pas un clou !

Heureux ou désolé ?

Mais, continuez à dire du mal de Nico, et si vôtre audience croît, il finira bien par se payer vôtre nom en retour.

29 janvier, 2006 18:36  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Pilou> Snif. Le top du must branché, ça ne va plus être de se faire "lemeuriser", mais de se faire "sarkoser"...!

30 janvier, 2006 13:10  
Blogger Poulos a écrit...

Dassier, qui fait la comm' de l'UMP sur le net, a confirmé l'achat de Netizen ce soir à la rencontre Politique 2.0. Il a également confirmé l'achat de Le Meur... Le tout sans aucun scrupule. Et dans un grand sourire...

31 janvier, 2006 01:26  
Anonymous Tristan Mendès France a écrit...

Bravo pour ce post. Une info : J'ai eu Dassier en aparté après la conférence Politique 2.0. Je lui ai demandé s'il irait jusqu'à acheter "outreau" !! À mon grand étonnement, il a dit pourquoi pas...

31 janvier, 2006 20:52  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Tristan> Oui, j'ai vu! Je vous avais d'ailleurs mis en citation du jour (en bas de la page)...

31 janvier, 2006 21:05  
Anonymous Natacha QS a écrit...

À la liste des mots-clefs concernés, vous pouvez ajouter AgoraVox (le blog collaboratif citoyen), cf "Aux Blogs, citoyens !", par Tatiana F. des Humains Associés.

(Jean> bravo pour votre blog, je le consulte depuis un petit moment...)

01 février, 2006 15:51  
Blogger Llyly a écrit...

Oseront-ils aller jusqu'à acheter les mots-clefs qui font recette tels que "sexe, porno, etc." !

16 février, 2006 21:27  

Enregistrer un commentaire