Jean Véronis
Aix-en-Provence
(France)


Se connecter à moi sur LinkedIn Me suivre sur Twitter Facebook RSS

vendredi, novembre 18, 2005

Lexique: Diplopie

Tout le monde se demande pourquoi le président Chirac a ressorti ses lunettes du temps du Bébête Show (vous vous rappelez l'aigle Black Jack?)...



C'est peut-être Libération qui a la réponse: le président souffrirait de diplopie. Voilà un mot bizarre. Voyons ce que le TLFi nous en dit:
DIPLOPIE, subst. fém.
MÉD. Trouble de la vision consistant à percevoir deux images ou plus pour un seul objet (cf. strabisme) [TLFi]

En gros, la diplopie c'est le fait d'y voir double... C'est ce qui arrive quand on a un peu trop forcé sur la bouteille, mais il paraît que Jacquot tient bien la Corona. En revanche, on savait qu'il souffrait d'un "léger trouble oculaire" lié à son accident vasculaire cérébral (AVC), sans en connaître la nature exacte. Je ne suis pas médecin (peut-être que des lecteurs pourront nous éclairer?), mais si on lit les sites spécialisés [par exemple ici] la diplopie semble effectivement être l'une des conséquences possibles des AVC. Et ça colle assez bien: si le problème était simplement une intolérance aux lentilles, on pourrait toujours lui écrire son discours en caractères géants sur les pancartes... Par contre, si le problème est mécanique, il n'y a plus que les lunettes, qui peuvent agir comme des prismes pour remettre la vision d'aplomb.

Je ne sais pas si ça peut lui permettre d'éviter de nous confondre avec des veaux, comme son Illustre Modèle, qui s'est lui aussi décidé à porter de grosses lunettes noires -- trop tard d'ailleurs (je n'ai pas réussi à trouver une seule image du Général avec ces célèbres lunettes sur le Net: incroyable, non?). En tous cas, nous aurons appris au moins un mot.

Au fait, diplo, ça veut dire "double" en grec. Comme dans diplodocus:


17 Commentaires:

Anonymous Anonyme a écrit...

Vous m'étonnez !..... :

"prime" en lieu et place de "prisme",

ainsi que :

"je ne sais pas si ça lui permettre"

Le stress ? une surcharge de travail ?

Ces observations n'enlèvent en rien la valeur de l'article cependant.

Mais n'y à t'il pas un risque de dévalorisation de votre image ?

;-))

18 novembre, 2005 11:39  
Anonymous Anonyme a écrit...

Match nul : 1 partout.

J'aurais mieux fait de me relire et/ou de me taire au vu de ce commentaire :

"Ces observations n'enlèvent en rien la valeur de l'article cependant."

Promis, la prochaine fois je fais un effort !

;-))

18 novembre, 2005 11:42  
Anonymous Anonyme a écrit...

Non : 2 - 1 :
"Mais n'y à t'il pas un risque de dévalorisation de votre image ?"
Et de votre grammaire ? :-)
Les coquilles ne sont pas importantes...
Encore bravo Monsieur Véronis.

18 novembre, 2005 11:50  
Anonymous Anonyme a écrit...

très juste !

18 novembre, 2005 12:02  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Ouh là là! La fatigue... ou la myopie!

Merci!

18 novembre, 2005 12:06  
Anonymous Zulunation a écrit...

Et bien il y a une photo du Général avec ses fameuses lunettes, en train se signer le registre municipal de St Remy des Monts en 1965, ici : http://www.saosnois.com/St-remy-des-monts/Charles%20De%20Gaulle.htm
(je reconnais qu'elle est subtile mais ...)
Et puis aller, puisque je suis en forme, une autre ici 7 ans plus tôt mais déjà les droles de montures : http://www.elangelcaido.org/fotografos/horvat/horvat04.html

18 novembre, 2005 14:34  
Anonymous Lui a écrit...

Euh : Au fait, diplo, ça deux dire "double" en grec.

Deux et double font quatre. ;o)
Fatigué? Mais toujours intéressant!

18 novembre, 2005 22:13  
Anonymous isarmel a écrit...

Double, comme dans diplodocus, ou comme dans diplomate. Mais "mate", alors, ça veut dire quoi ?

19 novembre, 2005 00:39  
Anonymous Anonyme a écrit...

Sûrement du verbe "mater", regarder. Ce qui donne Diplomate : personne qui y regarde à deux fois avant de prononcer une parole malheureuse....

19 novembre, 2005 09:25  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Lui> On dirait que j'ai besoin d'un petit week-end de repos, moi (ou de lunettes: j'ai relu au moins trois ou quatre fois!). Merci!

19 novembre, 2005 09:55  
Anonymous Vincent Ramos a écrit...

Diplôme vient du grec διπλωματ- diplômat, réduit à δίπλωμα díplôma au « nominatif » (c'est-à-dire la forme que prend un mot quand il est sujet ou quand on le cite dans un dictionnaire) parce que le grec ancien n'accepte pas qu'un mot se termine par un /t/. C'est de ce radical qu'il faut partir pour expliquer des mots comme diplomat-ique ou diplomat-e (dérivé du premier).

Le radical de διπλω-ματ- diplômat- est proprement le διπλο- diplo- dont parle Jean (et -ματ est un suffixe de formation de noms neutres comparable au latin -men : ainsi, à part pour l'initiale, le grec ὄνο-ματ- óno-mat- répond au latin no-men, qui nous a donné le mot nom), utilisé comme préfixe au sens de « double ».

Ce radical, à son tour, se décompose en δι- di- et πλο- plo- : le premier signifie « deux fois » et correspond exactement au latin bi- (tous deux issus d'un étymon *dwi-) tandis que le second est dérivé d'une racine verbale *pl- « plier, tresser, entrelacer », qu'on retrouve dans le latin plico (même sens ; cf. im-pliquer), verbe lié à plecto en latin, qu'on retrouve à son tour sous la forme πλέκτω pléctô en grec.

Ainsi, δι-πλο- diplo- signifie proprement « plié en deux ». Ce qui est « plié une seule fois », en revanche, est ἁ-πλο- ha-plo-, où ἁ- ha- est l'équivalement du latin sim-, tous deux issus de *sm-, « une seule fois » (pour les plus courageaux, le /h/ grec est issu de *s en début de mot et /im/ en latin vient de /em/, qui corresond à /a/ en grec de la même manière que /men/ en latin correspond à /ma/ : il s'agit de la « vocalisation » d'une nasale). Donc, ἁ-πλο- ha-plo- (penser à haplo-logie et haplo-ïde) trouve son frère jumeau latin sous la forme sim-plu-, qui nous donne « simple ».

J'en reviens à diplôme : le sens étymologique de ce mot est δι-πλω-ματ- di-plô-mat- : « chose (-ματ- -mat-) pliée (πλο- plo-) deux fois (δι- di-) ». Un diplomate est donc celui qui porte les diplômes, c'est-à-dire des actes officiels repliés (peut-être parce qu'ils sont scellés).

Enfin, il faut savoir qu'en grec ancien le δίπλωμα díplôma était au sens premier une « quantité double » puis un « objet double », que ce soit une tablette repliable, un vase formé de deux récipients ou une feuille pliée. Le sens actuel est donc limité au dernier mentionné.

Pour aller plus loin, on pourra se référer au Dictionnaire étymologique de la langue grecque de Chantraine, au Dictionnaire étymologique de la langue latine d'Ernout, au Dictionnaire grec français de Bailly (ou au Liddell/Scott, accessible en ligne : http://perseus.mpiwg-berlin.mpg.de/cgi-bin/resolveform).

19 novembre, 2005 13:18  
Anonymous Vincent Ramos a écrit...

Oups... Toutes mes excuses à feu Meillet : il est aussi auteur du Dictionnaire étymologique de la langue latine au même titre qu'Ernout.

Petite question : saurez-vous retrouver le second radical de diplopie ?

19 novembre, 2005 13:23  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Vincent> Superbe, cette discussion sur diplomate. J'en suis plié.

Quant à diplopie, la deuxième partie vient de ops, opos, l'oeil, non? ou bien y a-t-il un piège?

19 novembre, 2005 13:37  
Anonymous Vincent Ramos a écrit...

Oui, c'est bien sûr le radical ὠπ- ôp- / ὀπ- op-, qui donne le nom ὤψ ôps / ὠπ-ός ôp-ós ou ὄψ ops / ὀπ-ός op-ós, « œil » mais aussi « visage » dans Αἰθι-οπ- Aithi-op-, « au visage (οπ- op-) brûlé (αἰθ- aith-, devenu æth- en latin puis éth- en français ; cf. l'éther, espace céleste igné) ». C'est de cet Αἰθι-οπ- Aithi-op- que nous tirons le nom de l'Éthiopie, proprement le « pays des visages brûlés », par référence au mythe de Phaéton (dont les maladresses ont bûlé une partie de l'Afrique et de ses habitants, disaient les Anciens).

Ce qui est moins connu, cependant, c'est que le radical indo-européen d'où est issu ὀπ- op- se manifeste aussi dans des mots à l'allure différente parce que cet étymon se terminait par un consonne complexe (une occlusive à appendice labio-vélaire : pour la petite histoire, ce radical est noté *h3ek^w- [^w = w en exposant]) dont le grec s'est débarrassée de diverses manières et qui a évolué bien différemment en latin. En effet, c'est toujours le même radical indo-européen dans des mots grecs comme optométrie, métope, prosopopée, cyclope, ou ophtalmologie mais aussi dans des mots issus du latin comme oculiste, atroce (latin atr-oc-, littéralement « à l'œil noir »), féroce (latin fer-oc-, littéralement « à l'œil farouche ») voire véloce (dans ce dernier cas, oc- n'a plus de valeur sémantique mais a été utilisé comme suffixe de dérivation permettant de former des adjectifs sur le modèle des mots précédents).

Enfin, le mot moderne en grec démotique est μάτι máti, aussi issu de ce radical : c'est le résultat d'une aphérèse et d'une apocope du diminutif ὀμμάτιον ommátion, ou le radical ὀπ- op- est devenu ὀμ- om- devant le suffixe -ματ -mat décrit plus haut. On retrouve ce radical modifié dans des mots peu courants comme ommatidie, d'après le Petit Robert : « du gr. ommation “petit œil” ; Biol. Unité optique de l'œil composé des arthropodes, formant en soi un photorécepteur complet ».

Jean, j'arrête de squatter votre blog avec mes remarques étymologiques, promis. Le mot choisi pour ce billet était très tentant, je dois dire.

19 novembre, 2005 15:19  
Anonymous Anonyme a écrit...

"Au terme de vingt jours de violences dans les banlieues, Dominique de Villepin s'inquiète du "climat d'excitation" dans le pays.

Il sent les Français déboussolés et sa majorité se raidir. "Une ambiance anti-bougnoules", dit un de ses proches.

Jeudi encore, comme les jours précédents, Matignon a reçu quelque 2 000 courriers électroniques remplis de haine et de racisme."
Christophe Jakubyszyn
Article paru dans l'édition du 20.11.05
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-706693,36-711961@51-704172,0.html

19 novembre, 2005 16:51  
Blogger Alanis a écrit...

super tu pense la meme chose que moi je vais en parler sur mon blog et peut etre meme conseiler le tien
voila mon adresse:
www.passepresent futur.blogspot.com

19 novembre, 2005 19:02  
Anonymous Anonyme a écrit...

il était aussi possible de double-cliquer sur diplopie...

21 novembre, 2005 09:02  

Enregistrer un commentaire