Jean Véronis
Aix-en-Provence
(France)


Se connecter à moi sur LinkedIn Me suivre sur Twitter Facebook RSS

samedi, octobre 08, 2005

Récré: Dialogue entre blogues

En ce samedi d'octobre, Fuligineuse nous a offert une jolie petite ode aux b(l)ogues. En retour, je lui fais cadeau d'un nuage de rimes en -ogue:

aérologue agogue algologue analogue anthologue anthropologue antidrogue antilogue apidologue apogogue apologue arachnologue archéologue archilogue arrogue assogue assyriologue astrologue azogue bactériologue biologue blogue bogue bouldogue bouledogue brogue cancérologue caractérologue carcinologue cardiologue catalogue cholagogue chromagogue chronologue climatologue codicologue coenologue conchiliologue conchyliologue cosmétologue cosmologue criminologue cytologue décalogue dédrogue démagogue démonologue dermatologue dermologue derogue desrogue diabétologue dialectologue dialogue dogue drogue dyalogue ecclésiologue eclogue écologue églogue égyptologue elogue emménagogue endocrinologue entérologue entomologue épilogue épistémologue érotologue ethnologue éthologue euchologue eucologue futurologue gemmologue géologue géomorphologue gérontologue glaciologue gogue graphologue gynécologue hagiologue hépatologue hérésiologue hétérologue historiologue homologue hydragogue hydrologue hymnologue ichthyologue ichtyologue iconologue idéologue ignéologue kremlinologue laryngologue lexicologue lithologue logue lunologue martyrologue marxologue médialogue mélologue menologue météorologue métrologue minéralogue misologue modilogue monadologue monologue morphologue muséologue musicologue mycétologue mycologue mystagogue mythologue nécrologue néologue néphrologue neurologue neuropsychologue neuroradiologue névrologue océanologue oenologue ogogue onirologue ontologue ophtalmologue ophthalmologue ornithologue otologue paléologue paléontologue papyrologue parapsychologue parasitologue pathologue pédagogue pédologue pharmacologue phénoménologue philologue phonologue phraséologue phrénologue phtisiologue physiologue pirogue planétologue pneumologue politicologue politologue pomologue proctologue prologue prorogue protistologue psychagogue psychologue psychoneurologue psychopédagogue psychophysiologue psychosociologue ptyalagogue quadrilogue radiologue rhumatologue rienologue rogue runologue scatologue scientologue sédimentologue séismologue sémiologue sémitologue sexologue sialagogue sialogogue sidénologue sidologue signaguogue sinagogue sinologue sismologue sociologue sophrologue soviétologue spéléologue stomatologue synagogue technologue tératologue terminologue théologue thyréologue togue toxicologue traumatologue trogue typtologue ufologue urologue vampirologue vaticanologue vénéréologue vénérologue virologue vitrologue vogue volcanologue vulcanologue zaparogue zaporogue zoologue

Pour les technologues, c'est le catalogue des mots en -ogue du TLFi, présenté façon TagClouds. La taille des mots reflète leur fréquence dans les blogues francophones d'après Technorati (en tout petit petit petit, les mots qui ne sont pas du tout présents). Derrière chaque mot se cache un lien cliquable. Ce qui m'a vraiment étonné en tant que lexicologue, c'est que si plein de mots en -ogue sont absents des blogues, sept d'entre eux sont totalement absents du Web indexé par Yahoo (ils ne sont même pas dans des listes de spam): apogogue, coenologue, ignéologue, modilogue, monadologue, ptyalagogue, thyréologue. Savez-vous ce qu'ils veulent dire? Hélas, je ne peux pas vous mettre un lien direct vers les entrées du TLFi (mes collègues du CNRS réfléchissent ;-)


J'aime les nuages... les nuages qui passent...
là-bas... là-bas...
les merveilleux nuages!

Charles Baudelaire



Post-scriptum


19 oct - Pour en savoir plus sur les nuages, lire l'explication d' Olivier, qui nous signale aussi le billet Towards Tag Poetry sur un blog très intéressant :
WRT: Writer Response Theory (Explorations in Digital Character Art)

17 Commentaires:

Blogger OldCola a écrit...

Une petite idée pour thyréologue juste : du grec thyréos, l'équivalent latinisant de héraldiste.
Mais ce n'est qu'une petite idée. Pour quelqu'un qui porte un nom grec ça devrait aller de soi ;-)

08 octobre, 2005 19:29  
Blogger OldCola a écrit...

Oh ! et du fin fond de mes souvenirs des cours d'anatomie : ptyalagogues sont soit les cellules produisant de la salive, soit les conduits que la salive traverse. Salivaire on dirait pour les latinistes :-)

08 octobre, 2005 19:36  
Blogger Jean Véronis a écrit...

OldCola> Eh, eh! "Thureos", le bouclier, l'écu... Bien vu!

Plus prosaïquement le "thyréologue" est le médecin spécialiste de la thyroïde. Mais là où l'histoire, comme toujours avec les mots, est passionnante, c'est que la quasi totalité des dictionnaires nous dit que "thyroïde" vient de "thura", la porte: "thuroeidês", en forme de porte, ce qui est idiot.

En fait, un copiste s'est trompé en recopiant Oribas et a transcrit "thuroeidês" au lieu de "thurëoidês", en forme d'écu, de bouclier. Le Dictionnaire de Trévoux au XVIIIè siècle a milité pour un rétablissement de la bonne orthographe, mais en vain.

Je ne pensais pas reparler aussi tôt de la métathèse! Les mots sont délicieux...

08 octobre, 2005 19:46  
Blogger Jean Véronis a écrit...

OldCola (again)> Oui, ptyalagogue, qui fait saliver! On dit aussi sialagogue.

Et de deux!

08 octobre, 2005 19:50  
Blogger OldCola a écrit...

Jamais deux sans trois disait l'autre. Alors un petit hack pour sortir des mots et partir vers des nouvelles aventures.
Je suis quasi certain de pouvoir tranformer ça en lien direct en me creusant les meninges...
En fait en écrivant ses quelques mots la lumière m'a frappé au front :
exemple lexicologue yeah !

08 octobre, 2005 21:00  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Oui, mais attention, si vous codez "en dur" le numéro de la "session" qu'ouvre notre ami Jacques Dendien (dans votre exemple: s=3125131845), ça ne va marcher que quelques heures. J'ai fait un "hack" un peu plus compliqué qui résout la question, mais j'hésite à le mettre en ligne. Je ne sais pas trop quelle serait la réaction des collègues de l'Atilf...

08 octobre, 2005 21:10  
Blogger Jean Véronis a écrit...

lexicologue

;-)

08 octobre, 2005 22:07  
Anonymous Franck a écrit...

Absents du WEB... absents du WEB ?

a) Quelle drôle d'idée de penser (surtout vous... ) qu'on puisse savoir si un mot est absent du Web. Concernant par exemple "modilogue", une simple recherche sur Google nous offre un lien vers un document qui, il est vrai, n'est pas une production spécifique au Web...

b) amusons nous du fait que si un mot était vraiment absent du Web, jamais aucun blog ne pourrait le mentionner... ...puisque cette simple mention briserait la véracité du fait mentionné... ;-)

Merci pour tout !

09 octobre, 2005 21:26  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Franck> Absents du Web Oui, j'ai senti en l'écrivant que c'était un raccourci un peu douteux... Les anglophones ont un terme "searchable Web", qui est plus approprié. "Web cherchable" est horrible en français, et je n'ai pas insisté plus: honte à ma paresse intellectuelle, que vous avez bien raison d'épingler. "Web indexé" ? Je vais peut-être corriger (merci). En fait, les mots n'étaient pas absents du "Web caché", puisqu'on pouvait y accéder à l'intérieur du TLFI, à condition de les taper dans le champ adéquat.

amusons nous du fait... Oui, c'est amusant! c'est un peu comme le paradoxe de l'observateur en physique quantique. Grâce à mon billet, tous ces mots sont maintenant dans le Web indexé (Yahoo est passé hier...).

Merci Franck!

10 octobre, 2005 07:38  
Anonymous fuligineuse a écrit...

Absente de Paris, et donc du Web, pendant deux jours, je trouve ce joli cadeau en rentrant. Merci Jean, on ne m'avais jamais offert de nuage jusqu'ici... c'est très poétique.

10 octobre, 2005 11:31  
Anonymous fuligineuse a écrit...

horreur j'ai fait une faute d'orthographe, dans mon émotion ! On ne m'avait avec T bien sûr.

10 octobre, 2005 11:33  
Blogger Marianne a écrit...

C'est effrayant le nombre de mots qu'on ne connait pas dans sa propre langue ! Et encore je n'ai regardé que les "gros" :-)
Très joli nuage...

10 octobre, 2005 15:49  
Anonymous Pilou a écrit...

Non,mais je rêve !
Un billet qui est essentiellement une liste de mots ; comme tant d'autres que vous accusez régulièrement de polluer les moteurs de recherche.
Comme de plus ils me semblent tous pointer vers le même site, çà ne va pas arranger le classement d'Aixtal comme splog ;-)))

Un petit exemple de "pollution" :
l'an dernier, j'ai passé une semaine de vacance entre Aix et Aubagne ; pour la préparer, j'ai cherché des infos sur les villeges vistables. Dont Auriol !
Malgrés Vincent, Jacqueline, Jean et les autres...

PS: Pardon pour ma blague idiote de la dernière fois : en lisant plus de billet du site, je me suis rendu compte que non seulement elle n'était pas pertinente, mais qu'en plus on vous en avait déjà fait un équivalent.

10 octobre, 2005 15:56  
Anonymous vanchop a écrit...

Sans vouloir faire de la pub abusive mais comme c'est gratos alors... Nous avons trouvé une solution miracle concernant les mots un peu... comment dire... "nuageux" ?
Le petit joujou se nomme "alexandria" et est à l'oeuvre par chez nous et chez l'editeur bien sûr. Très convivial et simple d'utilisation :
http://www.pastequepasteque.com/dotclear/index.php?2005/10/03/40-levite-hidrosadenite-ophite-et-dependances

10 octobre, 2005 17:44  
Anonymous Anonyme a écrit...

Coquille : "ce qu'ils veulent dire"
:)

13 octobre, 2005 15:37  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Oops (j'étais dans les nuages) !

13 octobre, 2005 20:31  
Anonymous Sam a écrit...

Merci pour cette intéressante liste. Y ayant trouvé l'"érotologue" et mesuré sa fréquence, j'ai été surpris de n'y point rencontrer son compère l'"herpétologue" (ou "erpétologue" à en croire l'excellente maison Larousse). Il est en fait absent du TLF lui-même.

31 octobre, 2005 14:12  

Enregistrer un commentaire