Jean Véronis
Aix-en-Provence
(France)


Se connecter à moi sur LinkedIn Me suivre sur Twitter Facebook RSS

samedi, juillet 09, 2005

Lexique: Vacances

Faire le vide... on en a sans doute tous un peu besoin. Et les vacances, c'est fait pour ça. Le mot même nous l'indique, puisqu'il vient du latin vacare, "être vide". La vacuité c'est l'état de ce qui est vide... Etre vacant, c'est être vide, libre, voire oisif, et la vacance a désigné au XVIème siècle le moment où les tribunaux suspendaient leurs séances. Les vacances sont devenues ensuite le moment où les études cessent.

photo de vacances - coucher de soleil

Mais les mots ont plus d'un tour dans leur sac. Vaquer à quelque chose c'est le contraire des vacances, et le vacataire c'est celui qui bosse. Les vacations, ce n'est peut-être pas du plein emploi, mais ce n'est pas pour autant des vacances! Vaquer a retourné sa veste. Notre monde cruel a horreur du vide: avoir du temps, c'est pouvoir le passer à bosser et vaquer intransitif (glander...) est devenu vaquer à (bosser...). Comme quoi juste un petit à peut changer la face d'un mot!

En parlant de ça, je vais vaquer un peu, moi. On se retrouvera fin juillet!

7 Commentaires:

Anonymous Pierre a écrit...

Bonnes vacances et merci pour cette belle année bien nourrie !

09 juillet, 2005 12:08  
Anonymous Guillaume a écrit...

Ouf, mon regard a fourché sur le dernier mot ! Je me disais aussi !

09 juillet, 2005 21:49  
Blogger Vicnent 31415 a écrit...

Merci à toi, Jean, et reviens (pas trop) vite !!!

10 juillet, 2005 17:40  
Anonymous LudovicD a écrit...

Je ne peux que me joindre au choreia, vous remercier de toutes ces notes, et vous souhaiter une bonne vacance de blog!

10 juillet, 2005 20:54  
Anonymous fuligineuse a écrit...

Bonnes vacances, et rapporte-nous donc quelques mots d'été...

11 juillet, 2005 16:49  
Anonymous melanie a écrit...

Bonnes vacances à tous!
Mélanie

28 juillet, 2005 11:39  
Anonymous Anonyme a écrit...

Bonjour

En attendant que vous reveniez vaquer à nous instruire et nous amuser sur votre blog, je vous signale un article paru aujourd'hui 1er aoüt sur libération.fr : http://www.liberation.fr/page.php?Article=314711
Le journaliste dans le titre utilise le terme clope au féminin mais si on se réfère au TLF, clope est masculin. Par la méthode de vérification par Google, on remarque que "la clope" l'emporte haut la main. Même si les dictionnaires évoquent l'existence du féminin, voici une démonstration de la limite de cette méthode. Tout cela pour rappeler que le dictionnaire reste notre meilleur allié.

Au plaisir de vous lire bientôt.

01 août, 2005 20:09  

Enregistrer un commentaire