Jean Véronis
Aix-en-Provence
(France)


Se connecter à moi sur LinkedIn Me suivre sur Twitter Facebook RSS

vendredi, mai 27, 2005

Document: Encore du vrai-faux caviar

On se rappelle l'affaire du caviardage raté de l'armée américaine dont j'ai parlé il y a quelques jours... Décidement, la censure a des problèmes avec le document électronique, et même l'auto-censure. Arnaud Demanche, le jeune blogueur de talent qui tient depuis quelque temps le vrai-faux blog de Jacques Chirac (vraiment réussi!) est en train d'en faire les frais.

Il "poste" le 24 mai un billet avec la photocopie d'une lettre à en-tête de la Présidence de la République, apparemment signée par le chef adjoint de Cabinet de la Présidence, Gérard Marchand, lui adjoignant de mettre fin à ses pitreries.

lettre

Je ne sais pas si cette lettre est authentique (Gérard Marchand existe), ou si elle constitue elle-même un vrai-faux canular. Si elle était authentique, elle contredirait la position prise jusqu'ici par le Président de la République, qui ne ripostait pas aux critiques et satires dirigées contre lui -- et elle donnerait une perspective étonnante sur les systèmes de traitement de texte de l'Elysée! Mise en page minable, date au tampon à encre de guingois (pourquoi la date n'aurait-elle pas été tapée dans le traitement de texte ?). Bref, je suis sceptique : c'est peut-être simplement le coup de l'arroseur arrosé! A moins que ce soit un canular d'Arnaud lui-même, trouvant là une façon amusante de fermer son blog? A suivre...

Mais là n'est pas mon propos. Je suis sensibilisé au caviar depuis l'affaire Calipari, et je me suis aussitôt jeté sur le fichier jpeg qui contient l'image de la lettre. Première constatation, il contient quelques méta-données, mais anodines : il a été créé avec Adobe Photoshop 7.0 le 2005:05:24 à 22:10:16 (on laisse des traces partout, n'est-ce-pas ?). Là, j'ai eu immédiatement un doute. Arnaud Demanche a caviardé son adresse dans le coin en bas à gauche, pour des raisons bien compréhensibles, mais à partir du moment où il l'a fait avec Photoshop et sauvé en jpeg, il y avait de grandes chances pour qu'elle soit encore lisible.

Il faut savoir que lorsqu'on ajoute une zone de couleur sur une autre, il y a différents modes de superposition : remplacement pur et simple des pixels, ou combinaisons (variées) avec le dessin qui est déjà dessous. C'est le cas ici. A moins que ça ne soit une vraie-fausse gaffe volontaire pour nous mystifier, Arnaud n' a pas bien réglé ses options, et le "noir" s'est superposé avec ce qu'il y avait dessous... Ca nous paraît noir à l'oeil, mais pour l'ordinateur ça n'est pas tout à fait le même noir.

adresse en clair


L'histogramme de la gamme des gris sur le petit rectangle contenant la zone caviardée fait très bien apparaître les différents niveaux de "noirs". Les trois pics correspondent au fond de la feuille ( gris sale), au noir du caviar, et au noir des lettres sous-jacentes. Il suffit de filtrer pour ne garder que le bon pic (enfantin), et bingo, l'adresse apparaît en clair:

adresse en clair

J'ai remis du noir sur le nom du boulevard et sur l'arrondissement car je ne tiens pas à créer de problèmes à ce gentil blogueur!

La gaffe n'est pas la même que celle de l'armée américaine (qui provenait d'une utilisation maladroite de MSWord). Ici, elle provient d'une mauvaise utilisation de Photoshop. Il y a des tas d'options et de paramètres et c'est vite fait de s'emmêler les pinceaux et la palette graphique... Honnêtement, c'est bien plus pardonnable de la part d'un bloggueur lambda (ça pourrait bien m'arriver, nul n'est à l'abri de gaffes de ce style), que de celle de haut gradés de l'armée U.S. !

Je ne comptais pas "poster" cette info, étant donné qu'elle donne les moyens de retrouver l'adresse d'Arnaud (peut-être vraie-fausse: ce n'est en tous cas pas celle qu'il avait donnée pour la déclaration de son nom de domaine), et je l'avais mise dans mon répertoire des bons exemples à analyser avec mes étudiants. Mais je viens de voir qu'un commentateur a repéré le problème sur le blog d'Arnaud et le lui signale. Donc l'affaire est déjà publique. J'espère que mon explication aura le mérite d'attirer l'attention sur les dangers du traitement de l'information sous toutes ses formes et peut-être d'éviter quelques autres gaffes. Les logiciels (tels que Photoshop) deviennent de véritables usines à gaz, et presque plus personne parmi le grand public n'est capable de totalement les maîtriser...


La solution de l'énigme


Grâce à "Romu":

15 Commentaires:

Anonymous jchris a écrit...

Excellent ! Mais là, il s'agit d'un coup de pinceau sous Photoshop avec, par défaut, un peu de transparence laissée à la brosse :-)
Comme vous, je suis sceptique : le coup du tampon comme le rendu même de la page scannée à la manières des documents que l'on trouve dans les jeux (je pense à l'Oncle Ernest) me semble — c'est mon avis — assez caricatural mais fort bien réalisé (comme le reste, d'ailleurs).
L'avenir nous dira si gag ou retour au monde réel…

28 mai, 2005 08:46  
Anonymous romu a écrit...

Les logiciels (tels que Photoshop) deviennent de véritables usines à gaz, et presque plus personne parmi le grand public n'est capable de totalement les maîtriser...
normal c' est un logiciel pro

pour ce qui est de l authenticité de la lettre c est bien sur une fausse
la preuve

http://blog17.free.fr/wp-content//lettreprsidence_02.jpg

28 mai, 2005 11:11  
Blogger all a écrit...

J'ai cru que c'était un vrai document ! -bien que je doutasse que Chirac se promène sur la toile -nul, je suis.
Romu je ne comprend pas bien la preuve de la supercherie que vous apportez.

28 mai, 2005 11:30  
Blogger Jean Véronis a écrit...

la preuve de la supercherie> si je comprends bien Romu, il a retrouvé une autre lettre émanant du Chef de Cabinet adjoint, et ce qui constitue la preuve du bidonnage ce sont les marques identiques de pliage du papier. Dans ce cas, cela voudrait bien dire que c'est Arnaud lui-même qui a fabriqué la lettre à l'aide de Phototoshop. Si un farceur la lui avait envoyée par courrier postal, il l'aurait réimprimée sur du papier neuf et le pliage ne pourrait être identique.

C'est bien ça, Romu?

28 mai, 2005 11:50  
Anonymous romu a écrit...

bon

voila la lettre originale -> http://www.jacqueschirac.org/wp-content/lettreprsidence_02.jpg

voici une autre lettre qui traîne depuis

2004 sur internet -> http://aberanholl.free.fr/images/lettre-pr%E9sidence.jpg


en refaisant les niveaux on constate que les ombres sont identiques
mon image est une synthèse
http://blog17.free.fr/wp-content//lettreprsidence_02.jpg

28 mai, 2005 11:53  
Blogger Jean Véronis a écrit...

Nos messages se sont croisés! Merci pour le lien.

Donc, ça confirme : c'est bien une fabrication d'Arnaud, et non d'un farceur quelconque (et certainement aps de l'Elysée!). On est d'accord?

28 mai, 2005 11:58  
Anonymous boomboom a écrit...

pas besoin de toucher l'histogramme pour faire apparaître l'adresse : jouez juste avec le contraste dans n'importe quel logiciel de dessin (bon, pas MS Paint non plus...). Quand à la différence d'adresse entre le WHOIS et le document : le monsieur a déménagé :p

28 mai, 2005 14:23  
Anonymous boomboom a écrit...

boomboom : j'en oublie même de dire qu'avec certains ordos portables on peut lire l'adresse sans toucher à rien

28 mai, 2005 14:24  
Anonymous Guillermo a écrit...

ouais et mieux encore, une recherche sur pages jaunes suffit à retrouver le gars avec les informations que vous laissez visibles. Ce n'est pas la fin du monde de toute façon.

Quand au post de romu, il est extremement troublant : le bas de la lettre de 2004 aurait été lissé sous photoshop pour éviter de laisser les froissements ? étrange !

28 mai, 2005 15:30  
Anonymous Anonyme a écrit...

http://aberanholl.free.fr/images/lettre-pr%E9sidence.jpg

je ne vois pas de lissage
:)

28 mai, 2005 16:34  
Anonymous Anonyme a écrit...

mh, un simple whois donne l'adresse du monsieur, ils ont été nombreux à le faire au début du blog
(mais pas dans la même ville, par contre)

28 mai, 2005 22:13  
Anonymous Anonyme a écrit...

Bien vu le coup de photoshop mais en publiant l'adresse d'Arnaud Demanche même partiellement tronquée, vous permettez d'identifier la véritable adresse car il y a bien un Arnaud Demanche à Paris, qui habite au 21 Bvd... il suffit de chercher dans les Pages blanches...

28 juillet, 2005 09:24  
Anonymous Anonyme a écrit...

J'avais pas tout suivi. Si comme le prouve Romu la lettre d'Arnaud est fausse, alors l'adresse qu'il a "masquée" doit l'être aussi. L'Arnaud Demanche de Paris 21 Bvd... a donc de grandes chances d'être un homonyme

28 juillet, 2005 09:40  
Blogger Jean Véronis a écrit...

C'est fort possible! L'adresse qu'il a donnée pour la déclaration de son nom de domaine est différente...

28 juillet, 2005 09:59  
Anonymous Anonyme a écrit...

dans le genre truc à la con, on a aussi : http://parcequemoiaussi.hautetfort.com/archive/2005/11/22/cellular-lite.html

10 décembre, 2005 16:02  

Enregistrer un commentaire