Jean Véronis
Aix-en-Provence
(France)


Se connecter à moi sur LinkedIn Me suivre sur Twitter Facebook RSS

lundi, avril 25, 2005

Référencement: Define n'importe quoi

J'ai été secoué de rire pendant un bon moment en voyant les nouvelles requêtes Google qui arrivent sur mon site, pour lesquelles il se classe premier (enfin pour l'instant...) : define infarctus (et aussi bien sûr l'inévitable define infractus), define conclave, define pape (si !), define otage (hélas), define poète (celle-là je l'adore), define klingon, define kafir (incroyable !), etc. -- et la meilleure de toutes :

Google : define femme

Alors là, franchement, je crois que notre robot de l'information planétaire a un sens profond de l'humour, puisque le billet qui arrive en tête est tout simplement mon coup de gougueule de l'autre jour sur l'inanité de la fonction define et les blagues sexistes tout à fait déplacées sur un moteur grand public (imaginez un peu les Pages Jaunes qui vous sortiraient des trucs comme ça...).

Mais trêve de plaisanteries. Si vous croyez que vous êtes sur ce blog (seulement) pour rigoler, vous avez tort. Le grand professeur Aixtal va vous livrer gratuitement quelques conseils de référencement qui vont vous permettre d'attirer de façon infaillible (mais peut-être pas pour longtemps) des centaines d'internautes perdus sur le site où vous évertuez depuis plusieurs mois à attirer quelques cyberchalands.

Première constatation. Beaucoup d'internautes ne tapent pas les "deux points" après define. Donc au lieu de "define:truc", beaucoup de gens tapent simplement "define truc".

Deuxième constatation. Ils n'ont pas tout à fait tort, puisque Google admet les deux syntaxes. C'est d'ailleurs expliqué dans l'aide en ligne. Avec les deux points on a la liste de toutes les "définitions" (notez les guillemets) et sans les deux points, Google donne sa préférée (le plus souvent, c'est celle de Wikipédia, quand elle existe). Un peu subtil, non ?

Troisième constatation. Google est buggué (on le savait, mais c'est comme les trains : un bug peut en cacher un autre, et ainsi de suite). Si define est un mot spécial, qui fait partie du métalangage, il doit être traité de façon séparée, et il n'y a aucune raison à mon avis qu'il fasse partie des termes cherchés. Trop occupé à gérer son livret de Caisse d'Epargne, Google a oublié ce petit détail, et donc la fonction define donne les deux comportements :
  • ramener la définition du mot truc ;
  • ramener les résultats pour la requête define+truc, au lieu de truc tout seul.
Conclusion: si vous mettez dans vos titres (selon ce que vous vendez : define merguez, define yoghourt, define vernis, define "chasse à courre", etc.), c'est la fortune assurée. Ca marche aussi ailleurs que dans les titres, et les mots define et truc n'ont pas vraiment besoin d'être collés, mais ça dépend de votre PageRank (ou ce qui en fait office ces temps-ci, à savoir le GoogleFluide). Si vous n'avez guère de GoogleFluide, mettez plutôt dans les titres, et utilisez Blogger ;-).

Mais, me direz-vous, pour les malheureux internautes qui n'utilisent pas Google? Pas de problème, le grand professeur Aixtal peut aider-vous aussi, grâce à ses surnaturels donts de voyansse SEO. Succès assurée, fortune garanti à 1000% :

Google : define femme

Essayez dès aujourd'hui ! Profitez, parce qu'à mon avis ça ne va pas durer (le grand Google lit hélas ce blog...).

5 Commentaires:

Anonymous Pascal a écrit...

Petite correction à ta présentation de define :

L'opérateur de ciblage define doit être suivi de deux points et du mot à définir. Exemple : define:femme. Comme les autres opérateurs de ciblage (link, site, etc.)

On obtient ainsi d'autres résultats que ceux que tu cites, résultats qui se cantonnent exclusivement à des définitions.

25 avril, 2005 22:14  
Blogger Jean Véronis a écrit...

L'opérateur de ciblage define doit être suivi de deux points > Oui, justement, c'est ce que je pensais au départ, mais Google explique dans sa page d'aide qu'il y a deux syntaxes et que l'on peut omettre les deux points, avec des résultats différents. Je cite:

>>>
Définitions

Pour obtenir la définition d'un mot ou d'une expression, il vous suffit d'entrer « définition de », suivi d'un espace et des mots concernés. Si Google trouve la définition du mot ou de l'expression sur le Web, l'information est récupérée et affichée en haut des résultats de recherche.

Exemple : définition de HTML

Vous pouvez également obtenir une liste des définitions en incluant l'opérateur spécial « define: » sans espace avant ni après les deux-points séparant l'opérateur du terme à définir. Par exemple, la recherche [define:HTML] entraînera l'affichage d'une liste de définitions pour « HTML » issues de diverses sources en ligne.

<<<

Mais en fait, la doc ne doit pas être tout à fait à jour, car si vous tapez définition de femme, vous obtenez des sites quelconques qui contiennent ces mots. Par contre, si vous tapez define femme, façon anglaise donc, mais sur les pages francophones, vous activez bien l'opérateur "define", et vous obtenez en haut d'acran le logo spécial avec un petit dico bleu et la définition de Wikipédia.

Une fois de plus Google ne fait pas exactement ce qu'il dit (et ne dit pas exactement ce qu'il fait). Sa doc serait presque correcte, à condition de rempacer "définition de" par "define". Comme je disais un bug peut en cacher un autre, et ainsi de suite. Ici, on a sans doute mal traduit la doc (ou inversement oublié de traduire l'opérateur lui-même...).

26 avril, 2005 08:39  
Blogger all a écrit...

define:liberalisme
C'est ICI
Renvoie
-1)à Wikipedia dont l'article est sujet à caution (c'est une litote),
-2) à un sujet humoristique(!)
-3) à n'importe quoi
Google pourrait faire une effort pour ce mot auquel il doit beaucoup $$$
Cordialement

26 avril, 2005 11:10  
Anonymous A a écrit...

Define:liberalisme est au contraire à mettre en positif pour Google : l'extrait de Wikipedia insiste sur un problème récurrent de vocabulaire et l'article complet est bon, le #2 ajoute une touche d'humour, et le #3 est valide. Bref, une personne ne connaissant pas le terme obtient immédiatement les deux informations essentielles (faux ami + définition) et a même une touche d'humour en plus. Le fait que le terme "libéralisme" ne signifie pas ce que cherche à faire croire la presse francophone actuelle (avec succès...) est à reprocher aux journalistes et aux politiques, pas à Google, qui au contraire va permettre, dans ce cas, d'échapper à la propagande. Bien sûr un tel succès ne suffit pas à valider le define de Google.

27 avril, 2005 17:39  
Anonymous Anonyme a écrit...

Je déterre un vieux billet mais en faisant une démonstration de Firefox et de la navigation par onglet je suis arrivé ici.
Moi qui suis ce Blog c'est assez amusant ...

Et comment suis-je arrivé ?
Et bien j'ai dit à mon interlocutrice tape n'importe quoi.
Elle m'a pris au mot et a tapé "n'importe quoi".
Ma demonstration était de ensuite de la faire cliquer avec le bouton du milieu sur tous les liens de la page de réponse. Bingo on tombe ici.

Pour un billet sur le n'importe quoi du référencement c'est le comble !

17 janvier, 2008 21:07  

Enregistrer un commentaire