Jean Véronis
Aix-en-Provence
(France)


Se connecter à moi sur LinkedIn Me suivre sur Twitter Facebook RSS

samedi, janvier 29, 2005

Web: Google Print en marche

J'ai eu l'occasion de parler du programme Google Print sur ce blog, et j'ai eu aujourd'hui la bonne surprise de voir que Google avait mis mon best-seller ;-) dans le circuit. Une recherche sur Jean Veronis (vanité des vanités...) affiche la bannière suivante en haut des résultats :


Jusque là, ça ne se distinguerait pas trop d'un "lien sponsorisé", mais la différence est de taille. En cliquant sur le titre du bouquin, Parallel Text Processing, on aboutit à la table des matières, et surtout à un moteur de recherche qui permet de trouver des extraits du bouquin. Exemple : "Rosetta stone" renvoie 18 résultats avec les numéros de pages, mais le plus épatant, c'est qu'en cliquant sur chaque résultat on accède à un fac-similé de la page avec les mots de la requête surlignés (et apparemment les trois pages qui suivent) ! La reproduction ci-dessous est réduite, mais la version fournie par Google est de la taille de la page réelle et elle est parfaitement lisible (cliquez sur l'image pour voir) :



J'avais beau savoir comment ça marchait et avoir vu des démos, j'en suis tout ébahi.

D'accord il y a encore quelques petits détails à régler. Tout d'abord, ça ne marche que sur Google.com, et pas sur Google.fr. Les restes du monde devront attendre... Les accents ne sont pas non plus la priorité à Seattle : Jean Véronis ne pointe pas sur Google Print. Et puis, il y a quelques bizarreries internes. Il faut taper la requête sans guillemets, contrairement à ce que l'on imaginerait : la requête sur l'expression exacte "Jean Veronis" ne renvoie pas elle non plus vers Google Print.

Mais je ne vais pas être chien. Quel outil extraordinaire ! Et ce n'est que le début...


Voir aussi

11 mai - La BnF, la France et l'Amérique



5 Commentaires:

Blogger Jérôme Charron a écrit...

Suite à votre billet, je viens de tester sur différentes requêtes (dont Jean Veronis, ce qui m'a permit de retrouver trace de Christian Fluhr, et al dans votre littérature). Et en effet, quel outil extraordinaire!

Google va peut-être donner corps au vieux rêve de "Virtual Library" qui est né en même temps que le web.

Et ce n'est en effet que le début.
Quel rêve dans quelques années de pouvoir "potasser" n'importe quel ouvrage par quelques simples clics de souris. Quel rêve d'avoir toute cette connaissance à portée de presque chaque foyer (vous avez-dit fracture numérique?).
Quel rêve de pouvoir utiliser le livre d'une toute autre façon: Pouvoir faire des recherches full-text sur l'ensemble de la connaissance humaine (il faudra tout de même attendre quelques années!), tout en conservant la mise en page "papier" (c'est très intelligent de la part de Google, et très agréable)...

A suivre très très attentivement...

29 janvier, 2005 22:30  
Blogger Luc a écrit...

Ces livres scannés certainement par des machines automatiques me rappellent irrésistiblement la séquence d'ouverture du film de Sydney Pollack "les trois jours du Condor". Vous vous souvenez ? C'était en 1975. Le but était déjà (dans le film) de "digérer" et d'interpréter tout ce qui s'imprimait sous forme de livre papier.

C'est vrai que c'est fascinant !

Dans le genre délirant, Google offre déjà le service Google Catalogs dans lequel ils ont scannés tous les catalogues de vente par correspondance américains, et sur lequel vous pouvez faire effectivement une recherche "full text" sur les pages papier ! Allez-y, et tapez "ford mustang" par exemple, vous allez être surpris !

11 mai, 2005 21:42  
Blogger Jean Véronis a écrit...

les trois jours du Condor> Absolument! très beau film (Robert Redford, Faye Dunaway...), bien que plutôt pessimiste! Cette séquence me revient souvent à l'esprit (mais bon sang, ça remonte aussi loin que ça, 1975 !).

Google Catalogs> Oui, absolument fascinant. Je veux en parler depuis pas mal de temps et puis les sujets d'actualités se succèdent (la Constitution!), et je remets aux calendes. Mais il faudra que je trouve un quart d'heure. Merci de m'avoir rappelé ça!

11 mai, 2005 21:54  
Anonymous np a écrit...

j'ignore si google va faire des progrès dans sa gestion des sponsored links, mais le premier sur lequel je suis tombé ce jour est tout simplement édifiant :-))

Réalisé sans trucage

30 mai, 2005 12:41  
Anonymous Anonyme a écrit...

-yo

18 août, 2005 21:52  

Enregistrer un commentaire