Jean Véronis
Aix-en-Provence
(France)


Se connecter à moi sur LinkedIn Me suivre sur Twitter Facebook RSS

lundi, janvier 17, 2005

Surveillance: Police high-tech

J'ai mentionné il y a quelques jours le comité interministériel de "veille et d'alerte" dans le domaine de l'intelligence économique, et son soutien aux entreprises françaises de traitement avancé de l'information (notamment la traduction automatique). La police ne veut pas être en reste. Le Figaro annonce dans deux articles du 13 janvier (archives payantes) que Dominique de Villepin crée un Centre des technologies de la sécurité intérieure (CTSI) à disposition de la DST, des RG, du Raid et de la PJ. Morceaux choisis dans le domaine qui nous intéresse (c'est moi qui souligne) :
La police doit s'adapter à la troisième génération de mobiles (UMTS) et au téléphone par Internet (ADSL). Elle réclame des balises plus performantes pour filer les véhicules, mais aussi des logiciels de reconnaissance d'écriture ou de fréquence sonore pour isoler une voix au milieu d'un brouhaha.
La DST et les RG s'intéressent beaucoup aux logiciels de décryptage ou aux techniques permettant de repérer un courriel dans le flot circulant sur la Toile. Les communications par satellite doivent pouvoir être interceptées, de même que le mobile d'un «client» situé dans un pays lointain.
C'est bon pour la recherche française dans le domaine, même si ça fait un peu peur... Moins que cet extrait, notez bien :
Des drones sont à l'étude pour pouvoir débusquer dans la nature tel ou tel fugitif, mais aussi pour surveiller les foules, à la demande des CRS.
Les amateurs de science-fiction auront reconnu les "copseyes" de Larry Niven (Cloak of Anarchy, 1972) et les "hoverdrones" de la série télé Dark Angel (James Cameron, 2000). Brr... Quand on se fritait avec les CRS dans les années 70, boulons contre matraques, c'était presque le bon temps !


0 Commentaires:

Publier un commentaire