Jean Véronis
Aix-en-Provence
(France)


Se connecter à moi sur LinkedIn Me suivre sur Twitter Facebook RSS

mardi, janvier 18, 2005

Parole: Le téléphone qui lit

Que se passe-t-il en ce début d'année chez les fabricants de téléphones ? J'ai déjà annoncé sur ce blog le téléphone à dictée vocale ou à reconnaissance de mouvements 3D de Samsung. Pour ne pas être en reste, voici que le coréen Pantech&Curitel annonce le PH-K2500V, doté d'un système de reconnaissance de caractères (OCR) et de synthèse vocale (voir MobileBurn).

On peut photographier un document et le soumettre à la reconnaissance de caractères. Pourquoi pas ? La technologie est assez au point pour le texte imprimé (alors qu'elle reste très difficile pour l'écriture manuscrite -- voir ici) . A mon avis, cependant, vu l'optique du téléphone qui est loin de valoir celle d'un scanner, les documents doivent certainement être petits et photographiés de près. Le constructeur cite d'ailleurs comme application la saisie automatique de cartes de visites professionnelles dans le répertoire du téléphone.

Je suis plus sceptique sur la synthèse vocale. S'il s'agit de lire des documents standards, elle est désormais de très bonne qualité (voir par exemple la démo interactive Elan Sayso : assez surprenant !), et le téléphone devrait lire assez correctement les manchettes d'information, fils RSS, etc. Mais le constructeur bâtit sa communication autour de la lecture des SMS. Pour l'instant le téléphone n'est distribué qu'en Corée. Je ne sais pas comment les SMS fonctionnent en coréen, peut-être le problème est-il plus simple que pour le français, l'anglais et les autres langues européennes, mais pour celles-ci, la synthèse vocale de SMS est bien loin d'être au point. Pour s'en convaincre, il suffit de proposer le SMS suivant à Elan Sayso :

Pq tapl ps ? G HT 1 nouvo tel Gnial !

Alors, une fois de plus annonce prématurée d'une technologie pas au point, sous la pression de la compétition entre fabriquants ? A quand le téléphone qui fait le café ?

Pour en savoir plus :

Voir les résumés et les transparents de la Journée d'Etude de l'ATALA que nous avons organisée avec Emilie Guimier de Neef (France Télécom) sur le "Le traitement automatique des nouvelles formes de communication écrite(e-mails, forums, chats, SMS, etc.)" (5 juin 2004, Paris).

0 Commentaires:

Publier un commentaire